AccueilLa Nuit de la Lecture

Cette année le réseau des Bibliothèques du Pays de Saint-Omer se pare de ROUGE à l’occasion de la Nuit de la Lecture ! La promesse d’une édition festive, vivante et généreuse !

- À travers une mise en valeur thématique, les bibliothèques d’Avroult, Ecques, Éperlecques, Fléchin, Helfaut, Heuringhem, Longuenesse, Saint-Martin-Lez-Tatinghem et Tatinghem vont fêter le rouge du 13 au 18 janvier. Découvrez leurs sélections respectives tout au long de la semaine. Vous êtes aventureux ? Abandonnez-vous à nos bibliothécaires : suivez leurs fils rouges tendus au bout desquels vous attendent des œuvres-mystères !

- Décorez vos bibliothèques ! Tout au long de la semaine les bibliothèques d'Ecques et Longuenesse vous proposent de laisser s'exprimer votre créativité grâce au pixel art. Créez en rouge : que vous inspire-t-il ? Qu'y associez-vous ? Dites-le en mots et en dessins à base de post-it assemblés en mosaïques dans les espaces de prêt.

- À Blendecques, la bibliothèque vous invite à un atelier Lecture, animé par Annie Caron de l'association "Les P'tits Loups aux Mains d'Or", le mercredi 15 janvier de 15h à 16h.

- À Longuenesse, la couleur rouge est de rigueur pour tous : c'est le dress-code de la semaine ! Un fil rouge accompagnera ainsi les hôtes du Chateau de la Tour et les guidera tout au long de leur visite des lieux. Quant à l'heure du conte, elle se teinte également de rouge et sera suivie d'un "goûter-grenadine", mercredi 15 à 15h30. Enfin, le samedi 18 venez partager un apéro rouge, servi de 11h30 à 14h.

- À Moulle, la nuit de la lecture se déroulera vendredi 17 dès 18h30. Le rouge y sera décliné à toutes les sauces ! Textes, contes, chansons, quizz... Lancez-vous, petits et grands, dans l’écriture et/ou l’illustration, le dessin, le collage ; vous pourrez lire et/ou exposer vos créations au cours de la soirée. Celle-ci se terminera par une auberge espagnole, aux rouges ingrédients… N'hésitez pas non plus, si vous le désirez, à vous vêtir de rouge !

- À Tatinghem, l'heure du conte "à la sauce tomate" se tiendra samedi 18 à 10h.

- Samedi 18 toujours, une "soupe rouge" sera proposée aux gourmands à la bibliothèque d'Helfaut, dégustation de 17h à 20h.

- À la bibliothèque d'agglomération, la soirée débutera à 18h : retrouvez le PROGRAMME COMPLET ICI.

 

Suivez le fil rouge...

Reine des couleurs, longtemps considérée comme la seule digne de ce nom, le ROUGE impose sa puissance expressive et symbolique depuis la fin de la période paléolithique (vers - 30 000). Avec le rouge, interdit d'être timoré : synonyme d'émotions fortes, il attire l'attention et ne laisse personne indifférent.

Écarlate, écrevisse, pourpre, cramoisi, groseille, garance, grenat ou encore carmin... Les nuances rouges sont infinies, tout comme les connotations auxquelles il est associé. Petit aperçu de ce que le rouge porte en lui...

 

Rouge passion

Couleur vive s'il en est, explosive, éclatante, le rouge est on ne peut plus théâtral : sur scène comme dans la vie, il est fait pour être vu. Mieux encore, il est du côté de la sensualité et de la séduction. C'est l'association première, le rapprochement le plus courant : le rouge est la couleur de l'amour. Il contient en lui ce message, accompagne les amants (le coeur ou la rose sont rouges), et monte aux joues lorsque survient l'émoi. Car le rouge signifie également chaleur, et traduit la flamme, l'ardeur amoureuse. Au-delà, c'est à la fête et aux plaisirs charnels qu'il renvoie, à l'interdit. Il n'est pas anodin que l'on s'encanaille au Moulin Rouge, et que l'on parle de quartiers rouges à Amsterdam...

L'amour est une thématique récurrente de la littérature romanesque, expression artistique de prédilection de ce sentiment, de cette condition. Au fil des époques et selon les cultures, le thème de l’amour a été richement illustré dans toutes les formes d'expression littéraire, de la plus populaire à la plus artistique. Citons simplement l'amour courtois, la romance, et aujourd'hui un nouveau courant littéraire que l'on nomme new romance.
 

Dans nos collections : les romans d'amour...

<>

Copier le code suivant sur le site où vous voulez afficher le kiosque

<iframe height='155' style='border: 0px; overflow:hidden' width='100%' scrolling='no' title='' src='https://www.bibliotheque-agglo-stomer.fr/java/kiosque/titre//style_liste/mycarousel_horizontal/nb_notices/20/only_img/1/aleatoire/1/tri/1/nb_analyse/50/op_hauteur_img/150/op_transition//op_largeur_img/120/op_hauteur_boite/0/op_captions/0/op_autoplay/0/op_visible/0/op_speed/100/op_auto/0/op_scroll/1/rss_avis/0/id_catalogue//id_panier/3014/profil_redirect//boite/boite_vide/styles_reload/0/type_module/KIOSQUE/id_profil/1/vue/mycarousel_horizontal?titre=&amp;style_liste=mycarousel_horizontal&amp;nb_notices=20&amp;only_img=1&amp;aleatoire=1&amp;tri=1&amp;nb_analyse=50&amp;op_hauteur_img=150&amp;op_transition=&amp;op_largeur_img=120&amp;op_hauteur_boite=0&amp;op_captions=0&amp;op_autoplay=0&amp;op_visible=0&amp;op_speed=100&amp;op_auto=0&amp;op_scroll=1&amp;rss_avis=0&amp;id_catalogue=&amp;id_panier=3014&amp;profil_redirect=&amp;boite=boite_vide&amp;styles_reload=0&amp;type_module=KIOSQUE&amp;id_module=&amp;id_profil=1&amp;vue=mycarousel_horizontal' >&nbsp;</iframe>

...les courants romantiques...

<>

Copier le code suivant sur le site où vous voulez afficher le kiosque

<iframe height='155' style='border: 0px; overflow:hidden' width='100%' scrolling='no' title='' src='https://www.bibliotheque-agglo-stomer.fr/java/kiosque/titre//style_liste/mycarousel_horizontal/nb_notices/20/only_img/1/aleatoire/1/tri/1/nb_analyse/50/op_hauteur_img/150/op_transition//op_largeur_img/120/op_hauteur_boite/0/op_captions/0/op_autoplay/0/op_visible/0/op_speed/100/op_auto/0/op_scroll/1/rss_avis/0/id_catalogue//id_panier/3027/profil_redirect//boite/boite_vide/styles_reload/0/type_module/KIOSQUE/id_profil/1/vue/mycarousel_horizontal?titre=&amp;style_liste=mycarousel_horizontal&amp;nb_notices=20&amp;only_img=1&amp;aleatoire=1&amp;tri=1&amp;nb_analyse=50&amp;op_hauteur_img=150&amp;op_transition=&amp;op_largeur_img=120&amp;op_hauteur_boite=0&amp;op_captions=0&amp;op_autoplay=0&amp;op_visible=0&amp;op_speed=100&amp;op_auto=0&amp;op_scroll=1&amp;rss_avis=0&amp;id_catalogue=&amp;id_panier=3027&amp;profil_redirect=&amp;boite=boite_vide&amp;styles_reload=0&amp;type_module=KIOSQUE&amp;id_module=&amp;id_profil=1&amp;vue=mycarousel_horizontal' >&nbsp;</iframe>

... et les albums sentimentaux.

<>

Copier le code suivant sur le site où vous voulez afficher le kiosque

<iframe height='155' style='border: 0px; overflow:hidden' width='100%' scrolling='no' title='' src='https://www.bibliotheque-agglo-stomer.fr/java/kiosque/titre//style_liste/mycarousel_horizontal/nb_notices/20/only_img/1/aleatoire/1/tri/1/nb_analyse/50/op_hauteur_img/150/op_transition//op_largeur_img/120/op_hauteur_boite/0/op_captions/0/op_autoplay/0/op_visible/0/op_speed/100/op_auto/0/op_scroll/1/rss_avis/0/id_catalogue//id_panier/3015/profil_redirect//boite/boite_vide/styles_reload/0/type_module/KIOSQUE/id_profil/1/vue/mycarousel_horizontal?titre=&amp;style_liste=mycarousel_horizontal&amp;nb_notices=20&amp;only_img=1&amp;aleatoire=1&amp;tri=1&amp;nb_analyse=50&amp;op_hauteur_img=150&amp;op_transition=&amp;op_largeur_img=120&amp;op_hauteur_boite=0&amp;op_captions=0&amp;op_autoplay=0&amp;op_visible=0&amp;op_speed=100&amp;op_auto=0&amp;op_scroll=1&amp;rss_avis=0&amp;id_catalogue=&amp;id_panier=3015&amp;profil_redirect=&amp;boite=boite_vide&amp;styles_reload=0&amp;type_module=KIOSQUE&amp;id_module=&amp;id_profil=1&amp;vue=mycarousel_horizontal' >&nbsp;</iframe>

Rouge sang
 
"Ah ! voici le poignard qui du sang de son maître
S’est souillé lâchement. Il en rougit, le traître !"
                                                                                                Théophile de Viau, Pyrame & Thisbé, acte V, sc 2.
 
Le rouge est par essence une couleur duelle, ambivalente : si elle désigne la vitalité, elle possède aussi une face plus sombre. Lorsque l'exaltation devient emportement, lorsque l'impulsivité se mue en agressivité, le rouge se charge alors de violence. C'est la couleur du sang qui coule, des meurtres, et des enquêtes menées. Dans la presse le sang s'étale à longueur de faits divers, qui s'y sont largement développés depuis le XIXème siècle, laissant notamment apparaître la figure récente, aujourd'hui familière, du tueur en série. En littérature les polars ont laissé place aux thrillers, bien souvent plus sombres et sanglants, et au cinéma il existe un sous-genre issu de l'épouvante, apparu dans les années 60, dédié à l'hémoglobine : le gore.
À contrario, d'un point de vue physiologique le sang permet avant tout la vie ! Indispensable, il est rare et précieux car non reproductible sous forme artificielle. Les milieux hospitaliers alertent ainsi régulièrement sur les manques rencontrés en matière de stocks de sang, et incitent au don individuel.
 
 
 
 
 
Dans nos collections : épouvante, le cinéma sanguinolent

<>

Copier le code suivant sur le site où vous voulez afficher le kiosque

<iframe height='155' style='border: 0px; overflow:hidden' width='100%' scrolling='no' title='' src='https://www.bibliotheque-agglo-stomer.fr/java/kiosque/titre//style_liste/mycarousel_horizontal/nb_notices/20/only_img/1/aleatoire/1/tri/1/nb_analyse/50/op_hauteur_img/150/op_transition//op_largeur_img/120/op_hauteur_boite/0/op_captions/0/op_autoplay/0/op_visible/0/op_speed/100/op_auto/0/op_scroll/1/rss_avis/0/id_catalogue//id_panier/2988/profil_redirect//boite/boite_vide/styles_reload/0/type_module/KIOSQUE/id_profil/1/vue/mycarousel_horizontal?titre=&amp;style_liste=mycarousel_horizontal&amp;nb_notices=20&amp;only_img=1&amp;aleatoire=1&amp;tri=1&amp;nb_analyse=50&amp;op_hauteur_img=150&amp;op_transition=&amp;op_largeur_img=120&amp;op_hauteur_boite=0&amp;op_captions=0&amp;op_autoplay=0&amp;op_visible=0&amp;op_speed=100&amp;op_auto=0&amp;op_scroll=1&amp;rss_avis=0&amp;id_catalogue=&amp;id_panier=2988&amp;profil_redirect=&amp;boite=boite_vide&amp;styles_reload=0&amp;type_module=KIOSQUE&amp;id_module=&amp;id_profil=1&amp;vue=mycarousel_horizontal' >&nbsp;</iframe>


 
Petit chaperon rouge

Figure littéraire associée au rouge par excellence dans notre imaginaire collectif, la fillette qui, se rendant chez sa grand-mère malade, va faire une mauvaise rencontre, est une invitée d'honneur de notre édition de la Nuit de la Lecture... Conte issu de la tradition orale, la plus ancienne version retranscrite connue du Petit Chaperon Rouge est celle de Charles Perrault (parue en 1697), à qui l'on doit également les célèbres Petit Poucet, Peau d'Âne, Barbe Bleue, Belle au Bois Dormant, et autre Chat Botté. Au XIXème siècle, les frères Grimm s'en emparent à leur tour pour nous en livrer la version édulcorée (parue en 1857) que nous connaissons aujourd'hui. Le Petit Chaperon Rouge a entretemps poursuivi son chemin pour devenir un classique étudié, commenté, interprété et détourné à l'infini. La Bibliothèque nationale de France lui consacre également une très belle exposition virtuelle.

 


Le rouge dans nos collections "jeunesse"

<>

Copier le code suivant sur le site où vous voulez afficher le kiosque

<iframe height='155' style='border: 0px; overflow:hidden' width='100%' scrolling='no' title='' src='https://www.bibliotheque-agglo-stomer.fr/java/kiosque/titre//style_liste/mycarousel_horizontal/nb_notices/20/only_img/1/aleatoire/1/tri/1/nb_analyse/50/op_hauteur_img/150/op_transition//op_largeur_img/120/op_hauteur_boite/0/op_captions/0/op_autoplay/0/op_visible/0/op_speed/100/op_auto/0/op_scroll/1/rss_avis/0/id_catalogue//id_panier/3012/profil_redirect//boite/boite_vide/styles_reload/0/type_module/KIOSQUE/id_profil/1/vue/mycarousel_horizontal?titre=&amp;style_liste=mycarousel_horizontal&amp;nb_notices=20&amp;only_img=1&amp;aleatoire=1&amp;tri=1&amp;nb_analyse=50&amp;op_hauteur_img=150&amp;op_transition=&amp;op_largeur_img=120&amp;op_hauteur_boite=0&amp;op_captions=0&amp;op_autoplay=0&amp;op_visible=0&amp;op_speed=100&amp;op_auto=0&amp;op_scroll=1&amp;rss_avis=0&amp;id_catalogue=&amp;id_panier=3012&amp;profil_redirect=&amp;boite=boite_vide&amp;styles_reload=0&amp;type_module=KIOSQUE&amp;id_module=&amp;id_profil=1&amp;vue=mycarousel_horizontal' >&nbsp;</iframe>

 

"J'ai un gros nez rouge, deux traits sur les yeux..."

Lors de cette Nuit de la Lecture, nous aurons la chance d'être entourés de clowns ! Il ne faut pas grand chose pour l'incarner : au-delà du costume bariolé et du maquillage qu'il porte, l'attribut qui le personnifie le mieux et se suffit à lui-même est son nez ! Le plus petit des masques est "rouge comme le feu" écrit Jacques Lecoq, formateur de clowns, "sphérique comme la terre et aérien comme une bulle", rassemblant "tous les traits de caractère du clown : passionné, voyant, virevoltant, léger, joyeux ou candide...".

Si la coulrophobie (la peur panique des clowns) existe bel et bien, alimentée par la littérature et le cinéma (les romans de Stephen King, la figure du Joker dans le comic-book Batman), le clown reste pour la majeur partie des gens l'incarnation populaire du rire mais aussi de la tendresse, du rêve et de la poésie. Appréhendant le réel de manière décalée, le clown peut également, derrière son nez rouge, être porteur d'une réflexion plus profonde, interrogation sur notre rapport au monde et aux autres. Enfin, le fait même de faire rire peut tenir d'engagement, comme le prouvent les clowns de l'association du Rire Médecin.

 

 

 

 

 

 

 Document INA : Histoire du clown, émission RécréA2, 1985


 

À consulter également

 

 

 

  Émission "La Concordance des temps" du 20 décembre 2014, Le rouge : couleur multiple. Par Jean-Noël Jeanneney.

 

 

 

 

 

 

 "Le rouge : une couleur dangereuse ?", conférence de Michel Pastoureau, historien spécialiste de l’héraldique et de la symbolique, donnée le 14 avril 2016 à l'université de Genève.

 

 

 

 

 

 

 "Le rouge au cinéma", vidéo extraite du web-magazine Blow-up, proposé par Luc Lagier et Arte.

 

 

 

 

Imprimer
Partager "La Nuit de la Lecture" sur facebookPartager "La Nuit de la Lecture" sur twitterLien permanent
RetourHaut