AccueilCritiques rédigées par Peggy

S'abonner au flux RSS dans une nouvelle fenêtre
Critiques rédigées par Peggy

 

Sous le soleil de Sagan (Indrid Mechoulam)

note: 2Un hommage à Françoise Sagan Peggy - 9 novembre 2019

Un livre écrit par celle qui fut la compagne de Françoise Sagan pendant 15 ans. Le livre se lit par entrée avec des thématiques : sur sa résidence, ses amis, ses animaux, son accident, ses soucis financiers, ses déboires....
Le tout est agrémenté de nombreuses photos, nous plongeant dans l'intimité de l'auteure.
Agréable mais l'ensemble est un peu décousu.

Sibyl (Justine Triet)

note: 4Un très beau beau portrait de femme Peggy - 8 novembre 2019

Justine Triet retrouve Virginie Elfira après l'épatant film "Victoria" pour la même réussite.
La réalisatrice et l'actrice convainquent. Le portrait qui est fait : celle d'une psy paumée, mal dans sa peau qui cherche sa voie est touchant. A fleur de peau, touchante, drôle, l'actrice joue sur tous les tableaux.

Qu'est-il arrivé à Rosemary Kennedy ? (Patrick Jeudy)

note: 5Un documentaire édifiant Peggy - 8 octobre 2019

Un documentaire qui fait toute la lumière sur une vérité cachée très longtemps...
Nous entrons dans l'univers des Kennedy, nous y découvrons Rosemary, la fille aînée, souffrant de retard mental et retirée soudainement de la vie publique....Ce n'est qu'en 1975 après toutes ces années d'omerta autour de Rosemary, que le secret éclate au grand jour.

Les invisibles (Louis-Julien Petit)

note: 5Réaliste et poignant Peggy - 1 octobre 2019

Un film ancré dans la réalité où l'on suit le quotidien de L'envol, centre social pour des femmes SDF. Le centre va fermer et les travailleurs sociaux vont tenter de réinsérer très vite l'ensemble des femmes hébergées.
Le ton est humaniste, grave et aussi drôle. Emmené par des comédiennes et des personnes qui ont vécu l'enfer de la rue. Un excellent mélange des genres.

Grâce à Dieu (François Ozon)

note: 5Un film fort et humaniste Peggy - 24 septembre 2019

Entre le documentaire et la fiction, François Ozon livre un grand film engagé, brillant, émouvant. Ce film compte et comptera.
Un homme découvre que le prête qui l'a abusé sexuellement officie toujours auprès d'enfants. Il se lance alors dans un combat pour briser la loi du silence.

Le mystère Henri Pick (Rémi Bezancon)

note: 2Divertissant Peggy - 21 septembre 2019

Un manuscrit oublié est publié, devenu best-seller, beaucoup de questions se posent: le présumé auteur est-il le bon ?
Un critique littéraire mène l'enquête,aidée de la fille du présumé auteur. C'est le début de l'affaire Henri Pick. Le duo d'acteurs Fabrice Lucchini et Camille Cottin fonctionne plutôt bien.
Adapté du roman éponyme de David Foenkinos.

Us (Jordan Peele)

note: 4Un cauchemar éveillé Peggy - 21 septembre 2019

Le réalisateur de Get Out nous avait bluffé en 2017, il revient pour un coup de maître "Us".
Terrifiant, angoissant et propice à la réflexion, le film est un concentré d'épouvante qui revisite la figure du double.
Le réalisateur livre une double lecture, en interrogeant notamment le racisme ordinaire. A voir!

Le ciel par-dessus le toit (Nathacha Appanah)

note: 5Coup de coeur de la rentrée Peggy - 7 septembre 2019

Une oeuvre singulière, noire, resserrée autour d'un drame familial dont Loup, Phénix, Paloma sont les protagonistes meurtris, isolés... Partant d'un banal fait divers, l'auteure explore les thèmes de l'amour filial, fraternel, la justice.
Les chapitres très courts s'enchaînent, servis par une écriture magnifique.
"Le ciel par dessus le toit", titre du roman est un poème de Verlaine, écrit en prison et sert de fil conducteur au roman.
"Il s'agit en ce jour d'hiver, ce jour où le givre a grignoté le jardin jusqu'à en faire un terrain blanc et hérissé, il s'agit pour ces trois-là d'aller au-delà d'eux-mêmes, de s'extirper, sans aide, de leur prison intérieure." (extrait)

Petite Frida (Anthony Browne)

note: 5Pour petits et grands :) Peggy - 7 août 2019

Fan du travail d'Anthony Browne et passionnée par l'artiste Frida Kahlo, cet album destiné aux petits (à partir de 5 ans) m'a beaucoup plu. Un bel hommage est rendu à l'artiste mexicaine avec une belle mise en avant de son amie imaginaire à travers d'étonnants tableaux.

Le jeu (Fred Cavaye)

note: 5Une comédie française à l'humour noir de qualité! Peggy - 7 août 2019

Une comédie noire jubilatoire qui analyse les travers de la société par le biais d'une bande de potes et d'un JEU!!! Autour d'une table, il n'y a plus aucun secret pour personne puisque tous les messages, appels sont livrés à tous.
C'est bien pensé, bien joué, drôle, inventif.

Gece (Altin Gun)

note: 5Une vraie découverte musicale Peggy - 7 août 2019

Je découvre ce groupe turcophone et par la même occasion la scène rock de la Turquie (des années 60 et 70) qu'il revisite.
Je suis bluffée par le résultat, un album exotique que l'on réécoute sans cesse pour se laisser porter par des sonorités enivrantes.
Un album hypnotique et dansant!!!

L' heure de la sortie (Sébastien Marnier)

note: 5Un thriller parano Peggy - 23 juillet 2019

Un film français qui vaut le détour... par le réalisateur d'Irréprochables de Sébastien Marnier... Un professeur se retrouve harcelé par ses élèves alors qu'il intègre sa nouvelle classe.
Perturbant, malsain, angoissant, un beau tour de maître.

Green Book : sur les routes du Sud (Peter Farrelly)

note: 5Un road movie émouvant et drôle Peggy - 2 juillet 2019

Ce film est une ode à la tolérance qui dénonce le racisme ordinaire. Peter Farrelly nous plonge dans l'Amérique ségrégationniste grâce à un épatant duo d'acteurs : Viggo Mortensen et Mahershala Ali. Un beau film qui repose sur beaucoup d'émotion, de belles joutes verbales.

Oeuvre non trouvée

note: 5Un album aux accents musiques du monde Peggy - 29 juin 2019

Un album qui vous veut et qui fait énormément de bien ! Guts, ancien à la production d'Alliance Ethnik, c'est surtout une tendance hip hop.
Mais dans ce 4ème album, il s'inspire d'influences africaines, brésiliennes et renouvelle totalement le genre. Une vraie musique feel good.

Une affaire de famille (Hirokazu Kore-Eda)

note: 5Une tendre chronique familiale Peggy - 21 mai 2019

Palme d'or 2018 à Cannes, Kore-Eda signe un bouleversant portrait de famille singulier.
Privilégiant les liens du coeur aux liens du sang, le réalisateur bouleverse par son humanité, sa simplicité, sa poésie. A voir et revoir.

Les super-héros de votre assiette (Hafid Halhol)

note: 4Efficace et pédagogique Peggy - 21 mai 2019

Un livre pédagogique avant tout qui nous apprend à connaitre ce dont nous avons besoin, pourquoi privilégier tel aliment, quelle maladie il permet d'éviter ? antioxydant, sans calorie, antibactérien.... l'auteur propose un panel d'aliments et leurs avantages -inconvénients. A consommer sans modération !

Climax (Gaspar Noe)

note: 5Une prouesse visuelle et musicale Peggy - 12 mars 2019

Happée par ce film...musical ... horrifique ... avec une entrée époustouflante. Gaspar Noé livre ici un concentré de ses films : dérangeant, hypnotique, envoûtant. Pour les amateurs du genre. On aime ou on déteste.

Hippocrate (Thomas Lilti)

note: 4une série subtile et de qualité Peggy - 6 mars 2019

Thomas Lilti nous propose une immersion réaliste au sein d'un hôpital public qui doit faire face à une crise de la quarantaine (confinant les médecins titulaires chez eux), laissant la main à de jeunes internes.
Les personnages sont bien croqués, l'atmosphère hospitalière avec ses dysfonctionnements et difficultés bien rendue. A voir!

Abracadabra (Pablo Berger)

note: 4A découvrir! Peggy - 9 février 2019

Bluffée par Blancanieves il y a 7 ans, je le suis aujourd'hui par le nouveau de Pablo Berger "Abracadabra"! Comédie loufoque, drame, thriller, fantastique, le réalisateur brasse tous les genres dans un film coloré à souhait.

Bonheur à gogos ! (Jean-Louis Fournier)

note: 5à la poursuite du bonheur Peggy - 9 janvier 2019

Auto-dérision, humour, Jean Louis Fournier rit de tout, de sujets graves mais aussi d'amour de la vie. Sous forme de réflexion, son dernier ouvrage propose de bons moments une heure durant. Foncez!

Sans un bruit (John Krasinski)

note: 5Anxiogène et prenant Peggy - 9 janvier 2019

Pour moi Sans un bruit est le film qui m'a fait le plus frémir cette année. Anxiogène au plus au plus haut point, avec en toile la fin du monde, le réalisateur brosse le portrait d'une famille qui essaye de survivre et tout cela sans un bruit.
Une grande réussite avec une finesse psychologique à l'extrême.

Essenciel (Zazie)

note: 5Essentiel !!! Peggy - 19 décembre 2018

Zazie est de retour après 3 ans d'absence pour ce 10 ème album.
Speed est le premier extrait qui s'écoute sur les ondes en ce moment. Des textes et des mélodies toujours prenants.

Frida (Vanna Vinci)

note: 5Une BD happante Peggy - 19 décembre 2018

Sous la forme d'un roman graphique et de journal intime, l'histoire de la célèbre Frida Kahlo revu par l'illustratrice Vanna Vinci: son enfance, son accident, sa rencontre avec Diego Rivera. Une bonne entrée en matière pour ceux qui souhaitent découvrir la vie de l'artiste.

Ghostland (Pascal Laugier)

note: 5Peur extrême...effrayant et à la limite du soutenable Peggy - 4 décembre 2018

Puissant, malsain, horrifique, Pascal Laugier nous plonge dans un film qui nous surprend jusqu'au bout. Une oeuvre magistrale dans le cinéma d'horreur. 10 ans après Martyrs , le réalisateur a reçu le prix du festival de Gérardmer pour son film. Pour les amateurs du genre.

Psychiatrie (Marion Leboyer)

note: 3Edifiant Peggy - 13 novembre 2018

12 Millions de personnes concernées en France : schizophrénie, troubles bipolaires, dépression... tout le monde peut être concerné ou côtoie une personne concernée. Les auteurs dressent un portrait alarmant de la situation de la psychiatrie, champ de la médecine délaissée et des solutions pour mieux soigner.

Porter sa voix (Stéphane de Freitas)

note: 5Pour une prise de parole Peggy - 13 novembre 2018

Après le documentaire "A voix haute , la force de la parole" sur la capacité de tous à prendre la parole, débattre, argumenter, voici le livre qui nous livre "la méthode". L'auteur y brosse la pédagogie, (avec les différentes matières :rhétorique, expression scnénique, technique vocale, slam) les façons de travailler un examen, un entretien et le concours Eloquentia à l'origine de la méthode. Avec des témoignages et des exercices précis, A voir aussi sur le même sujet le film Le brio d'Yvan Attal.

La prière (Cédric Kahn)

note: 4Sobre et bienveillant Peggy - 3 novembre 2018

D'anciens drogués se soignent par la prière dans un lieu reculé en montagne. La prière est un très beau film sur la fraternité, l'entraide, sur la capacité à se relever de moments difficiles. Plus que religieux, le film est avant tout social, concret avec des moments justes. Anthony Bajon est bluffant de naturel.

Walking in the space (Ella/Foy)

note: 5où sont les envolées sauvages ? Peggy - 10 octobre 2018

Cet album est un vrai coup de coeur pour moi ! Envoûtant, planant, avec une musicalité très douce. A découvrir.

Une prière à la mer (Khaled Hosseini)

note: 4De belles illustrations Peggy - 9 octobre 2018

Khaled Hosseini avec l'illustrateur Dan Williams rend hommage à des milliers de réfugiés qui prennent la mer pour fuir guerres , persécutions. Ici un père berce son fils Marwan tout en lui parlant de leur ville, qu'ils ont fuie : Homs...

300 films et séries à trouver (Boris Uzan)

note: 5Un cadeau idéal pour les passionnés de cinéma Peggy - 9 octobre 2018

Cinéphile, sériephile ou curieux !! ce livre est fait pour toi ! 30 illustrations avec 10 films ou séries à retrouver grâce à des images et indices. Du très simple au plus compliqué. J'adore!

Eden Springs (Laura Kasischke)

note: 4Inspiré d'une histoire vraie Peggy - 19 septembre 2018

Un univers intrigant, celui d'une secte,(au début du XXème siècle) vu à travers le regard des jeunes filles et non du gourou c'est le propos de Laura Kasischke. L'intrigue tend vers le thriller, le roman social, le policier. Un roman court et passionnant.

Khalil (Yasmina Khadra)

note: 4Un roman troublant Peggy - 19 septembre 2018

Comme dans L'attentat, son 1er livre Yasmina Khadra nous parle de terrorisme. Il revient sur les attentats de Paris du 13 novembre 2015 et plonge le lecteur dans la tête d'un kamikaze.
Une écriture magnifique et sensible.

Red Sparrow (Francis Lawrence)

note: 3Un Nikita bis Peggy - 18 septembre 2018

Red sparrow est un bon divertissement entre thriller et film d'espionnage. Jennifer Lawrence est comme toujours excellente dans son rôle en ex-danseuse du Bolchoï, victime, espionne.

Run deep (Deva Mahal)

note: 4Mon conseil soul pour cet été Peggy - 8 août 2018

Soul, gospel, afrobeats : frissons garantis avec ce 1er album de Deva Mahal , fille du bluesman Taj Mahal. A découvrir.

Curiosities (Benjamin Lacombe)

note: 5Une pépite illustrée Peggy - 8 août 2018

Pénétrez dans l'univers créatif , original de Benjamin Lacombe, magnifique illustrateur jeunesse français. Cet art book est un véritable chef d'oeuvre et nous permet de revisiter ses oeuvres durant toutes ces années d'illustration.

La forme de l'eau (Guillermo del Toro)

note: 5Un film féérique Peggy - 3 août 2018

Une magnifique histoire d'amour, de la poésie, une ode à la tolérance font de cette dernière réalisation de Guillermo Del toro un véritable enchantement. Une merveille, un chef d'oeuvre.

Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran (Eric-Emmanuel Schmitt)

note: 4Un récit initiatique tendre et poétique Peggy - 20 juillet 2018

Ce court roman est l’histoire d’une rencontre, entre un jeune garçon, Moïse, et Monsieur Ibrahim, qui tient l’épicerie du coin. Un véritable récit initiatique qui nous offre une leçon de sagesse et de tolérance pleine de poésie.

In the Fade (Fatih Akin)

note: 3Un film choc Peggy - 6 juillet 2018

C'est un portrait de femme bouleversant et porté à l'écran de manière très efficace que nous offre le réalisateur Faith Akin dans cette histoire de vengeance. Diane Kruger est bluffante et impressionnante dans son interprétation.

12 jours (Raymond Depardon)

note: 5Un document d'utilité publique Peggy - 6 juillet 2018

C'est avec beaucoup d'intérêt que je me suis lancée dans le visionnage de ce reportage sur des personnes si éloignées et si proches en même temps.
Un regard sur la folie, sur l'humain par un cinéaste qui a su capter (sans que la présence de la caméra ne soit perçue) tous les moments délirants, émouvants, drôles, moments de détresse humaine lors de rencontres entre le patient et le juge des libertés.
Depuis 2013, la loi oblige que les patients internés en asile psychiatrique sans leur consentement soient vus par un juge qui juge de l'utilité de la demande ou non.

De la bienveillance, de l'écoute, du respect pour un documentaire exceptionnel.

Qui a tué mon père (Edouard Louis)

note: 3"L'histoire de ton corps accuse l'histoire politique" Peggy - 8 juin 2018

Un livre très court qui se lit en une heure à peine, l'auteur revient à travers ses souvenirs sur la violence sociale dont son père a été victime. Il égrène les différents gouvernements et les différentes lois qui ont "tué" son père. Un pamphlet politique.

Appelle-moi par ton nom (André Aciman)

note: 3Un roman raffiné Peggy - 12 mai 2018

Premiers émois, premières amours, premiers désirs, c'est l'histoire d'Elio et d'Olivier...
11 ans après sa 1ère publication, nouvelle sortie à l'occasion de l'adaptation au cinéma de Call be your name.

La voix de ceux qui crient (Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky)

note: 5Un documentaire à mettre en toutes mains Peggy - 11 mai 2018

Hôpital Avicenne. Paris . La psychologue Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky rencontre depuis 2010 des migrants en état de stress post-traumatique.
Un livre qui nous permet de savoir qui "ils sont" à travers leurs histoires ,la violence, la cruauté, les tortures subies, leur fuite , l'arrivée dans un pays qu'ils ne connaissent pas. C'est leur parole qui est restituée dans cet ouvrage. Un ouvrage d'une grande ampleur qui pose la question de la place de l'étranger en France.

Three letters from Sarajevo (Goran Bregovic)

note: 5Un album détonnant excellent Peggy - 11 mai 2018

Un violoniste des Balkans, un du Maghreb et un d’Israël. Des chansons multiculturelles (occidentales, orientales et balkaniques).aux couleurs festives avec la participation de Bebe de Rachid Taha , de Asaf Avidan....

Election Titre de l'année Ziklibrenbib 2018 (AiRiol)

note: 5De la musique libre ! Peggy - 4 avril 2018

Cette sélection très éclectique va vous permettre de découvrir de la musique libre.
La fine équipe de Ziklibrenbib vous propose 13 titres variés et de qualité, sélectionnés avec passion par 26 discothécaires répartis sur toute la France.
Ecoutez-les, copiez-les, diffusez-les… c’est complètement légal !

Une fois que vous aurez trouvé vos titres préférés, votez pour eux ici-même ou dans l’une des médiathèques participantes… jusqu’au 27 mai dernier délai !

Carmen (Prosper Mérimée)

note: 5Plongée dans un univers gothique hispanisant Peggy - 4 avril 2018

Benjamin Lacombe donne forme à Carmen (reprenant la nouvelle de Prosper de Mérimée) et la rend surnaturelle, envoûtante... Il a utilisé des huiles et des gouaches pour les images en couleurs et de l’encre de chine pour les cabochons.Un ouvrage sublime pour les adultes amoureux des illustrations de Benjamin Lacombe, de littérature, du personnage Carmen.

The Square (Ruben Ostlund)

note: 5Un film à voir Peggy - 4 avril 2018

Cette satire sociale grinçante, absurde, drôle est très originale. Découvrez-là sans attendre. Le réalisateur se moque du milieu de l'art et notamment de la bourgeoisie à travers le personnage du conservateur d'un musée d'art contemporain.
Palme d'or au festival de Cannes 2017.

Petit paysan (Hubert Charuel)

note: 3César de la meilleure première oeuvre pour Hubert Charuel Peggy - 14 mars 2018

Petit Paysan est un film réaliste sur le milieu agriculteur en France, rarement évoqué au cinéma. Le réalisateur filme le quotidien d'un agriculteur de manière sobre mais aussi haletante lorsque le film vire vers le thriller. Pierre qui découvre une vache malade au sein de son troupeau, ne peut se résoudre à la perdre...

Le sens de la fête (Eric Toledano)

note: 3Vivre une ambiance de fête.... Peggy - 13 mars 2018

Eric Toledano et Olivier Nakache, les réalisateurs d'Intouchables livrent une nouvelle comédie française avec du rythme, des situations cocasses, des portraits tendres. Le casting est intéressant mais c'est surtout le réjouissant Jean-Pierre Bacri , râleur, bougon comme à son habitude qui fait beaucoup.

Rien ne se perd (Les P'tits Yeux)

note: 4Tendre et entraînant Peggy - 20 février 2018

Le 4 ème album des P'tits yeux est entre ballades poétiques et entraînantes, le groupe nous ravit. De la chanson française à texte qui fait du bien!

Jour de congé (Christian Degoutte)

note: 3poésie en textes et en images Peggy - 20 février 2018

Un très joli recueil de poèmes où une cycliste conte ce qu'elle voit en parcourant à vélo à travers différents paysages. Un recueil illustré par Jean-Marc Dublé.
"Rugissements de moteur, klaxon lui jappant
aux fesses, folle en roue libre, sur l'azur nu
d'un gouffre, sans toucher aux freins, elle salue
la graine qui a élu le bord du ravin."

Visages villages (Agnès Varda)

note: 4Atypique et chaleureux Peggy - 20 février 2018

Le projet de départ : la rencontre entre le photographe Jr et la réalisatrice Agnès Varda, qui partent à la recherche de visages, de villages dans un camion sur les routes de France. Au final, c'est un produit d'art, de sociologie, de partage, de belles rencontres. L'amitié et de la complicité naissante entre JR et Agnès Varda en font presque 2 personnages de fiction. A voir.

Plus serein (Dominique Servant)

note: 3Parvenir à l'équilibre intérieur Peggy - 16 janvier 2018

Un document très accessible, qui se lit par entrées avec un mot clef à chaque fois qui peut renvoyer à des termes médicaux à la vie de tous les jours. A travers des exercices, un travail sur soi, de la relaxation comment parvenir à la sérénité ?

La Lune est blanche (Emmanuel Lepage)

note: 4Un magnifique docu-BD Peggy - 16 janvier 2018

Plus qu'une BD, c'est un documentaire passionnant que livrent Emmanuel (dessinateur) et François (photographe) Lepage sur une mission en Antartique en 2013. L'histoire très prenante nous plonge dans le quotidien de scientifiques , techniciens, cuisiniers, leurs recherches sur ce pôle. Les planches, photos, aquarelles sont magnifiques. Une vraie bouffée d'air. Prix France Info BD 2015

A voix haute (Stéphane de Freitas)

note: 5L'art d'être convaincant. Peggy - 16 janvier 2018

Drôle , émouvant, ce film très positif sur les jeunes de banlieue est à voir absolument. La parole devient une force pour ces jeunes qui grâce à des maîtres du barreau, das acteurs, des humoristes participent au concours Eloquence. ( qui se déroule tous les ans en seine Saint Denis). Il est aussi l'occasion de débat, de culture, de construction de soi. C'est juste, c'est pluriel, c'est une belle leçon d'égalité, de diversité.

Le Caire confidentiel (Tarik Saleh)

note: 5Un film noir poisseux Peggy - 20 décembre 2017

Un film noir, brillant, intelligent filmant le coeur de la société égyptienne à l'aube du printemps arabe.
Brûlant, précis, le réalisateur livre un film avec une résonance politique doublée d'une enquête policière classique. Grand prix du Festival policier de Beaune. A voir.

L'amant d'un jour (Philippe Garrel)

note: 5Un grand cinéaste Peggy - 19 décembre 2017

Un film d'auteur juste magnifique. Philippe Garrel explore les souffrances de l'amour, dans "un épisode amoureux". C'est d'une beauté et d'une simplicité, de l'émotion pure, une oeuvre sublime. Le tout filmé dans un magnifique décor noir et blanc.

Le vénérable W. (Barbet Schroeder)

note: 4Un portrait du mal universel Peggy - 19 décembre 2017

Images d'archives insoutenables, propos de journalistes, défenseurs des droits de l'homme, propos qui glacent. Ce documentaire est essentiel, édifiant, glaçant sur le cheminement de la haine. Le plus impressionnant c'est la quiétude, le calme et la sérénité qui se dégagent de ce discours du mal. Il nous apprend beaucoup sur le drame vécu par les Rohingyas en Birmanie. Barbet Schroeder poursuit sa trilogie du mal avec W. le vénérable, portrait d'un moine bouddhiste en Birmanie.

De sas en sas (Rachida Brakni)

note: 3Un film fort Peggy - 19 décembre 2017

Un premier film réussi pour Rachida Brakni qui livre un huis clos carcéral tendu. En attente de parloirs, des femmes qui se côtoient au même endroit, au même moment, vivent leurs moments de femmes de ou mères de... De la rage, du désespoir, des rires, un film authentique.

Mindhunter (John Edward Douglas)

note: 3dans la tête d'un tueur Peggy - 9 décembre 2017

Retour sur le premier profileur de serial killer aux Etats-Unis... John E Douglas. Une enquête glaçante, angoissante et tirée du réel.
Un témoignage fort et intéressant sur les profilers. A donné lieu à la série Mindhunter.

La serpe (Philippe Jaenada)

note: 4Une enquête criminelle passionnante Peggy - 23 novembre 2017

Un livre énorme qui ne doit surtout pas vous faire peur. Ouvrez la 1ère page, vous ne le quitterez plus!
Philippe Jaenada s'intéresse après Bruno Sulak et Pauline Dubuisson à Henri Girard, accusé d'un triple meurtre à la serpe.
C'est hyper documenté, fouillé parsemé de parenthèses drôles parfois hilarantes... On apprend beaucoup sur le personnage d'Henri Girard, sur sa vie, ce pourquoi il s'est battu. A lire et relire.

The Young Lady (William Oldroyd)

note: 5Film d'époque revisité Peggy - 21 novembre 2017

Premier film du réalisateur britannique William Oldroyd, The young lady est une réussite.
Thriller victorien avec des résonances actuelles , il revisite le film d'époque. Cruauté, amour, émanicipation féminine qui surprend ... dans un huis clos somptueux. A voir.

Et les mistrals gagnants (Anne-Dauphine Julliand)

note: 5Une leçon de vie Peggy - 14 novembre 2017

Des enfants malades, un couloir d'hôpital, une ode à la vie. Témoignages bouleversants de Ambre Camille Charles Imad et Tugdual confrontés à des maladies graves qui nous emmènent vers leurs espoirs, leur joie de vivre, leur innocence...
Un hymne à la vie, à l'innocence...Adapté du livre Deux petits pas sur le sable mouillé de Anne Dauphine Julliand.

Act up (Didier Lestrade)

note: 5Le rêve, le seul rêve que tout membre d'Act Up a dans son cœur, est simple : un jour le sida s'achèv Peggy - 14 novembre 2017

C'est émue par le film 120 battements par minute que je me suis dit décidée à lire Act up : une histoire de Didier Lestrade, (co-fondateur d'Act Up Paris) qui a inspiré le film. Edité en 2000 et réédité à la sortie du film en 2017.
Ce documentaire revient sur ce que l'on a appelé les années SIDA, le militantisme inspiré du modèle américain, l'activisme déployé en France, la création de l'association en France, ses actions, ses succès, ses ratages avec une large partie autobiographique de Didier Lestrade.
J'ai retrouvé dans le film l'esprit du livre , la fidélité et la justesse y est d'ailleurs parfaitement reconstituée. Un livre où l'on apprend énormément sur la méconnaissance du virus à l'époque, sur le manque de prévention, sur l'indifférence générale..
Je vous invite le livre, à voir le film prochainement en DVD.

The burning spider (Parov Stelar)

note: 5De l'Electro-swing en avant Peggy - 10 novembre 2017

Déjà 20 ans que ce compositeur autrichien de musiques électroniques sévit !! Un concentré de musique électro-swing fait de cet album un excellent cru. A écouter d'urgence !!! une musique d'ambiance qui devient vite une musique de danse....

C'est le coeur qui lâche en dernier (Margaret Atwood)

note: 4Une dystopie détonnante Peggy - 13 octobre 2017

Auteure de La servante écarlate, qui connaît un nouveau succès grâce à la série télévisée, Margaret Atwood signe ici une dystopie avec un côté cocasse. Partez à la rencontre de Charmaine et Stan qui partent à vivre à Concilience où ils ne subiront plus la crise économique mais où ils vivront en prison un mois sur 2. Ils partagent en alternance leur logement avec un autre couple.

Noces (Stephan Streker)

note: 5Juste et déconcertant Peggy - 10 octobre 2017

Le réalisateur réussit à mettre en lumière la thématique du mariage forcé à travers une actrice époustouflante : Lina El Arabi. Entre coutumes, tradition et soif d'émancipation, nous découvrons le parcours d'une jeune belge pakistanaise dont la famille l'oblige à se marier. C'est juste, sobre, bouleversant.

Grave (Julia Ducournau)

note: 5Une histoire de cannibalisme à dévorer. Peggy - 23 septembre 2017

Un film qui dérange et qui fascine. Il y a côté gore inédit dans le cinéma français, que Julia Ducournau orchestre avec puissance, ingéniosité. Dans une école vétérinaire, avec le bizutage en toile de fond, la réalisatrice dresse le portrait d'un amour fraternel, d'identité, de sexualité, des plaisirs de "la chair", de canibalisme... Un film choc audacieux.

Ames sensibles s'abstenir.

Point cardinal (Léonor de Récondo)

note: 5Un sujet traité avec sensibilité Peggy - 14 septembre 2017

Une écriture précise, un style dépouillé, une histoire qui émeut. Ce nouveau roman de Léonor de Récondo est une nouvelle fois très réussi. Par un sujet original, l'auteur capte l'intérêt du lecteur. A travers Laurent, père de famille, qui se travestit, l'auteur parle d'identité sexuelle, des souffrances ressenties mais aussi des joies de la transformation de Laurent, des émotions décrites de façon poignante. Un roman à lire, une auteure à découvrir si ce n'est pas encore le cas.

Oeuvre non trouvée

note: 5Une série française hyperréaliste et de qualité Peggy - 30 août 2017

Si vous ne la connaissez pas encore, c'est une série d'espionnage française à découvrir de toute urgence.
Dans la saison 3, on continue de suivre les infiltrations des "légendes" avec un suspense et une tension palpables.

The soul of Jamaica (Inna De Yard)

note: 5J'adore Peggy - 4 août 2017

Amateurs de reggae, cet album est pour vous, maintenant ! il respire la Jamaïque. Créé il y a quelques années, Inna de Yard c'est un label français qui a voulu rassembler les stars jamaïcaines quelques fois méconnues pour notre plus grande joie. Nouveau projet avec cet album The soul of Jamaïca. Avec entre autres Winston Mc Anuff, The Viceroys, Cédric Myton. Un concentré d'excellent reggae.

Frida (Sébastien Perez)

note: 5un livre objet splendide Peggy - 22 juillet 2017

Passionnée par Frida Kahlo, en admiration devant le travail de l'illustrateur français Benjamin Lacombe, je me suis tout naturellement portée vers ce livre objet d'art splendide ...Des couleurs chatoyantes, des dessins découpés qui se répondent entre eux, inspirés de l'oeuvre de Frida. Des textes poétiques de Sebastien Perez qui reprennent des citations de l'artiste à travers des thèmes qui lui étaient chers : les animaux, la mort, l'amour...
On y redécouvre la vie difficile de cette artiste passionnée.
Avec en fin d'ouvrage, les clefs de compréhension de l'oeuvre, une explication du projet, une chronologie de la vie de l'artiste. Une pépite.

Moonlight (Barry Jenkins)

note: 5Un magnifique film Peggy - 11 juillet 2017

Touchant, serein, bouleversant, Moonlight retrace le parcours d'un jeune homme noir élevé dans un quartier pauvre, (à travers 3 époques), la découverte de son homosexualité, le rejet dont il est victime. Un film délicat avec de longs silences qui en disent long, sans clichés. Un film qui comptera.

Julieta (Pedro Almodovar)

note: 5A ne pas manquer Peggy - 11 juillet 2017

Un pur chef d'œuvre que ce 20ème film d'Almodovar... Pudique, intelligent, le réalisateur conte l'absence, l'amour et dresse comme à son habitude de magnifiques portraits de femmes. De la lumière, de la sophistication, de la couleur, une magnifique bande son : du grand Almodovar.

Irréprochable (Sébastien Marnier)

note: 4Thriller français de qualité Peggy - 7 juillet 2017

Dans le rôle d'une femme qui a perdu pied, Marina Foïs est comme toujours irréprochable, époustouflante. Suspense et tension s'installent progressivement au fil du film : angoissante, violente, drôle ... le personnage nous emmène au plus loin du harcèlement...

Dix pour cent n° 1
Dix pour cent - Saison 1 Intégrale (Cédric Klapisch)

note: 5Une série comique Peggy - 27 juin 2017

Une série française inventive et très drôle qui vous ravira.
Une agence d'agents d'acteurs aux prises avec ses acteurs !!! justement, voilà l' histoire!
Des agents avec des personnalités bien trempées, des assistants qui courent partout et des acteurs dans leurs propres rôles : Cécile de France, Line Renaud, Nathalie Baye...
C'est drôle, léger, original, à consommer sans modération.

La balade des enfants meurtriers (Gitta Sereny)

note: 4Comprendre l'horreur. Peggy - 27 juin 2017

Un récit proche de l'horreur qui relate l'affaire James Bulger, en 1993 qui s'est déroulée en Angleterre. Un enfant de 2 ans James Bulger avait été assssiné par 2
enfants de 10 ans.
Le récit reste "pudique " malgré l'horreur des faits. L'auteur qui avait déjà relaté les crimes de Mary Bell dans Une si jolie petite fille (crimes qui ont eu lieu en 1968) s'intéresse aux familles des 2 meurtiers. On découvre ici un système judiciaire "anglais" très différent qui juge les enfants comme les adultes, les zones d'ombre de l'affaire...

Le grand mystère des règles (Jack Parker)

note: 5Instructif et à destination de tous ! Peggy - 27 juin 2017

Les règles sont ici évoquées dans différentes sphères : médicale, sociologique, culturelle...
En souhaitant dédiaboliser les règles, cette blogueuse de son vrai nom Taous Merakchi offre de nombreux conseils pour les plus jeunes mais nous apprend aussi à tous comment dans certains pays, les femmes sont isolées dans des huttes menstruelles le temps de leurs règles . Elle y fait le point sur les différentes méthodes : coupe menstruelle, éponge, tampon... avec de nombreuses illustrations.

Brigitte, histoire d'une contre-enquête (Daniel Bourdon)

note: 3Retour sur une affaire non élucidée Peggy - 2 juin 2017

Retour sur une affaire criminelle qui avait fait pour la 1ère fois à l'époque la une des journaux télévisés : l'affaire de Bruay en Artois. Daniel Bourdon qui habitait à Bruay à l'époque, devenu policier, aujourd'hui à la retraite, revient sur cette histoire dont le coupable n'a jamais été retrouvé... avec une contre enquête ... Aujourd'hui le meurtre est prescrit... Une lecture criminologique fluide et rapide.

Lamomali (Sidiki Diabaté)

note: 5Mélange de pop et de musique africaine Peggy - 2 juin 2017

Matthieu Chedid nous revient avec Fatoumata Diawara, Toumani et Sidiki Diabaté pour un album hommage au Mali, juste magnifique. Un album rythmé, énergique qui fait du bien en ce début d'été... Mes préférées : Manitoumani, Cet air, Une âme...

Le livre du Hygge (Meik Wiking)

note: 4Concentré de bonheur Peggy - 16 mai 2017

Rédigé par le président de l'institut de recherche sur le bonheur de Copenhague, ce livre est un concentré de bonheur à la danoise : simplicité, convivialité... Profitez de bons livres, de moments chaleureux en famille... autant de préconisations pour chacun d'entre nous pour apprécier les joies simples de tous les jours.

La fille du train (Tate Taylor)

note: 5Un thriller au féminin Peggy - 7 avril 2017

Un thriller captivant comme son roman éponyme, de bout en bout le lecteur est happé par l'histoire.
Il y règne une atmosphère haletante, inquiétante...
Si vous avez aimé Gone girl de David Fincher , vous aimerez à coup sûr.

Des hommes sans femmes (Haruki Murakami)

note: 5Poésie et mélancolie au programme Peggy - 7 avril 2017

L'esprit de Murakami submerge ces nouvelles sur l'isolement... des hommes en deuil, qui ont perdu de vue leurs femmes ou qui sont séparés...
Impression pour le lecteur d'être au coeur de ces histoires captivantes, bizarres... Un très bon cru pour celui qui est décrit comme le plus occidental des Japonais!

Ouija : les origines (Mike Flanagan)

note: 5Une mise en scène efficace Peggy - 7 avril 2017

Une très bonne surprise !!! Une hausse de qualité entre le 1er et le 2 ème volet (c'est souvent l'inverse!). Ce Ouija a de grandes qualités qui font quelques fois défaut aux films du genre. Il nous transporte dans un univers atypique, avec une histoire bien construite, des personnages attachants. Un film sans artifice mais qui en impose dans la peur...

Wonderland (Jennifer Hillier)

note: 4Addictif Peggy - 17 mars 2017

Attractif à la 1ère de couverture sauf pour les personnes atteintes de coulrophobie !, ce roman policier le reste à la lecture.
Inspiré des thèmes développés par son maître : King, l'auteure canadienne ( à suivre!) livre un roman angoissant et étouffant. Bienvenue à Wonderland....

Nos souvenirs (Gus Van Sant)

note: 1Une déception Peggy - 14 mars 2017

Difficile, très difficile d'accrocher au dernier Gus van Sant, on est loin de Elephant, Will Hunting , Last days ....

C'est long, sans énergie, le film ne décolle jamais, le spectateur est baladé entre le monologue de l'acteur principal dans une forêt au Japon où il veurt en finir et ses souvenirs de vie de couple où tout sonne faux.

Dans le noir (David F. Sandberg)

note: 3Noir, noir, noir Peggy - 14 mars 2017

Le réalisateur joue sur nos peurs enfantines et ça fonctionne plutôt bien. Le bémol: l'absence totale de scénario...
Une suite est attendue, grrr...

Ma vie de courgette (Claude Barras)

note: 5Un concentré d'amour et de bienveillance Peggy - 10 mars 2017

Coloré de tendresse, d'amour, de poésie, d'ode au bonheur, ce film d'animation remportera l'adhésion de tous : petits et grands. Personne ne peut rester insensible à l'histoire. L'animation, en stop motion est formidable et Courgette et sa bande de copains en marionnettes sont très attendrissants.
Un film d'animation français qui mérite toutes ses récompenses et nominations, dans de nombreux festivals (deux Césars, prix au Festival de Zurich , de San Sebastian, Prix du cinéma européen....) Adapté de l'album éponyme de Gilles Paris.

Don't Breathe (Fede Alvarez)

note: 3Claustrophobes : s'abstenir :) Peggy - 10 mars 2017

Un film horrifique qui se dévore et fait vraiment frissonner! Dans cette maison des ténèbres aux multiples coins, recoins, un véritable jeu du chat et de la souris s'orchestre entre trois jeunes et le propriétaire de la maison qu'ils viennent cambrioler. Bienvenue dans un cauchemar sombre et étouffant...

Le bureau des légendes n° 1
Le bureau des légendes - Saison 1 (Eric Rochant)

note: 5Une série d'espionnage hyperréaliste Peggy - 18 février 2017

Le bureau des Légendes ou l'immersion dans les services secrets français, c'est ce que propose la nouvelle série d'Eric Rochant. Une série française de qualité, réaliste, stratégique et psychologique, excellement interprétée.

Victoria (Justine Triet)

note: 5Revigorant!!! Peggy - 18 février 2017

Victoria est une merveilleuse comédie française flirtant avec le burlesque, le social. La réalisatrice dresse un protrait de femmes d'aujourd'hui, à la fois paumée et combattive avec dans le rôle une Virginie Efira, tout simplement géniale.
On ne s'ennuie pas une minute et l'on passe un très, très bon moment.

Divines (Houda Benyamina)

note: 3Un film humaniste, féministe Peggy - 18 février 2017

Un film sur la banlieue, encore direz vous, il est vrai que quelques clichés perdurent.
"Divines" apparait quand même comme un long métrage coup de poing : avec de "la rage de vivre", au cœur des banlieues, incarnée et sublimée par les 2 héroïnes, impressionnantes. Entre chronique sociale et polar sombre, Divines a remporté la Caméra d'or à Cannes en 2016. A voir.

Retour à Tombouctou (Titouan Lamazou)

note: 5Un livre magnifique Peggy - 1 février 2017

Titouan Lamazou repart à la rencontre quinze ans après de Aïcha, Mariam..., peuple touareg pour mieux comprendre leur histoire. Il se rend au Niger, en Mauritanie, au Burkina Faso et nous livre peintures, impressions, portraits, photographies. A mettre entre toutes les mains.

The Strangers (Hong-jin Na)

note: 5Pour les accrocs du genre horrifique Peggy - 1 février 2017

L'exorcisme XXIème siècle, version coréenne, voilà le sujet du nouveau film du réalisateur de The Chaser.
Un film d'une force impitoyable, féroce, de qualité, étourdissant... Un grand film d'horreur, déjà un classique.

Chanson douce (Leïla Slimani)

note: 5Spirale de la folie ... Peggy - 13 janvier 2017

Il est difficile de lâcher ce roman oppressant, glaçant...., récit d'un infanticide.
Une atmosphère étouffante, oppressante font que ce Goncourt 2016 se lit comme un thriller. A lire

Bounce (Ranking Roger)

note: 5Ska, reggae, pop !!! Peggy - 4 janvier 2017

J'adore! Retour de The Beat dans ce 4ème album avec Ranking Roger.
Ca déménage, ça bouge!!! mélange de reggae et de ska, mon album préféré de ce début d'année incontestablement. A écouter d'urgence ! (et la numéro 1 pour moi : Side to side !!!)

Petit pays (Gaël Faye)

note: 4Surprise et émotion pour le prix Goncourt des lycéens 2016 Peggy - 14 décembre 2016

Une ode joyeuse à l'enfance puis peu à peu la guerre, le génocide...
C'est avec beaucoup de nostalgie et tendresse que Gaël Faye, rappeur, nous raconte à travers les yeux de Gaby, le narrateur, son histoire au Burundi et aux alentours sur fond de génocide rwandais. Métissage, exil, racisme, lutte ethnique fratricide. Une narration fluide, des mots touchants. A lire.

The Neon Demon (Nicolas Winding Refn)

note: 5Sophistiqué, trash et créatif Peggy - 14 décembre 2016

Nouveau film du réalisateur de Drive... Une pépite cinématographique.
Les images, la couleur, les plans, valent déjà de le voir.
La musique, bande son de Cliff Martinez est juste géniale.
L'histoire, une critique du monde de la beauté et de la perfection est traitée de manière très particulière...

Miracle morning (Laura Mabille)

note: 5Idéal pour le début d'année Peggy - 14 décembre 2016

Encore un ouvrage sur le développement personnel!! Oui, c'est vrai, mais très bien fait et qui se picore au fil des jours et surtout avec de nombreux exercices pratiques pour le matin... Allez prêts pour les SAVERS ? Elles n'auront bientôt plus de secrets pour vous: silence, affirmation, visualisation, exercice, lecture et écriture, c'est parti!!

Rouge, histoire d'une couleur (Michel Pastoureau)

note: 4Un beau cadeau ... Peggy - 13 décembre 2016

Après le Bleu, en 2000, le Noir en 2008, le Vert en 2013, voici le le Rouge.
Festive, la couleur rouge a aussi un coté obscur...Tantôt couleur contestée, préférée, dangereuse, Michel Pastoureau ravira tout lecteur passionné d'histoire, de couleurs,et de beaux livres.

Mystic River (Dennis Lehane)

note: 5Un roman noir d'une grande envergure Peggy - 26 novembre 2016

Trois amis que deux drames lient à jamais à 25 années d'intervalle... Lehane prouve toute la mesure de son talent dans ce polar noir à l'atmosphère poisseuse. Malheur, violence latente, souffrance sont omniprésents dans l'écriture.

Dieux de la pluie (James Lee Burke)

note: 4Un polar violent et tortueux Peggy - 26 novembre 2016

James Lee Burke quitte son héros fétiche et la Louisiane pour nous plonger au cœur du Texas dans cette enquête près de la frontière mexicaine. Le point de départ : neuf corps de femmes immigrées clandestines retrouvés mutilés.
Un excellent Burke, complexe et tordu à souhait, une écriture foisonnante.

Shutter Island (Dennis Lehane)

note: 5Angoissant, sombre et mystérieux Peggy - 25 novembre 2016

Shutter Island est un îlot au large de Boston où un hôpital psychiatrique semblable à une forteresse accueille des pensionnaires atteints de troubles mentaux graves et coupables de crimes abominables.... voilà pour le décor. Une malade a disparu, des enquêteurs sont appelés...
Palpitant, intelligent, angoissant, bien écrit, sombre, avec un suspense énorme! Un livre à mettre entre toutes les mains.

Les temps sauvages (Ian Manook)

note: 5Un roman noir en Asie centrale Peggy - 25 novembre 2016

Voici la suite des aventures de l’inspecteur Yeruldelgger dans ce 2ème roman de Ian Manook (après Yeruldelgger). Il reprend les mêmes ingrédients qui en font un roman réussi. Noir, violent, mais aussi truffé d’humour avec en toile de fond, la Mongolie que l’on connaît peu, des personnages atypiques. Une lecture incontournable.

Zulu (Caryl Férey)

note: 5Un roman noir sans temps mort Peggy - 25 novembre 2016

Ce polar est bluffant : noir, âpre, tendu, à vous couper le souffle... Violence, drogue, sida, racisme, misère, gangs, corruption, injustices et crimes impunis...c'est tout ce qu'explore Caryl Férey. Dans une Afrique du Sud post-Apartheid, les deux héros abîmés luttent contre leurs blessures chacun à leur manière.

Fragments de lucidité (Jean-Louis Servan-Schreiber)

note: 3Un livre feel-good Peggy - 22 novembre 2016

Comment aborder le bonheur tout en restant lucide ? C'est la question à laquelle se propose de répondre Jean-Louis Servan Schreiber. C'est un peu philosophique et cela reste léger.
Un livre composé de 30 chapitres très courts, avec des illustrations drôles à chaque début ou fin de chapitre. Un livre qui fait du bien surtout en cette fin d'année. Une lecture qui se fait au gré de nos envies, sans fil conducteur.

Oeuvre non trouvée

note: 5Provocant et transgressif Peggy - 22 novembre 2016

Le réalisateur de Basic Instinct revient en très grande forme en filmant une relation oppressante, tendue entre l'héroïne et son possible agresseur et d'autres possibles agressions à venir. Isabelle Huppert est étincelante, parfaite dans un rôle pas évident à tenir. Un thriller d'une grande qualité, frissons garantis.

La rue raisonne (Danakil)

note: 5Du très bon son Peggy - 16 novembre 2016

Nouvel opus de Danakil, ce 5ème album world, reggae est juste extra !
Une musique militante, engagée , 32 Mars avait d'ailleurs servi au mouvement Nuit Debout, il y a quelques mois.

Petit Biscuit (Petit Biscuit)

note: 4De la pure électro française Peggy - 9 novembre 2016

Jeune prodige de l'électro française qui a tout juste 16 ans, Petit Biscuit assure! Il a commencé ses premiers festivals cet été. Un album d'ambiance à découvrir, encore plus en concert où le son est plus prenant!

Laëtitia ou La fin des hommes (Ivan Jablonka)

note: 5Laëtitia et Jessica.... Peggy - 9 novembre 2016

Poignant, sensible, rigoureux ... Un hommage à Laëtitia. C'est un récit hybride que propose l'historien et sociologue Ivan Jablonka sur la mort de Laëtitia Perrais en 2011. Il s'attache longuement sur le portrait de Laëtitia, assassinée par Tony Meilhon, sur son enfance, son combat pour s'en sortir avec sa sœur jumelle Jessica, sur les dernières heures de sa vie. L'ouvrage oblige le lecteur à s'interroger sur les violences faites aux femmes, sur la société française du XXIème siècle qui "n'a pas su protéger Laëtitia". Prix littéraire du journal Le Monde et le prix Transfuge du meilleur essai mais aussi Prix Médicis 2016.

Guide des égarés (Jean d' Ormesson)

note: 5Je suis là. J'existe. Vous existez. Nous sommes là. Nous existons.... Peggy - 14 octobre 2016

Y at-il mieux, plus foudroyant, plus explosif encore que la lumière et le temps ? Oui. La pensée.
Un formidable essai, court, que l'on lit très vite. 120 pages, 29 entrées avec des réflexions sur la vie, la mort, la joie, le bonheur, le mystère, la science...
Il pourrait être comme un livre de chevet que l'on lit et relit.
Le guide des Egarés est aussi un hommage et le nom emprunté à un ouvrage du philosophe et médecin Maimonide ayant vécu au XIIème siècle.

Finding Fela (Alex Gibney)

note: 5Jazz, soul-funk et high-life, musique traditionnelle d’Afrique de l’ouest. Peggy - 11 octobre 2016

Plongez dans cet excellent documentaire musical sur le maître de l'afrobeat Fela Kuti, qui doit être absolument vu.
On y apprend le combat politique de l'homme au Nigéria, les persécutions politiques qu'il a subies.
Engagé, rythmé, sans temps mort, le documentaire revient sur des images d'archives avec en parallèle la comédie musicale qui s'est jouée à Broadway il y a quelques années et qui a été un véritable succès. Je me rends compte qu'au final, je ne connaissais pas toutes les facettes du chanteur que j'ai envie de réécouter aujourd'hui.

Ash & ice (Kills (The))

note: 5L'album de l'année Peggy - 11 octobre 2016

5ème album de ce groupe anglo-américain!
J'ai adoré tant il est prenant et s'écoute en boucle, notamment les titres : Days of why and how et Doing it to death. Entre rock garage et électro, la voix d'Alison Mosshart perce tout.

Five (Igor Gotesman)

note: 1Sans intérêt Peggy - 11 octobre 2016

Difficile d'apprécier cette petite comédie française, ça peut tout juste divertir. Heureusement, l'acteur Pierre Niney est présent!

Cannibales (Régis Jauffret)

note: 5Un bijou d'humour noir Peggy - 11 octobre 2016

Le dernier roman de Régis Jauffret redonne ses lettres de noblesse à la correspondance. Ici, deux femmes s'écrivent en fomentant l'idée de tuer et de manger pour l'une le fils et pour l'autre l'ex-amant qu'elle a quitté.
Ce livre est un mélange d'humour noir,de perversité, de cruauté. Mais aussi jubilatoire!!! âmes sensibles s'abstenir !!! Quelques longueurs qui s'oublient lorsque l'on s'attarde sur la qualité d l'écriture, les joutes verbales. Bref, je vous recommande cette lecture qui plus est très rapide.

Quand on a 17 ans (André Techine)

note: 5Quand on a 17 ans.... Peggy - 11 octobre 2016

Retour de Téchiné après quelques années d'absence... J'avais été touchée par j'embrasse pas, ma saison préférée, je retrouve le même attachement aux émotions, aux sentiments de ses personnages. Un film qui peut sembler avoir quelques longueurs dont l'on fait abstraction grâce à cette vibrante histoire d'amour.

Frontières (Arnaud Rebotini)

note: 4Une création musicale originale Peggy - 10 septembre 2016

Une rencontre entre une figure importante de la techno française : Rebotini et un des précurseurs de l'électroacoustique : Zanesi
Ambiance, expérimentation musicale, house: un voyage dépaysant garanti.

California girls (Simon Liberati)

note: 5Un roman habité... Peggy - 9 septembre 2016

L'auteur relate les meurtres horrifiques de Sharon Tate, épouse de Roman Polanski, enceinte de 8 mois et de 4 de ses amis par la "Famille Manson". Un roman tiré d'une histoire vraie extrêmement documenté, minutieux et violent qui n'épargne rien au lecteur. Plus qu'à leur gourou Charles Manson, Simon Liberati s'attache à la personnalité des jeunes hippies : Sadie, Leslie, Linda et Tex, soudés par la drogue, le sexe, le rockn'roll et hantés par le mal. Un roman que l'on n'a pas envie de lâcher, prenant. Une écriture âpre, violente avec en toile de fond l'Amérique des années 60, le mouvement hippie, les Black Panters... Beaucoup de questions restent en suspens et donnent envie d'en savoir plus. Un roman que je vous recommande.

Free Love (Peter Sollett)

note: 2Julianne Moore exceptionnelle Peggy - 3 septembre 2016

Le film doit beaucoup à l'interprétation exceptionnelle de Julianne Moore... Tiré d'une histoire vraie, il traite de discrimination sexuelle, de la maladie, d'amour, de façon un peu stéréotypée. Un film auquel il manque quelque chose...pour décoller.

Brooklyn (John Crowley)

note: 4Vers une nouvelle vie Peggy - 3 septembre 2016

L'histoire reste conventionnelle et classique mais le charme des acteurs (notamment de l'actrice principale Saoirse Ronan) en fait un film "classe".
Exil, nouvelle vie, crise des migrants, amour, autant de thèmes qui parcourent ce film.

La vache (Mohamed Hamidi)

note: 4Un feel good road movie !!! Peggy - 3 septembre 2016

Un film qui fait du bien! Beaucoup de tendresse et d''humour, des personnages hauts en couleur qui marquent une aventure humaine originale. A voir pour la rentrée!

Les putes voilées n'iront jamais au paradis ! (Chahdortt Djavann)

note: 5Livre coup de poing Peggy - 29 juillet 2016

Entre fiction et réalité (départ de faits réels), l'auteure livre un récit poignant pour dénoncer le sort réservé aux prostituées en Iran.
Un récit oppressant et difficile mais un récit qui compte par une auteure maltraitée en Iran dans sa jeunesse et qui l'a fui en 1993.
L'écriture belle, ciselée retentit comme un coup de poing, les mots crus , choquants pour dire le réel sont omniprésents.

Higher (Alice On The Roof)

note: 3Une voix fraîche Peggy - 29 juillet 2016

Alice on the roof, jeune artiste belge, c'est une voix fragile, originale sur des sons plutôt pop électro. A découvrir dans les festivals cet été, notamment au festival des Nuits Secrètes d'Aulnoyes Aymeries le 29 juillet.

Street art (Mike Spender)

note: 5Le monde du street art Peggy - 29 juillet 2016

Un excellent livre pour se forger une culture sur le street art avec des explications simples sur "la légalité", les différences street art / Graff, "les interprétations" avec de belles illustrations, représentatives des artistes du street art (Banksy..)

The Lobster (Yorghos Lanthimos)

note: 3Partagée.... Peggy - 29 juillet 2016

Oui, le film est drôle, avec un scénario des plus originaux et ne ressemble à rien d'autre, sur un ton décalé, noir.

Mais, il demeure après l'avoir vu un côté triste, malsain, dérangeant.

A vous de voir !

Demain (Cyril Dion)

note: 5A mettre entre toutes les mains Peggy - 22 juillet 2016

Un documentaire à voir et à revoir (de Mélanie Laurent et Cyril Dion) sur la question écologique. Au lieu d'être alarmistes sur la situation écologique, l'état de la planète, ils proposent des solutions et engagements, simples, citoyens aux 4 coins du monde. Divisé en plusieurs chapitres : la nourriture, l'énergie, l'économie, l'éducation, la démocratie, il représente un véritable vecteur d'espoir.

The Danish Girl (Tom Hooper)

note: 3Classique et élégant Peggy - 22 juillet 2016

Tiré d'une histoire vraie (la 1ère opération de réattribution sexuelle sur l'artiste danoise né Einar Wegener), le réalisateur y dresse un portrait sensible tout en finesse d'un personne à la double identité. Un bon film.

Indésirables (Philippe Barassat)

note: 4Un sujet rarement traité Peggy - 22 avril 2016

Un film intéressant par le sujet qu'il traite car occulté dans le cinéma : l'assistanat sexuel aux personnes handicapées. Le film invite nécessairement à la réflexion, il peut toutefois apparaître dérangeant et cru à certains moments.

The Visit (M. Night Shyamalan)

note: 5Du pur frisson garanti Peggy - 29 mars 2016

Cela fait longtemps que je n'ai pas eu aussi peur, à glacer le sang, The visit est un pur concentré d'effroi.

Des enfants en péril, des grands-parents bizarres, des événements dérangeants...

Efficace et original.

Zanaka (Jain)

note: 5Une Française qui cartonne Peggy - 29 mars 2016

Un album excellent de la 1ère à la dernière musique dans un style électro pop et des rythmes ethniques. Difficile de choisir celle que l’on préfère : idéal pour danser, pour donner la pêche. Une vraie révélation

La tête haute (Emmanuelle Bercot)

note: 4Un drame puissant et bouleversant Peggy - 13 février 2016

Emmanuelle Bercot livre un film poignant, le scénario est juste. Benoît Magimel, Catherine Deneuve et Rod Paradot livrent une excellente interprétation, dans les rôles d'éducateur, de juge et d'enfant en mal d'amour. A voir.

Come on (Kellylee Evans)

note: 5Album jazz-soul Peggy - 22 janvier 2016

Une très belle découverte. De la soul, du jazz, du groove et une artiste talentueuse. "Hands up" et "These arms" sont à passer en boucle.

Times (Hyphen Hyphen)

note: 4A découvrir Peggy - 22 janvier 2016

Français, ils font de l'électro pop en anglais comme de plus en plus de groupes français.
Hyphen hyphen c'est un concentré d'énergie pure. A écouter de toute urgence. "Just Need Your Love" et "Cause I Got A Chance" sont excellentes ! Nommé aux Victoires de la musique dans la révélation scène cette année 2016 !

La isla minima (Alberto Rodriguez)

note: 4Un thriller maîtrisé et stylé Peggy - 22 janvier 2016

Dans une Espagne post-franquiste aux lourds secrets, Alberto Rodriguez nous livre un polar prenant.Les images de l'espace andalou (Séville) et les prises de vues aériennes magnifient le film. Un film qui a reçu 10 Goyas (équivalent du César) lors de sa sortie.
On ne peut s'empêcher de penser à la série True Détective avec l'atmosphère "poisseuse", l'omniprésence de la nature, les personnages tourmentés.

The Affair n° 1
The affair - Saison 1 Intégrale (Jeffrey Reiner)

note: 5Drame et finesse psychologique Peggy - 22 janvier 2016

The affair est une série qui traite d'une banale histoire d'adultère sur fond d'intrigue policière. Le scénario, l'intrigue, l'interprétation sont d'une qualité extrême.La série nous intrigue, nous bouleverse.
De plus, la narration de la série se fait de 2 points de vue : l'homme et la femme du couple adultère.J'attends la saison 2 avec impatience.

Les psys se confient (Christophe André)

note: 4Original et enrichissant psychologiquement! Peggy - 29 décembre 2015

Un très bon document original et "psy" !!! Christophe André invite les psys à se confier sur leur vie personnelle et professionnelle.

Grâce à leurs expériences, ils délivrent des messages (à chaque page : un message) pour les lecteurs afin de les aider à trouver l'équilibre intérieur.

Se lit vite mais nécessite quelques arrêts sur des points qui nous intéressent

Daddy cool (Maya Forbes)

note: 4Un vrai feel good movie Peggy - 29 décembre 2015

La surprise de cette fin d'année ! Le film aborde la maladie mentale de manière légère sans la dédramatiser. On passe du rire aux larmes avec la famille Stuart.
A voir et à revoir en famille au coin du feu !

Oeuvre non trouvée

note: 4Du fantastique français... Peggy - 7 décembre 2015

L'oeuvre mystérieuse et envoûtante française : Les Revenants revient après un long temps d'attente....
Les paysages, la musique, la qualité de l'interprétation concourent à en faire une série française de qualité.
Possible que cette 2ème saison n'ait pas de suite.

Sur les traces des serial killers (Fabrice d' Almeida)

note: 4Le plus : les images d'archives Peggy - 7 décembre 2015

Un documentaire de criminologie qui peut se lire de manière aléatoire : il a différentes entrées. Il revient sur les affaires de serial killers du monde entier de la fin du XIXème siècle à nos jours, étayé par de nombreuses photos, images d'archives. Il revient également sur la naissance de la police scientifique, le profilage, l'engouement de la télévision américaine (entre autres) pour l'adaptation de la vie de ces tueurs, sur le phénomène de cannibalisme, sur ce que l'on appelait "les fermières de bébés"...

Les phobies (Antoine Pelissolo)

note: 3Pour faire le point sur les phobies Peggy - 7 décembre 2015

Spécialiste des phobies, l'auteur divise son ouvrage en 3 parties : la nature des phobies,on distingue trois grandes "familles" : l'agoraphobie, la phobie sociale et toutes les phobies spécifiques : peur des araignées... ; les causes (pas toujours faciles à déceler) et les méthodes pour y remédier : psychanalyse, thérapies comportementales et cognitives, souligne l'intérêt et les limites de traitement médicamenteux pour certaines. Une attention est portée aux TVR, thérapies en réalité virtuelle qui commencent à se développer avec toutefois un frein financier et technique.

We cut the night (Aaron)

note: 3Créatif et puissant Peggy - 2 décembre 2015

10 ans après Lili , revoilà le duo français qui nous livre un nouvel album toujours emprunt de poésie noire, de mélancolie.
We cut the night est toutefois plus tourné vers l'électro. Mes tops : Onassis et The leftovers.

American horror Story n° 4
American horror story - Saison 4 : Freak show (Bradley Buecker)

note: 4Le renouveau de la série horrifique Peggy - 2 décembre 2015

Très déçue par la saison 3,(ennuyeuse) j'avais failli décrocher mais cette 4 ème saison me permet de renouer avec la série. L'histoire se déroule dans les années 1950 chez une troupe de forains composé d'êtres difformes.
Atmosphère lugubre, passages sanglants mais aussi moments touchants, la série conserve un côté "malsain" ( comme dans Asylum). Le casting est toujours aussi excellent.

Racines (Tiken Jah Fakoly)

note: 5100 % reggae Peggy - 2 décembre 2015

Vous aimez le reggae, vous aimez Tiken Jah Fakoly : vous allez adorer cet album. Y sont repris 11 standards du reggae ( de Bob Marley à Peter Tosh) avec des réarrangements et la présence de chanteurs jamaïcains. Mes préférences : Get up stand up et Brigadier Sabari.

Hungry hearts (Saverio Costanzo)

note: 5Une atmsphère étouffante Peggy - 2 décembre 2015

Sous les premiers abords ; une comédie romantique, le film se transforme vite en un huis clos glacial, oppressant, malsain.

L'atmosphère anxiogène n'est pas sans rappeler celle de Rosemary ' baby. (avec une image vieillissante qui renforce le climat délétère). Habilement construit, très bien joué, le réalisateur de La solitude des nombres premiers livre à nouveau un très bon film.

Oeuvre non trouvée

note: 5Une série qui rend hommage à Hitchcock Peggy - 10 novembre 2015

La saison 3 est toujours aussi remarquable. L'évolution du personnage de Norman Bates est juste bluffante. Impossible de ne pas penser à Hitchcock et à Psychose. Que dire de plus ? Angoissant, palpitant... A suivre toujours et encore.

Un papa de sang (Jean Hatzfeld)

note: 4En lice pour le Goncourt 2015 Peggy - 9 octobre 2015

Après Dans le nu de la vie, Une saison de machettes, La stratégie des Antilopes, le journaliste et écrivain revient sur le génocide rwandais 20 ans après. Ils donnent ici la parole aux enfants des rescapés tutsis aux enfants et aux enfants des tueurs hutus. Des témoignages forts, pudiques articulés dans un récit précis et fouillé sur le génocide et l'après-génocide.

Gospel journey (Faada Freddy)

note: 4Un album lumineux Peggy - 6 octobre 2015

Une vraie découverte ! Faada Freddy réalise un album uniquement avec sa voix et des percussions corporelles, mélange de gospel, soul et reggae. Un plein d'énergie à l'écoute de l'album.

Le portefeuille rouge (Anne Delaflotte Mehdevi)

note: 3Divertissant Peggy - 25 septembre 2015

Le nouveau roman de l'auteur nous permet de retrouver le personnage de Mathilde Berger, croisé dans son premier roman La relieuse du Gué. Mathilde y restaure le 234ème exemplaire du 1er Folio de Shakespeare découvert par une consoeur acariâtre. Et comme un trésor peut en cacher un autre, que va découvrir Mathilde en grattant les papiers anciens et en ouvrant le portefeuille rouge ?

Un roman qui nous fait découvrir aussi les coulisses du métier de relieur, avec un duel entre deux relieuses de talent, la fièvre des collectionneurs, avec en toile de fond Shakespeare entre fiction et réalité.

The voices (Marjane Satrapi)

note: 4Du cinéma hors normes Peggy - 25 septembre 2015

Hilarant et brillant, Marjane Satrapi réussit un exercice de style en mêlant l'humour, l'horreur , la comédie musicale. On se laisse porter par les aventures de Jerry , schizophrène à l'écoute des voix de son chat, et de son chien. Une comédie noire amusante.

Birdman (Alejandro Gonzalez Inarritu)

note: 5Excellent! Peggy - 25 septembre 2015

Un film brillant du réalisateur mexicain qui a reçu plusieurs Oscars mérités. Visuellement, (avec aucune coupure) , dans le propos, nous sommes happés par cette histoire tragi-comique d'acteur qui souhaite retrouver une seconde gloire. Avec en prime les coulisses du théâtre de Broadway. A voir absolument

Cinquante nuances de Grey (Sam Taylor-Johnson)

note: 1Une déception Peggy - 15 juillet 2015

Après l'immense succès de la trilogie Cinquante nuances de Grey, voici l'adaptation en film ... Difficile d'accrocher à cette histoire d'amour et au couple qui ne dégage aucune passion. A éviter

Bates Motel n° 2
Bates motel - Saison 2 Intégrale (Tucker Gates)

note: 4Une série intrigante Peggy - 25 avril 2015

Cette 2 ème saison sur l'adolescence du célèbre serial killer Norman Bates est toujours aussi angoissante. La folie s'installe lentement chez Norman, la relation fusionnelle avec sa mère grandit, on commence à penser au tueur de Psychose. L'intrigue secondaire sur les gangs n'est pas palpitante mais nous permet de voir évoluer le demi-frère de Norman. On attend la saison 3...

The wanderings of the avener (Andy Bey)

note: 5Un très bon son électro Peggy - 22 avril 2015

Véritable phénomène de la musique électro, ce DJ niçois a la particularité de reprendre des titres à tendance folk et de les remixer : type "Fade out lines " de Phoebe Killder. L'album est excellent, pour donner lapêche, pour danser. A écouter de toute urgence

La prochaine fois je viserai le coeur (Cédric Anger)

note: 4Sombre et glacial Peggy - 22 avril 2015

Un thriller bien documenté (inspiré d'une histoire vraie) qui met en scène la folie criminelle d'un serial killer gendarme dans les années 1970. Guillaume Canet est impressionnant dans son double jeu. La réalisation sobre, minimaliste sans aucun artifice ou sensationnalisme n en rend pas moins le film terrifiant.

Oeuvre non trouvée

note: 5Atmosphère glaciale... Peggy - 22 avril 2015

Bijou d'humour noir, intelligente, originale, cette série inspirée du film Fargo est une vraie réussite. Reprenant le même esprit et les mêmes thématiques que le film des frères Coen, elle ne le copie pas et parvient à l'égaler à mon sens. Une fois vue, on n'a qu'une envie : revoir le film culte Fargo. (1996)...

Mommy (Xavier Dolan)

note: 5Un concentré d'émotions Peggy - 28 mars 2015

Emotionnellement prenant, esthétiquement impressionnant (par la qualité de l'image et des prouesses technologiques), Xavier Dolan nous offre un film passionnel. Le sujet est grave, il est difficile de contenir ses larmes et certaines scènes sont glaçantes mais l'on rit aussi. Et comme tous les films de Dolan la bande son est à l'image du film : excellente. On ressort du film sonné.
Un chef d'oeuvre

Gone girl (David Fincher)

note: 5Un thriller de haut vol Peggy - 28 mars 2015

Nous retrouvons David Fincher à son meilleur niveau, le film Seven m'avait déjà bluffée..
Ce thriller atypique, puissant et bluffant sur le couple nous surprend de bout en bout grâce à une mise en scène captivante et une atmosphère noire et glaçante. Adapté du roman Les apparences de Gillian Flynn.

Vieux frères (Fauve)

note: 5Un album lumineux ... Peggy - 28 mars 2015

Le collectif parisien Fauve revient un an après avec la 2ème partie de Vieux Frères...
Le groupe continue de "parler et chanter" un monde noir en reprenant des thèmes universels. Cet album est toutefois un peu plus apaisé dans les textes et plus empreint d'espoir. A noter : du chant, un morceau a cappella, beaucoup de chœurs...
Difficile de faire un choix dans l'album que l'on a envie de passer en boucle, mais Les Hautes Lumières et Juillet 1998 sont à la 1ère écoute entêtantes.

3 X Manon (Jean-Xavier de Lestrade)

note: 5Une immersion poignante dans un centre fermé Peggy - 10 mars 2015

Après Coupable idéal (excellent documentaire), Jean Xavier de Lestrade nous offre une série française (3X52 min) d'une qualité rare.
A travers le portrait de Manon, adolescente en proie à des accès de violence, il dépeint l'univers des centres fermés (encore peu connus ...) , le travail des éducateurs
spécialisés, professeurs, psychologues, de manière "réaliste" et "humaine".
On est souvent pris à la gorge devant la justesse et l'émotion dégagée par ces adolescentes. Pas de manichéisme exagéré, pas de tentative d'explication sur l'histoire de Manon, mais juste un regard sur le travail d'encadrants de jeunes adolescentes perdues et sans repères. A noter, la prestation de Marina Foïs, glaçante.

Une série qu'il faut voir sans aucun doute.

Oeuvre non trouvée

note: 5La meilleure série française Peggy - 4 février 2015

Que dire encore à propos de la saison 5 d'Engrenages ?

De très, très loin la meilleure série policière française, la seule pour moi. Avec des personnages, toujours très ancrés dans la réalité, (des héros pas toujours "blancs" dans leurs attitudes), une vie de PJ "ordinaire", les rouages de la justice décryptés, Engrenages demeure une série passionnante qui sait captiver.

Partir d'une histoire "banale" et parvenir au final à une enquête à tiroirs multiples est tout simplement bluffant.

A noter, l'excellente interprétation de tous les actrices et acteurs.

Saison 6 à suivre

The way (Macy Gray)

note: 5A écouter de toute urgence Peggy - 30 janvier 2015

Mon coup de coeur de ce début d'année ! 8ème album de la chanteuse, The way est une pépite.
Entre soul, néo soul, rock , la chanteuse, à la voix éraillée (qui touche énormément) nous offre un excellent mélange des genres. J'adore. Mon top 2 : Bang Bang , Hands

A bouche que veux-tu (Brigitte)

note: 4Un groupe de la scène française à ne pas manquer Peggy - 24 janvier 2015

Le groupe français pop Brigitte revient avec un album très entrainant , par lequel on se laisse facilement porter. Avec des inspirations pop, folk, disco ... les deux femmes ont réussi leur 2ème album (après le 1er, il y a 3 ans qui avait déjà cartonné) !

L'homme qu'on aimait trop (André Téchiné)

note: 3Adaptatation d'un fait divers Peggy - 24 janvier 2015

André Téchiné revient sur une affaire criminelle des années 1970 qui défraie toujours la chronique, toujours sans réponse à ce jour : l'affaire Agnès Le Roux.
La réalisation est sobre , sans grande originalité. On se laisse toutefois prendre par cette histoire d'amour (beau portrait de femme blessée jouée par Adèle Haenel) qui précède le drame et le feuilleton judiciaire.

L'écume des jours (Boris Vian)

note: 5Jazzy et fantastique , heureux et dramatique Peggy - 2 janvier 2015

Classique de la littérature française, roman culte , L'écume des jours c'est une histoire d'amour naissante, inoubliable associée à une vague de noirceur, de tristesse. Boris Vian nous fait voyager dans un univers loufoque, créatif, poétique. Un roman incontournable. Bouleversant.

Blue ruin (Jeremy Saulnier)

note: 5Un thriller puissant et sanglant Peggy - 2 janvier 2015

Un thriller âpre , violent, qui marque son empreinte dès les premières minutes. Le film, portrait noir de la société américaine, bénéficie d'une excellente réalisation . Jérémy Saulnier est sans conteste un réalisateur à suivre, proche du cinéma indépendant américain.

La planète des singes n° 2
La planète des singes : L'affrontement (Matt Reeves)

note: 4Impressionnant, bluffant, émouvant Peggy - 23 décembre 2014

Ce 2ème opus convainc encore plus que le 1er: effets spéciaux, écriture intelligente, réflexion sur la nature humaine.
Le spectacle est bluffant. A voir !

American horror story n° 3
American horror story - Saison 3 : Coven (Alfonso Gomez-Rejon)

note: 2Bof, bof Peggy - 12 décembre 2014

Fan de la 1ère heure de la série, je suis déçue, nous sommes loin du climat fantastique de la saison 1 et loin du côté gore de la 2 . Le thème paraissait alléchant : sorcières, voodoo, la Nouvelle -Orléans. Mais, il n'y a pas de scénario, pas de tension, d'angoisse, une pincée d'humour (contrairement aux autres saisons) qui ne m'a pas spécialement plu. Il reste la qualité d'interprétation des acteurs, avec la grande originalité de les retrouver au fil des saisons dans des rôles différents : Jessica Lange en tête, à noter l'arrivée de Kathy Bates.
En attente de la saison 4...

Eastern boys (Robin Campillo)

note: 3Un climat déstabilisant Peggy - 29 novembre 2014

Un film sur l'homosexualité, la filiation, la solitude, la misère...
L'oeuvre est assez troublante, dérangeante avec des héros que l'on a du mal à apprécier. On y ressent en permanence la tension du groupe contre un homme seul.
Le film est d'une grande qualité visuelle, élégant. Un film particulier sur lequel on porte un regard particulier.

Tom à la ferme (Xavier Dolan)

note: 3Un huis clos noir Peggy - 18 novembre 2014

Fan du réalisateur , c'est le film dans lequel j'ai eu le plus de mal à "rentrer" , une fois fait, on parvient à se laisser entraîner dans ce huis-clos noir, psychologique, éprouvant.
Avec un style toujours appuyé, stylisé, et une excellente mise en scène, Dolan dénonce l'intolérance, l'homophobie.

Oeuvre non trouvée

note: 5Une série toujours aussi prenante Peggy - 12 novembre 2014

Les saisons se suivent et sont toujours aussi prenantes : de nouveaux personnages, un très bon scénario, de la tension, un suspense incroyable. La série est ici divisée en 2 parties. Personnellement, j'ai adoré la deuxième.
Les études comportementales sont toujours présentes montrant à quel point, dans ce monde de survivants, il faut aussi faire face à la nature humaine et pas seulement aux zombies. Vivement la saison 5 !

Deux jours, une nuit (Jean-Pierre Dardenne)

note: 3Un thriller social à voir Peggy - 4 novembre 2014

Véritable thriller social, le dernier film des frères Dardenne donne un grand rôle à Marion Cotillard, nature, combattive dans sa lutte pour conserver son emploi. On accroche très vite à ce beau portrait de femme et surtout un certain suspense est maintenu jusqu'au bout.
Le film est très sobre (en tout). Le bémol : l'aspect répétitif des dialogues.

Babysitting (Philippe Lacheau)

note: 4Une bonne surprise Peggy - 7 octobre 2014

Une petite comédie française qui surprend, sans prétention, qui ne se prend pas la tête.
Sur le même schéma que la version américaine de Very Bad Trip, les héros sont confrontés à des événements drôles, imprévisibles. On sourit pas mal. La complicité perceptible entre les différents comédiens, amis à la ville, fait mouche.

Angus & Julia Stone (Angus & Julia Stone)

note: 5Folk , Folk, Folk Peggy - 20 septembre 2014

Le frère et la sœur Stone, après une carrière solo chacun de leur côté se retrouvent sur un troisième album très réussi. De l'excellente musique folk !!!!

L'amour et les forêts (Eric Reinhardt)

note: 5Un roman bouleversant, une écriture magique Peggy - 14 septembre 2014

Ce roman attendu de la rentrée littéraire 2014 est juste bouleversant. A travers le portrait d'une jeune femme moderne : Bénédicte Ombredanne, qui subit le harcèlement de son mari, et tente de s'en défaire, l'auteur propose une réflexion sur l'émancipation féminine. Le ton est juste, bouleversant, réaliste (des propos durs sur la perversité et la manipulation), émouvant, drôle parfois (les "scènes Meetic").
Un roman dont on ressort "secoué" sur lequel il faut assurément s'arrêter. Déjà sur la liste de plusieurs sélections littéraires, à suivre...

True detective n° 1
True detective - Saison 1 Intégrale (Cary Fukunaga)

note: 5Digne d'un très bon polar Peggy - 12 août 2014

Encore une série policière, direz-vous. Pourtant, celle-ci est incroyablement bien réalisée, à travers une enquête débutée en 1995 et poursuivie jusqu'en 2012, la série suit le duo de détectives : incarnés et bluffants dans leur rôle de flics , plus qu'habités. L'ambiance poisseuse, noire, les décors de la Louisiane, l'ambiance crépusculaire, la musique : tout concourt à rendre la série très intéressante.

Her (Spike Jonze)

note: 4L'amour comme quête Peggy - 12 août 2014

Her est une magnifique histoire d'amour mais aussi une fine analyse des rapports amoureux, de la solitude. A noter la grande performance de Joaquin Phoenix en amoureux "sans partenaire". Pour faire le plein de poésie, de sensibilité...

Depuis qu'Otar est parti (Julie Bertuccelli)

note: 4Authentique et poignant Peggy - 29 juillet 2014

La réalisatrice signe un premier film d'une grande authenticité, poignant, sensible. A travers 3 générations, la réalisatrice dresse 3 beaux portraits de femmes différentes, avec une interprétation très juste.
Toujours sur le deuil et de la même réalisatrice, je vous recommande L'arbre.

Sadnecessary (Milky Chance)

note: 5A écouter de toute urgence Peggy - 25 juillet 2014

Ce Duo allemand découvert sur le web, et plus récemment grâce à son album Sadnecessary cartonne et on comprend vite pourquoi.
Des morceaux entêtants du début à la fin : de l'électro, de la folk, de la pop, bref un savant mélange dont on on ne peut plus se passer. Ma recommandation de l'été !

Jack et la mécanique du coeur (Mathias Malzieu)

note: 4Un film d'animation romantique et gothique Peggy - 25 juillet 2014

Si l'on aime l'univers de Mathias Malzieu, on ne peut qu'adhérer à ce film d'animation, adapté du livre et de l'album.
De l'animation très stylisée, une excellente musique, un petit côté Tim Burton.... J'adore!

Chaleur humaine (Christine and the Queens)

note: 4Nouveau son sur la scène française Peggy - 19 juillet 2014

L'univers de Christine and the Queens est à découvrir. Seule et non pas en groupe, Christine and the Queens : c'est du chant , de la danse, de la vidéo en concert.
Nouveau son dans la chanson française, Chrisitne and the Queens flirte avec l'électro-pop, assez sombre.

Only lovers left alive (Jim Jarmusch)

note: 4Troublante, séduisante, poétique : une histoire de vampires pas comme les autres Peggy - 19 juillet 2014

On est très loin de tout ce qui se fait à l'heure actuelle sur les vampires : True Blood, Twilight... et c 'est tant mieux.
Le réalisateur, nous plonge au coeur des balades nocturnes de sublimes vampires, (Tilda Swinton et Tom Hiddleston sont saisissants). L'image, magnifique, la bande-son ( style années 70) concourent beaucoup à l'excellente mise en scène.
La réflexion sur le côté immortel de la vie, de l'amour laisse songeur...
Le bémol : un côté soporifique.

Le crocodile du Botswanga (Fabrice Eboué)

note: 3Un bon divertissement Peggy - 16 juillet 2014

On est loin du film Case départ où le duo Thomas Ngijol et Fabrice Eboué assurait le show. Toutefois, le crocodile de Botswanga reste un bon divertissement. Le film se moque des chefs d'Etat africains, du passé colonial de la France : un mélange d'humour incisif et plutôt bon enfant.

12 years a slave (Topsy Chapman)

note: 5Une réussite émotionnelle et mémorielle Peggy - 1 juillet 2014

A travers l'histoire de Solomon Northup, homme noir libre , kidnappé et vendu comme esclave, Steve Mcqueen raconte l'horreur humaine, la souffrance.
Un moment de cinéma exceptionnel, magistral dont personne ne peut sortir indemme.

Suzanne (Katell Quillévéré)

note: 3Bouleversant, humain, pudique Peggy - 18 juin 2014

Il s'agit d'un très beau portrait de femme-enfant qui à force de chercher la liberté finit par se perdre. Le propos est très noir mais la réalisatrice parvient à l'atténuer grâce à la mise en scène très sobre et au jeu des trois acteurs principaux.

Les petits princes (Vianney Lebasque)

note: 4Pas seulement pour les amoureux du football... Peggy - 16 juin 2014

Ce film est une grande réussite pour moi. Il est surprenant, frais et grave à la fois. On intègre un centre de formation de jeunes footballeurs prodiges et avec beaucoup d'émotion et de plaisir, on les suit. Le jeune héros est criant de justesse, la bande-son excellente, les scènes sur le terrain très stylisées...

Philomena (Stephen Frears)

note: 5Tiré de faits réels Peggy - 16 juin 2014

Stephen Frears réalise un grand film dans la même veine que Magdalene Sisters, en s'attaquant à l'Eglise Irlandaise.
Le sujet est lourd : une femme recherche son enfant que l'Eglise l'a obligée à abandonner. Le film tourbillonne d'émotions mais ça n'est jamais larmoyant. Le duo d'acteurs est très juste dans son jeu : subtil, intelligent et drôle.

Tel père, tel fils (Hirokazu Kore-Eda)

note: 3Un sujet actuel, sociétal Peggy - 28 mai 2014

On ne peut s'empêcher de penser à "La Vie est un long fleuve tranquille" du point de vue de l'histoire. Ce drame est filmé de manière touchante, sensible sans jamais tomber dans le pathos. Un beau film.

Oeuvre non trouvée

note: 1A fuir Peggy - 23 mai 2014

Un remake "très pâle" de l'original Carrie de Brian de Palma, adaptée de l'œuvre de Stephen King.

L'exception (Audur Ava Olafsdottir)

note: 5Le roman idéal pour votre été Peggy - 17 mai 2014

Le roman idéal : bien écrit, tendre, drôle, émouvant. Après l'Embellie, l'auteure réussit une nouvelle fois à nous "conquérir".
L'histoire de Maria, abandonnée par son mari qui fait son coming out (la laissant seule avec ses deux enfants) est prétexte à de savoureux dialogues, de répliques drôles et sensibles.

Zulu (Jérôme Salle)

note: 5Enquête policière dans la région du Cap Peggy - 13 mai 2014

Ce polar est bluffant : âpre, tendu, noir. Le film ne souffre d'aucun temps mort Dans une Afrique du Sud post-Apartheid, les deux héros abîmés luttent contre leurs blessures chacun à leur manière. Orlando Bloom et Forest Whitaker sont magistraux dans les rôles principaux. A réserver à un public averti à cause de certaines scènes violentes.

Oeuvre non trouvée

note: 5Des destins de femmes originaux Peggy - 13 mai 2014

Une série britannique qui vaut le détour et ce pour plusieurs raisons. Le thème abordé ne l'est jamais : à savoir le quotidien des sages femmes dans un quartier populaire de Londres dans les années 1950. La reconstitution de Londres est très belle, les héroïnes sont très proches, sans aucune rivalité. On y apprend beaucoup sur la condition féminine de l'époque, sur les progrès concernant la médecine infantile.
Mais le ton n'est pas que grave, il y a beaucoup de tendresse, quelques notes d'humour. Ma série découverte de cette année !!!

Oeuvre non trouvée

note: 5Des destins de femmes originaux Peggy - 13 mai 2014

Une série britannique qui vaut le détour et ce pour plusieurs raisons. Le thème abordé ne l'est jamais : à savoir le quotidien des sages femmes dans un quartier populaire de Londres dans les années 1950. La reconstitution de Londres est très belle, les héroïnes sont très proches, sans aucune rivalité. On y apprend beaucoup sur la condition féminine de l'époque, sur les progrès concernant la médecine. Mais,

Sun structures (Temples)

note: 3Un groupe prometteur Peggy - 11 mai 2014

Temples nous offre une plongée au coeur des années 60 entre rock et psychédélisme. Dès les premières notes, on a l'impression d'entendre les Beatles mais c'est bien plus que ça. Un groupe à suivre ...

Les invasions quotidiennes (Mazarine Pingeot)

note: 4Un roman actuel Peggy - 6 mai 2014

Mazarine Pingeot nous surprend avec ce nouveau roman : humour et dérision sont au rendez-vous, sans oublier l'amour. Une écriture singulière.

Violette (Martin Provost)

note: 4Un très beau portrait de femme Peggy - 2 mai 2014

Après Séraphine, le réalisateur dresse à nouveau un magnifique portrait de femme : celui de l'écrivaine Violette Leduc. Face à une grande Sandrine Kimberlain qui joue Simone de Beauvoir, Emmanuelle Devos est exceptionnelle. Le film aborde les difficultés à "percer" en tant qu'artiste, la condition et l'émancipation féminine, la solitude. Une réussite.

Casse-tête chinois (Cédric Klapisch)

note: 3Suite et fin de L'auberge espagnole Peggy - 2 mai 2014

On prend les mêmes et on recommence , la recette est bien rodée et ça fonctionne toujours. Du rire, de l'émotion avec en toile de fond l'homoparentalité, l'immigration, la reconnaissance paternelle. Mais pas de renouveau dans la clôture de la trilogie. (L'auberge espagnole et Les Poupées russes).

Little armageddon (Skip The Use)

note: 5Excellent album Peggy - 26 avril 2014

De l’énergie et de belles mélodies. Le groupe lillois revient avec un album rock et une touche électro : c’est très réussi du premier au dernier titre. J’adore !!! avec en prime un titre en français : Etre heureux, une pépite.

Oeuvre non trouvée

note: 2Une déception... Peggy - 25 avril 2014

Jane Campion réalisatrice du film La Leçon de piano réalise ici une série entre intrigue policière (qui finalement n'en est pas réellement une ...) et histoire ressurgissant du passé. C'est long, sans souffle, avec d'éternels dialogues. A voir pour les magnifiques paysages de la Nouvelle Zélande , les interminables plans sur le lac.

Snowpiercer - Le transperceneige (Bong Joon-ho)

note: 5Huis-clos dans un train lancé autour du monde... Peggy - 13 avril 2014

Pas fan du genre science-fiction, j'ai adoré ce film! Dans un monde post-apocalyptique, une lutte des classes filmée à bord d'un train qui roule à grande vitesse dans des décors somptueux. La survie de l'humanité filmée de manière sombre, puissante, oppressante. Adapté de la BD française Le transperceneige. A voir et revoir.

Oeuvre non trouvée

note: 5Même recette = même réussite Peggy - 13 avril 2014

Ce 2ème opus de la saga Hunger games est tout aussi réussi, si ce n'est plus, que le premier. Entre romance, fable politique, film sur la survie, le film est toujours aussi vif, intelligent, bourré d'action, plus sombre que le premier peut-être. Jennifer Lawrence crève toujours l'écran. A quand la suite ?

Les garçons et Guillaume, à table ! (Guillaume Gallienne)

note: 5Le film aux 5 César Peggy - 7 avril 2014

Entre humour et émotion, Guillaume Gallienne réalise un film autobiographique de qualité. Jouant tour à tour son propre rôle et celui de sa mère, il livre une analyse vive, intelligente sur l'identité, son rapport à sa mère et à sa famille, qui l'ont longtemps considéré homosexuel alors qu'il est hétérosexuel. Jouée d'abord au théâtre, l'aspect théâtral de la pièce demeure dans le film. La richesse du film tient au mélange comique et "dramatique " de la situation ( on ressent les blessures intérieures de Guillaume Gallienne).

Oeuvre non trouvée

note: 5Une excellente série policière anglaise Peggy - 7 avril 2014

Courte (seulement 8 épisodes) cette série anglaise est brillante, travaillée, intelligente. Loin de la série américaine, il n'y a pas de rebondissements permanents, l'intrigue évolue très progressivement analysant le comportement de chacun des protagonistes, tous suspects du meurtre du jeune Dany ...

Allons voir (Rue Ketanou (La))

note: 4Un album réussi sans surprise Peggy - 4 avril 2014

La rue Ketanou réalise un 6 ème album dans la même veine que les précédents : engagé, aux prises avec le monde qui l'entoure : de la colère, de la joie de vivre, de questions. Toujours avec un fond teinté de folk et une musique acoustique (guitare, harmonica), La Rue Ketanou nous invite à ....
Le 16 mai 2014, concert à l'Aéronef de Lille...

Monologue (Ludovic Degroote)

note: 5Poétique, prenant, touchant... Peggy - 2 avril 2014

Cette immersion dans l'univers poétique du Lillois Ludovic Degroote m'a littéralement happée. Récit d'une tragédie intime, l'auteur se fait la voix de 4 personnes d'une même famille. Je le recommande vivement.

Oeuvre non trouvée

note: 5L'adolescence du tueur de Psychose : Norman Bates Peggy - 2 avril 2014

Nombreux sont ceux qui reprochent à la série de ne pas être transposée aux années où elle est censée avoir lieu, soit. Pourtant, cette plongée dans l'adolescence de Norman Bates (le tueur de Psychose, réalisé par Alfred Hitchcock), ses relations ambigües avec sa mère sont prenantes. Outre l'évolution de sa relation avec sa mère , le réalisateur développe de nombreuses intrigues secondaires policières. La série est de bonne facture. A suivre...

Cats on trees (Cats On Trees)

note: 5Du Pop rock à la française Peggy - 25 mars 2014

Des mélodies qui deviennent vite entêtantes, une voix, un album encensé par la critique à juste titre. Juste excellent.

Oeuvre non trouvée

note: 4L 'enfance de Norman Bates : le tueur de Psychose Peggy - 25 mars 2014

Nombreux sont ceux qui reprochent à la série de ne pas être transposée aux années où elle est censée avoir lieu, soit. Pourtant, cette plongée dans l'adolescence de Norman Bates (le tueur de Psychose, réalisé par Alfred Hitchcock), ses relations ambigües avec sa mère sont prenantes. Outre l'évolution de sa relation avec sa mère , le réalisateur développe de nombreuses intrigues secondaires policières. La série est de bonne facture. A suivre...

9 mois ferme (Albert Dupontel)

note: 5La meilleure comédie de l'année! Peggy - 18 mars 2014

Le meilleur film d'Albert Dupontel !!! C'est une comédie qui ravira les fans. Les dialogues, le scénario et l'interprétation sont excellents. Le réalisateur nous met tout de suite dans le bain, sans que l'intrigue faiblisse. A voir et revoir.

Quatre murs (Kéthévane Davrichewy)

note: 4Deuil, émancipation ,solitude... Peggy - 18 mars 2014

Après les Séparées, l'auteure livre un nouveau texte sur les relations, toujours en s'attachant au chiffre, ici le 4, créant un roman à 4 voix. Quatre murs c'est l'histoire d'une fratrie : un frère, une soeur, des jumeaux qui se retrouvent après un long moment. L'art de l'auteur c 'est de chuchoter les mots, d'instaurer des moments de silence...

Prisoners (Denis Villeneuve)

note: 5Un thriller choc Peggy - 14 mars 2014

Le thème classique du kidnapping d'enfants est repris de manière orchestrale par le réalisateur. Plongé dans le noir, la pluie à la manière de Seven, Mystic River, le réalisateur met le spectateur à rude épreuve. Drame familial, thriller , étude de caractères, le film est suffocant et poignant. Les acteurs sont excellents dans leur rôle.

Alabama Monroe (Felix Van Groeningen)

note: 4Un mélodrame musical Peggy - 6 mars 2014

Ce film est surtout magnifié par sa bande son, excellente, empreinte de country. La mise en scène qui alterne entre présent et flash-back est tout aussi excellente. Pour le reste, c'est l'histoire d'un couple face à la maladie de son enfant : son amour, son combat.. Les interprètes sont très naturels et émouvants.

Eyjafjallajökull (Alexandre Coffre)

note: 2Pour les inconditionnels de Dany Boon Peggy - 6 mars 2014

Ce film s'inspire quelque peu de la comédie La guerre des Rose de Danny de Vito. L'éruption d'un volcan en Islande est l'occasion pour un couple divorcé de se retrouver dans un road-movie qui vire au cauchemar. Le ton est féroce, cruel, l'humour très noir. Je ne dirais pas que l'on passe un bon moment, on sourit plus que l'on ne rit, mais le film se regarde.

La tête de l'emploi (David Foenkinos)

note: 5100 % Foenkinos Peggy - 1 mars 2014

On retrouve avec « La Tête de l’emploi », le style de Foenkinos, plein d’humour et de délicatesse. Bernard, le personnage principal de ce roman, est un cinquantenaire qui voit sa vie exploser du jour au lendemain ce qui l’oblige à faire le bilan de sa vie et découvrir que la vie ne peut pas être un long fleuve tranquille…

We love Disney (Elodie Frégé)

note: 3Un CD qui ravira les enfants et les parents ... Peggy - 28 février 2014

Fan de l'univers Disney, j'étais plus curieuse à l'idée de découvrir cette compilation des plus grands-chefs d'oeuvre de Disney depuis plus 70 ans : Blanche Neige, Pinocchio mais aussi des plus récents : Le roi Lion, La reine des neiges. Je suis agréablement surprise par ces reprises d'artistes français contemporains. Une première. On y retrouve Christophe Willem, Thomas Dutronc, Ben l'oncle soul ... Un album qui rend heureux !!!

Bright star (Jane Campion)

note: 3Poétique et romantique ... Peggy - 26 février 2014

Jane Campion rend hommage au poète romantique anglais John Keats et à son histoire d'amour avec Fanny Browne. C'est visuellement très réussi, lumineux. La réalisation est très sobre, classique. Une très belle histoire de passion amoureuse par la réalisatrice la Leçon de piano. Quelques longueurs toutefois.

Le dernier pub avant la fin du monde (Edgar Wright)

note: 3Parodie potache anglaise sur les humanoïdes ... Peggy - 25 février 2014

Après Shaun of the dead et Hot Fuzz, voici le nouvel opus d'Edgar Wright : sur fond de crise de la quarantaine et tournée des bars. Plus question de zombies, c'est la SF d'invasion qui est ici traitée. C'est drôle, totalement décalé, loufoque et plein de trouvailles

Blue Jasmine (Woody Allen)

note: 5Un excellent Woody Allen entre mélo et comédie Peggy - 25 février 2014

Le réalisateur brosse un portrait de femme au bord du gouffre, de la folie douce, teinté d'ironie, d'humour noir. Après des comédies plus ou moins réussies, le réalisateur livre un très bon film. La composition de Cate Blanchett est formidable. La réalisation entre passé et présent est bien menée. A voir.

Oeuvre non trouvée

note: 5Une série policière anticonformiste de qualité Peggy - 21 février 2014

L'excellente série policière anglaise est de retour pour une troisième saison encore plus sombre et terrifiante. Il y a seulement 4 épisodes, il faut les savourer. A noter, le retour de la déstabilisante Alice Morgan...

Le majordome (Lee Daniels)

note: 5De l'histoire afro-américaine Peggy - 18 février 2014

Lee Daniels réalise un film sur la condition noire aux Etats-Unis à travers le portrait du majordome de la Maison blanche Cécil Gaines. C'est sobre, attachant, de qualité, un très bon film. Forest Withaker est comme toujours excellent.

36 heures de la vie d'une femme (parce que 24 c'est pas assez) (Agnès Bihl)

note: 4Une voix parfaite Peggy - 11 février 2014

Cet album est plein d'énergie, d 'émotions! L'artiste, si vous ne la connaissez pas est à découvrir. Elle chante des histoires de femmes avec un humour à prendre au second degré. A noter aussi la très belle chanson : Le baiser de la concierge qui parle de dénonciation, trahison, déportation des Juifs.

Aya de Yopougon (Marguerite Abouet)

note: 3Un bon divertissement familial Peggy - 4 février 2014

Une plongée en Côte d'Ivoire dans les années 1970 avec 3 jeunes filles qui souhaitent se forger un destin. C'est drôle et plein de tendresse mais aussi empreint de gravité. Adapté de la BD du même nom.

Blizzard (Fauve)

note: 5Spoken word Peggy - 28 janvier 2014

C'est ainsi que le groupe se définit : comme un groupe de spoken word : de poésie orale. Même si ils sont 5 dans le groupe, le collectif rassemble une vingtaine de personnes qui contribuent au projet. Le style de Fauve est percutant, brut, dur. Déclamant des tranches de vie : scènes de drague, pétage de plombs, on ne peut rester insensible à leur message. Après on aime ou pas leur univers.... J'adore.

Annie, te souviens-tu... (Léo Bardon)

note: 3Un témoignage émouvant sur Annie Girardot atteinte d'Alzheimer Peggy - 28 janvier 2014

Un témoignage de première main par le plus proche ami d'Annie Girardot durant les années auxquelles elle a été confrontée à Alzheimer : des premiers signes de la maladie au déni de l'actrice, Léo Bardon raconte comment il a été difficile de pour lui de cacher ce secret pendant des années.

Conjuring - Les dossiers Warren (James Wan)

note: 5Pour se faire très peur... Cache, tape ... Peggy - 22 janvier 2014

Le réalisateur retrace l'histoire vraie des époux Warren confronté à une maison hantée. Conjuring est excellent dans son genre , tant il distille l'effroi, la terreur mais de manière très simple, suggérée : frissons garantis ....On se trouve plus dans l'épouvante à l'ancienne que dans l'horreur. Un film abouti et réussi : excellent.

Le cerveau (Yves Agid)

note: 3Très intéressant et accessible Peggy - 17 janvier 2014

L'auteur : neurologue et directeur de l'Institut du cerveau et de la Moelle épinière fait le point sur les dernières recherches sur le cerveau. C'est très court : 60 minutes d'écoute, très accessible, très intéressant. Certes , l'étude n'est pas détaillée mais permet d'apprendre beaucoup en peu de temps aux novices. Il y a notamment quelques clefs expliquant les maladies d'Alzheimer et Parkinson.

Puzzle (Franck Thilliez)

note: 4Paranoïa, folie, expérience... Peggy - 17 janvier 2014

L'auteur met de côté une nouvelle fois Lucie Hennebelle et Franck Sharko dans ce thriller qui rime avec folie, paranoïa, virtuel et réalité. Tout d'abord, une impression de déjà vu ! Et il m 'a fallu un long moment avant de rentrer dans "le jeu". Une fois fait, on n'a qu'une envie : connaitre le dénouement. La construction de l'intrigue est très habile et tient en haleine. Certains passages nécessitent une relecture une fois le dénouement connu. Je ne vous en dis pas plus...

Never stop (Babylon Circus)

note: 4Festif !!! Peggy - 15 janvier 2014

Il est des groupes dont on sait que quoi qu'ils fassent, on les suivra toujours ! Alors c 'est vrai que les cuivres sont moins présents, que c'est plutôt pop que ska et reggae . Les Babylon évoluent! Qu'importe !On bouge et on chante avec eux !!! Mes préférées : Never Stop, Demain dehors. Parcourant le monde entier lors de leur tournée, ils seront à Boulogne sur Mer le 24 janvier 2014.

Frances Ha (Noah Baumbach)

note: 4Une pépite à découvrir Peggy - 15 janvier 2014

Sur le papier, c'est juste l'histoire d'une jeune New Yorkaise qui rêve de devenir chorégraphe et qui s'amuse beaucoup. Au final, les musiques, le noir et blanc du film, le côté "pétillant" des acteurs font que l'on passe un excellent moment !!!

L'inconnu du lac (Alain Guiraudie)

note: 5Un grand film Peggy - 12 janvier 2014

Au départ, c'est un huis clos en plein air, un lieu de rencontre et de drague pour hommes autour d'un lac. Grâce à ce lieu d'action unique (avec une lumière naturelle incroyable), Alain Guiraudie livre un film sur la vie, la mort, l'amour avec gravité et humour aussi. A noter les influences de Rohmer, Hitchcock (pour le côté thriller/ polar). Le réalisateur ne s'interdit rien donc le film est à réserver aux plus de 16 ans.

The east (Zal Batmanglij)

note: 4Choisir entre deux mondes ... Peggy - 12 janvier 2014

Je suis agréablement surprise par ce film, loin des "codes habituels" du cinéma américain. C'est une sorte de thriller écolo-politique doublée de romance avec une excellente mise en scène. Un film qui donne matière à réfléchir sur l'état de la société en se focalisant ici sur un groupe de jeunes éco-terroristes. A découvrir

I awake (Sarah Blasko)

note: 4Une voix exceptionnelle, un album passionnant Peggy - 3 janvier 2014

Cet album est un pur bijou folk, les textes et les mélodies sont envoûtantes, les arrangements musicaux excellents. Une artiste australienne, auteure, compositrice, musicienne, chanteuse qu'il faut absolument connaitre.

Les croods (Chris Sanders)

note: 4De l'animation divertissante et efficace Peggy - 3 janvier 2014

Beaucoup d'action, de rire, d'émotions, de bons sentiments, grâce à cette petite bande "déjantée" de la préhistoire. (mention spéciale à la grand-mère). Pour petits et grands. Pas loin de l'Age de glace pour moi.

De lait et de miel (Jean Mattern)

note: 3Un titre évocateur... Peggy - 3 janvier 2014

Un roman très court qui va et vient entre différentes étapes de la vie du narrateur : ses exils, son mariage, son histoire d'amitié avec Stefan. On ne s'y perd pas car le narrateur nous remet dans le fil de l'histoire à chaque fois. L'écriture est très agréable et on se laisse emporter pas ce récit de vie.

The imposter (Bart Layton)

note: 5Disparition + usurpation = The Imposter Peggy - 26 décembre 2013

The imposter est un documentaire criminologique d'une grande originalité, captivant de bout en bout. Il mélange les interviews des protagonistes, des images d'archives, des reconstitutions. C'est bluffant, on se rend compte avec ce documentaire de l'intérêt et de la capacité qu'ont les Américains à traiter des faits divers au cinéma. On se croirait dans un film avec un énorme suspense. Un excellent documentaire.

Marius (Daniel Auteuil)

note: 3Une adaptation classique Peggy - 26 décembre 2013

Il faut reconnaitre une très grande fidélité aux textes de Marcel Pagnol. Le tout est très classique, académique. Ce qui m'a beaucoup gênée c'est l'accent "insistant" de tous les acteurs, très agaçant à la fin.

Ombline (Stéphane Cazes)

note: 4Emouvant et juste Peggy - 26 décembre 2013

A travers Ombline, le réalisateur décrit l'univers carcéral féminin, ainsi que la vie de mère en prison. On pleure beaucoup. Mélanie Thierry livre une belle composition de femme qui revit et avance grâce à la maternité.Un premier film très réussi.

The sessions (Ben Lewin)

note: 4Un film sensible sur un propos osé Peggy - 17 décembre 2013

Le film aborde l'assistance sexuelle aux personnes en situation de handicap, un sujet pas facile à traiter. Le pari est réussi : pas de voyeurisme, de provocation. Le jeu des acteurs, Helen Hunt en tête, est convaincant et naturel. Doux, sincère, intelligent... A voir

Bloodlines (Barbarossa)

note: 4Une folk intime, minimaliste Peggy - 14 décembre 2013

Il suffit de se laisser bercer la voix qui magnifie les mélodies. Teinté de folk, d'électro, de soul, de rock, cet album est excellent. Un mélange des genres qui fonctionne. Je découvre et j'adore.

La tête en l'air (Ignacio Ferreras)

note: 4Alzheimer sous forme de dessin animé Peggy - 10 décembre 2013

Emilio, qui perd la mémoire, découvre la maison de retraite, ses pensionnaires, son nouveau quotidien. Ses amis vont tout faire pour éviter qu'il ne se retrouve au dernier étage avec les personnes atteintes d'Alzheimer. Un film d'animation pour adultes qui aborde des sujets graves : la maladie d'Alzheimer, la fin de vie, la vieillesse. Le ton est grave mais sans pathos ou misérabilisme. C'est tendre, humain, émouvant, parfois drôle : un film réussi. Adapté de la BD de Paco Roca du même nom.

World war Z (Marc Forster)

note: 2Déçue... Peggy - 10 décembre 2013

Fan du genre, je suis déçue ! Certes, le scénario est efficace, l'action est présente. Mais il n'y a pas d'hémoglobine (parti pris du réalisateur), pas de frayeur, pas de suspense et ça manque cruellement. Fade et sans saveur.

Oeuvre non trouvée

note: 4100 % Horreur Peggy - 27 novembre 2013

Cette deuxième saison n'a rien à voir avec la première, si ce n'est que l'on revoit des acteurs de la saison 1 dans des rôles complètement différents, montrant l'étendue de leur talent.
Hôpital psychiatrique dans les années 60... vous pouvez imaginer le pire, ça sera toujours plus horrifique l'instant d'après. Il n'y a pas un temps mort, l'ambiance est toujours très "spéciale" : esthétiquement, musicalement, les interprétations toutes excellentes. Le bémol pour moi c'est la quantité de thématiques abordées, je ne les citerai pas ici mais ça part dans tous les sens... Les références aux films d'horreur sont multiples. Bref, une série 100 % horrifique avec des moments malsains, dérangeants...

La Jeanne (Jeanne (La))

note: 4De la belle chanson française Peggy - 26 novembre 2013

C'est frais, vivant, différent... Les textes très bien écrits, les mélodies élégantes, la voix un peu éraillée. 1er album réussi de la comédienne Jeanne Bréduillard. J'adore!

Oeuvre non trouvée

note: 5Suite et fin de Borgen.... Peggy - 26 novembre 2013

La saison 3 de Borgen est toujours aussi palpitante, intelligente, excellemment interprétée. La série décrypte le monde politique et médiatique de manière brillante, tant dans les affaires de politique intérieure que de de politique étrangère. Elle brosse également de beaux portraits avec beaucoup de finesse psychologique : comment mener sa carrière professionnelle avec sa vie de femme, de mère. Si vous ne connaissez pas encore, mettez vous vite à la saison 1.

Les gens heureux lisent et boivent du café (Agnès Martin-Lugand)

note: 2Déçue... Peggy - 12 novembre 2013

J'avais entendu beaucoup de bien de ce roman, je suis plutôt déçue. L'histoire est très "à l'eau de rose" et cousue de fil blanc. Je n'ai pas non plus adhéré au style, très oral. Il n'y a vraiment rien d'exceptionnel, bof, bof...

Hannah Arendt (Margarethe von Trotta)

note: 5Un biopic de qualité Peggy - 12 novembre 2013

Maîtrisé, bien documenté, le film se focalise sur la couverture du procès Eichman en Israël par Hannah Harendt. Le débat philosophique et politique est filmé au plus près confrontant le point de vue d'Hannah Harendt sur la banalité du mal et de ses détracteurs. L'interprétation de Barbara Sukowa et la mise en scène de Margarethe von Trotta sont excellentes.

L'attentat (Ziad Doueiri)

note: 5Une grande force, un choc énorme ... Peggy - 12 novembre 2013

Une très fidèle adaptation du roman de Yasmina Khadra, tout aussi prenante que le livre. Il n'y a pas de jugement, pas de parti pris, pas de manichéisme. L'histoire d'un homme confronté au conflit israélo-palestinien (à "l'Histoire") dans sa sphère intime fait de ce film un excellent thriller politique doublé d'une histoire d'amour.

AM (Arctic Monkeys)

note: 5Le rock à l'anglaise Peggy - 5 novembre 2013

Un son pop-rock à écouter en boucle ! Cet album est brillant, travaillé. Pour moi, le meilleur du groupe, j'adore. Si " la griffe" Arctic Monkeys est là, on ressent une évolution dans la musique. Mon top trois : Do I wanna know ?,Knee socks et Why'd you only call me when you're high ?

Aventine (Agnes Obel)

note: 5Pépite musicale, Sublime.... Peggy - 5 novembre 2013

Déjà conquise par l'album Philharmonics, je le suis tout autant par Aventine, si ce n'est plus, de par le côté sombre de cet album. L'alliance magnifique du piano et de la voix d'Agnès Obel est toujours aussi envoûtante, il n'y a qu'à se laisser porter. Mes préférées :Aventine, Run cried the crawling, The Curse.

Oeuvre non trouvée

note: 5Une série originale de qualité Peggy - 5 novembre 2013

A partir d'un fait : une gifle donnée à un enfant, c'est tout le quotidien de 8 témoins de la scène qui se trouve bouleversé. Chacun des épisodes part du point de vue du témoin et explore sa vie. L'occasion pour le réalisateur d'explorer de manière intelligente, délicate et très intime les sentiments et émotions de l'être humain. Adapté du roman de Christos Tsiolkas.

Les gamins (Anthony Marciano)

note: 4Un film 100 % comédie Peggy - 29 octobre 2013

Beaucoup de gags (ils s'enchaînent), une dose de romance, un grain de folie, un duo d'acteurs qui fonctionnent à merveille : Max Boulbil et Alain Chabat (qui s'éclatent comme des gamins!) et l'assurance de passer un très bon moment. Certes, pas de scénario solide mais on ne s'ennuie pas, on rit et on sourit souvent, les dialogues sont percutants, il y a un peu de l'ambiance des frères Farrelly pour les connaisseurs.

Thin ice (Jill Sprecher)

note: 4Tel est pris qui croyait prendre... Peggy - 25 octobre 2013

Un très bon scénario, un excellent suspense , un dénouement inattendu et un bon jeu d'acteurs permettent de passer un moment agréable. Un excellent thriller!

Oeuvre non trouvée

note: 4Une artiste argentine à découvrir Peggy - 25 octobre 2013

La Yegros nous enchante avec de la musique du monde sur des airs électroniques. Mélange de cumbia, de folklore argentin, un pur bonheur .... Le titre Viene de mi est excellent.

Very bad trip 3 (Todd Phillips)

note: 1A éviter !!! Peggy - 22 octobre 2013

Comme souvent dans les suites, il aurait mieux valu s'arrêter au n°2 !!! C'est toujours l'humour potache et "le politiquement incorrect" qui alimentent le film mais en beaucoup moins drôle que les précédents opus. A éviter!

La belle endormie (Marco Bellocchio)

note: 4Un fait de société déchirant Peggy - 22 octobre 2013

Le film (inspiré d'une histoire vraie), si il n'évite pas le mélo, aborde des sujets complexes : l'acharnement thérapeutique, l'euthanasie, le droit à la mort, le droit à la vie ... (aspect politique développé). Le réalisateur croise plusieurs histoires avec beaucoup d'habileté. C'est bouleversant. A regarder dans un moment serein...

Lady Hunt (Hélène Frappat)

note: 3Un roman gothique surprenant Peggy - 15 octobre 2013

Ce roman est d'une grande originalité, la narratrice se demande si elle est "folle" ou malade. Les rêves d'une maison hantée se mêlent à l'angoisse d'une maladie génétique qu'elle pourrait avoir : la Chorée de Huntington. L'atmosphère est sombre poétique, spéciale... Le bémol : c'est un peu la confusion générée : on s'emmêle un peu par moments.

Oeuvre non trouvée

note: 5Pour les fans de Zombies mais pas seulement... Peggy - 15 octobre 2013

Cette série met en avant un monde post-apocalyptique où se côtoient derniers survivants et zombies. Les personnages sont bien décrits et l'histoire (dramatique) est sans cesse relancée (très bon scénario). De l'action, beaucoup de psychologie et du suspense font de cette première saison une série de qualité. Adapté du comics Walking dead.

Promised land (Gus van Sant)

note: 4De qualité mais sans surprise Peggy - 15 octobre 2013

Une dose de bons sentiments, d'amour, de principes moraux et écolos...De quoi faire un bon produit signé Gus Van Sant!!!

Stoker (Park Chan-wook)

note: 4Une atmosphère glaciale Peggy - 15 octobre 2013

Rencontre avec trois personnages atypiques au cœur d'une histoire somme toute banale. C'est l'atmosphère : originale, sulfureuse, glaçante à certains moments qui donne un film plutôt attrayant.

Right thoughts, right words, right action (Franz Ferdinand)

note: 3Un album créatif réussi Peggy - 9 octobre 2013

Le quatrième album des Franz Ferdinand ne déçoit pas mais ne surprend pas non plus. C'est toujours la même pop énergisante qui "nous agite" avec de belles ballades également.

L'ecume des jours (Michel Gondry)

note: 3Surréaliste, poétique et mélancolique Peggy - 9 octobre 2013

J'attendais ce film avec impatience car le roman m'avait passionné. Pour ne pas être déçue, j'ai oublié le roman avant ! J'ai bien fait ! Je suis toutefois moyennement conquise. Le film se divise en deux parties. La première très loufoque résume l'univers connu de Michel Gondry. La seconde très noire (sombre jusque dans les décors) insiste sur les sentiments. J'ai beaucoup aimé la tristesse et la mélancolie de la seconde, beaucoup moins la première partie. Il faut se laisser porter par l'histoire sans trop se poser de questions.

Le passé (Asghar Farhadi)

note: 5Un thriller sentimental captivant Peggy - 8 octobre 2013

Un film qui ne peut laisser indifférent. Le réalisateur, qui avait déjà marqué avec La séparation et les Enfants de Belle Ville, a une incroyable capacité à explorer les sentiments, la nature humaine... Il y a énormément d'émotion, d'amour, de réflexions sur la vie, la mort, la filiation. Du très grand cinéma.

Le cerveau d'Hugo (Sophie Révil)

note: 5Un documentaire instructif sur l'autisme Peggy - 7 octobre 2013

Tourné de manière originale, le film relate l'histoire d'un autiste asperger et s'arrête à chaque étape de sa vie grâce à des témoignages d'autistes et de parents. C'est surtout de l'autisme de haut niveau (les asperger), dont il est question. Mon regret : que la parole soit principalement donnée aux mères et pas aux deux parents. Ce reportage a le grand mérite de montrer l'autisme autrement et de permettre de changer le regard de la société.

Mud - Sur les rives du Mississippi (Jeff Nichols)

note: 4Eblouissant et radieux Peggy - 6 octobre 2013

Le propos est classique certes, rien d'extraordinaire ou de surprenant comme Take Shelter, son précédent film l'avait été. Pourtant, c'est magnifique, on se laisse porter par les décors naturels de l'Amérique, l'histoire d'amour, l'amitié, l'enfance... sans oublier l'immense talent de Matthew McConaughey, charismatique et lumineux.

Quartet (Dustin Hoffman)

note: 3Esprit british garanti ! Peggy - 6 octobre 2013

Un film qui respire la joie de vivre ! Le premier réalisé par Dustin Hoffman qui donne à réfléchir sur le temps qui passe, la vieillesse, l'amour, la vie d'artiste. Divertissant!

Deep rockers back a yard (Naâman)

note: 3Un 1er album prometteur Peggy - 4 octobre 2013

Si vous aimez le reggae, vous ne serez pas déçu! Ce jeune Français assure et livre un album réussi où l'on reconnaît bien le reggae "à l'ancienne". Pas de grosse surprise mais peut être le nouvel espoir de la scène reggae française. A suivre.

Psycho tropical Berlin (La Femme)

note: 3Une musique française énergisante Peggy - 2 octobre 2013

La Femme est un groupe français à découvrir. Leur style est à la croisée de la pop et de l'électro. Mon préféré : Nous étions deux !!!

Racine carrée (Stromae)

note: 4Un album créatif et original Peggy - 2 octobre 2013

Impossible d'avoir échappé au buzz créé par le titre Formidable il y a quelques mois !!! C'est ce même titre qui m'a donné envie de découvrir l'artiste et le nouvel album de Stromae.
Il est vrai qu'on ne peut s'empêcher de penser à la voix de Jacques Brel. Et Stromae ne fait pas que chanter, il raconte, le tout sur des airs entraînants issus de la dance music, le hip hop.

Esprit d'hiver (Laura Kasischke)

note: 5Le "livre " de la rentrée littéraire 2013 : glacial... Peggy - 28 septembre 2013

J'ai été happée par ce huis clos entre une mère et sa fille le jour de Noël. L'auteure a réussi à créer une atmosphère angoissante et oppressante à souhait. L'histoire parait banale mais s'étoffe au fil de la lecture pour aller crescendo jusqu'aux dernières pages. L'histoire et l'écriture sont excellemment maîtrisées. Je pars donc à la recherche de son précédent ouvrage Les Revenants...

The place beyond the pines (Derek Cianfrance)

note: 4Un compromis entre le divertissement et le film d'auteur Peggy - 25 septembre 2013

Un polar qui repose sur un bon trio d'acteurs et d'excellents seconds rôles.
Traité en 3 parties, le film oscille entre divertissement pur (cascades dans la première partie), et des histoires dramatiques qui s'entremêlent (deuxième et troisième parties). Un bon moment !!!

Upside down (Juan Solanas)

note: 2Un peu de SF + un peu de romance = un film très moyen Peggy - 25 septembre 2013

Une histoire d'amour banale et bancale à laquelle on a beaucoup de mal à accrocher malgré le talent de Kirsten Dunst. Le côté fantastique, féérique des décors sauve quelque peu le film.

Les oubliés d'Alzheimer (Catherine Harnois)

note: 4Instructif et intéressant Peggy - 25 septembre 2013

Un documentaire instructif qui donne la parole aux professionnels, aux bénévoles, aidants naturels, qui accompagnent les malades Alzheimer. Il insiste notamment sur "le répit" à accorder aux soignants ou aidants naturels (la famille). Les images proviennent de Belgique, Québec mais aussi Bergues. Pour les familles concernées mais aussi un support intéressant pour la sensibilisation à la maladie.

Renoir (Patrice Bachelard)

note: 4Une toile magnifique Peggy - 20 septembre 2013

Gilles Bourdos revient sur un épisode de la vie du peintre Renoir (la fin de sa vie) et de son fils, le futur cinéaste Jean Renoir. Le film est lumineux, plein de grâce et d'effets de style, la qualité esthétique de l'image est omniprésente. Le jeu des acteurs est excellent, notamment le duo Michel Bouquet/ Vincent Rottiers.

La cage dorée (Ruben Alves)

note: 5Une comédie fraîche qui fait du bien Peggy - 20 septembre 2013

Ce premier film de Ruben Alves laisse présager de futures pépites. Entre gravité et légèreté, l'auteur réalise un film sur l'intégration, le déracinement d'une famille portugaise vivant à Paris depuis 30 ans. Tout est savoureux : l'histoire, les dialogues, les comédiens.

Perfect mothers (Anne Fontaine)

note: 2Un film décevant Peggy - 20 septembre 2013

Le sujet aurait pu être intéressant si il avait été traité plus en profondeur, en finesse psychologique. Le chassé croisé amoureux de deux mamans et de leur fils respectif ne convainc pas. C'est plutôt plat. L'impression en voyant ce film c'est une carte postale animée sur laquelle des mannequins posent. Sans saveur !!! A noter le jeu de l'actrice Robin Wright que l'on voit trop peu !

La cote 400 (Sophie Divry)

note: 4Pour les bibliothécaires et ceux qui fréquentent les bibliothèques Peggy - 1 septembre 2013

Une petite nouvelle qui se lit en moins d'une heure, d'une seule traite. L'auteure livre le point de vue d'une bibliothécaire esseulée qui passe son temps à ranger, classer... Elle livre un monologue sur son travail (avec pas mal d'anecdotes), ses névroses ... C'est drôle et à mettre entre toutes les mains des bibliothécaires même si il contient des contre-vérités !!!

La parade (Srdjan Dragojevic)

note: 3Du cinéma serbo-croate engagé Peggy - 1 septembre 2013

Un film qui a le mérite de dénoncer l'homophobie, tout en appelant à la tolérance. Les gags ne sont pas toujours très fins, voire un peu lourds et les personnages un peu stéréotypés, c'est vrai mais l'esprit fédérateur l'emporte. Inspiré de l'histoire vraie sur la tenue de la 1ère gay pride en Serbie (qui avait donné lieu à de violents affrontements), il évoque également l'ex-Yougoslavie : un film à voir.

No (Pablo Larraín)

note: 5Une page de l'histoire chilienne Peggy - 1 septembre 2013

No nous plonge au coeur de l'histoire politique chilienne, année 1988, lors du référendum pour le maintien au pouvoir du dictateur Pinochet. Le réalisateur parvient à mêler images d'archives au film sans que cela n'apparaisse au spectateur (l'image apparaît telle que dans les années 80: vieillissante). Malgré le côté grave du propos, il y a un mélange d'humour, de bonne humeur dans cette campagne publicitaire pour le "non", en plus d'une réflexion sur la communication. Oui, il faut le voir !!!

Walk the line (James Mangold)

note: 4Un biopic musical prenant Peggy - 28 août 2013

Le réalisateur rend hommage à l'icône rock Johnny Cash en retraçant sa vie et sa rencontre amoureuse avec June Carter. Joaquim Phoenix joue son rôle à merveille tout comme Reese Witherspoon. Un bon film musical doublé d'une belle histoire d'amour.

Le premier jour du reste de ta vie (Rémi Bezançon)

note: 5Un film à voir au moins une fois Peggy - 28 août 2013

Un film qu'on aura assurément envie de revoir tant il nous émeut. Le sujet, original, retrace "le jour" qui a compté pour chacun des membres d'une famille, des années 1980 aux années 2000. Les portraits sont "croqués à merveille", le son est "génial" (de la folie Indochine aux années grunge avec Nirvana), c'est drôle, c'est triste. Un film à regarder en famille, entre amis!

Communiquer avec un proche Alzheimer (Thierry Rousseau)

note: 4Des clefs pour mieux comprendre le malade Alzheimer Peggy - 19 août 2013

La principale qualité de l'ouvrage est son accessibilité très large, il est vraiment très compréhensible. Il s'adresse aux proches des malades Alzheimer et aidants professionnels. Après une première partie générale sur la maladie, l'auteur, orthophoniste et docteur en psychologie insiste dans une deuxième partie sur les façons de maintenir la communication, les liens avec les malades. Un ouvrage auquel on ne peut-être que réceptif si l'on est concerné.

Les fantômes du chapelier (Claude Chabrol)

note: 5Un très bon Chabrol Peggy - 19 août 2013

C'est avec grand plaisir que je revois cette fidèle adaptation de l'œuvre de Simenon. Ambiance sombre, pluvieuse, dans une ville de province, avec un chapelier meurtrier ... Un très bon Chabrol avec un Michel Serrault en meurtrier qui excelle. A voir et revoir !

Rendez-vous à Kiruna (Anna Novion)

note: 3Un récit de voyage tranquille Peggy - 18 août 2013

Ce road movie est un peu lent au démarrage, il parvient toutefois à nous surprendre, nous attendrir, nous tenir en éveil (malgré quelques longueurs). Une réflexion sur la filiation, l'abandon, les émotions au cœur des grands espaces suédois avec des acteurs touchants.

Les exigences (Olivia Profizi)

note: 4Une histoire singulière Peggy - 18 août 2013

J'ai beaucoup aimé ce roman. L'histoire peut choquer : après une relation sado masochiste qui l'a conduite à une tentative de suicide, une jeune femme écrit son journal au sein d'un hôpital psychiatrique. Un bon premier roman par une auteure lilloise : Olivia Profizi, à suivre.

Hôtel Transylvanie (Genndy Tartakovsky)

note: 5Pour passer un très bon moment en famille Peggy - 14 août 2013

87 minutes de créativité, d'originalité, d'inventivité, de bonne humeur en perspective. Ce dessin animé est rempli de bonnes trouvailles. Le mythe de Dracula et des monstres en général est retravaillé en dessin animé pour notre plus grand bonheur. Pour petits et grands.

Au bout du conte (Agnès Jaoui)

note: 4Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants ... Peggy - 13 août 2013

Fan du couple Bacri-Jaoui, je les trouve comme toujours excellents dans leur rôle respectif. Le film explore ici les croyances et rêves de chacun, les relations amoureuses à travers une (nombreuse) palette de personnages. Je trouve que l'esprit est beaucoup plus sage, beaucoup moins corrosif et du coup un peu plus ennuyeux que dans leurs précédents films.

Le monde fantastique d'Oz (Sam Raimi)

note: 5Du grand spectacle féérique Peggy - 13 août 2013

Peu de choses à dire : si ce n'est que tous les ingrédients sont réunis pour passer un très bon moment de cinéma. Il y a une histoire (certes avec un côté très manichéen), une très bonne interprétation, un spectacle visuel riche (des effets "noir et blanc", on passe à un monde coloré). Un joli conte réalisé par Sam Raimi qui donne envie de revoir Le magicien d'Oz de Victor Fleming.

La belle étoile (Babylon circus)

note: 5Excellent son ! Peggy - 9 août 2013

Du son, des textes, des airs entêtants. Babylon Circus est à la croisée du ska, du rock, du reggae. Difficile de ne pas se laisser transporter par cette musique festive qui donne une pêche à tout moment. J'adore !

Combien veux-tu m'épouser ? (Saphia Azzeddine)

note: 3Divertissant et satirique Peggy - 9 août 2013

Après s'être intéressée aux personnes en difficulté dans "Mon père est femme de ménage", l'auteure s'attaque ici "aux classes riches" et à tout ce qui les entoure : ici, le côté bling-bling. L'héroïne principale va se marier et les principaux protagonistes : sœur, amies, parents... nous livrent leur point de vue. Le récit est bien enlevé, satirique et l' on passe un très bon moment.

Mobius (Eric Rochant)

note: 3Un thriller sous tension ... Peggy - 9 août 2013

Ce qui est intéressant dans le film, c'est sa capacité à passer du pur film d'espionnage à une belle histoire d'amour. Le couple Jean Dujardin/ Cécile de France y est pour beaucoup. A mon goût, le scénario est un peu trop complexe, il ne faut rien laisser passer.

Maniac (Franck Khalfoun)

note: 3Une virée en enfer Peggy - 9 août 2013

Ce remake français du film de William Lustig en 1980 est plutôt bon, disons qu'il se suit. En fait, c'est du seul point de vue du tueur que l'on suit le film (ici Elijah Wood, que personnellement j'ai eu du mal à transposer de Frodon dans le Seigneur des Anneaux à un sérial killer qui scalpe ses victimes). Et c'est à une virée en enfer que l'on assiste, les scènes de scalp sont assez violentes. (film interdit aux moins de 16 ans !). A noter le côté répétitif du film et le kitsch de la bande originale.

Love songs (Vanessa Paradis)

note: 4L'amour, toujours l'amour .... Peggy - 5 août 2013

De jolies mélodies et de beaux textes qui sont tous dédiés à l'amour. De nombreux titres ont été composés par Benjamin Biolay, un duo avec Carl Barât. L'album est plaisant et efficace avec une tendance latino. Mes préférées : Le rempart, Tu si na cosa grande, Sombreros, The dark it comes.

Blancanieves (Pablo Berger)

note: 5Un conte cruel, envoûtant et sublime ... Peggy - 5 août 2013

Un vrai coup de cœur ! Ce film en noir et blanc sans dialogue a eu force incroyable. Le réalisateur revisite le conte Blanche Neige dans l'Espagne des années 1920. Visuellement très réussi (noir et blanc), envoûtant par la musique (flamenco), magnifiquement interprété, ce conte moderne, cruel et social est une vraie réussite. Ne passez pas à côté...

Sugar man (Malik Bendjelloul)

note: 5Un excellent documentaire musical Peggy - 29 juillet 2013

Sugar man c'est la découverte d'un artiste méconnu, d'une musique, d'une histoire. La bande son est excellente et à découvrir. Ce documentaire musical est doté d'une incroyable force. A voir !

Zero dark thirty (Kathryn Bigelow)

note: 4Un film excellement documenté Peggy - 28 juillet 2013

Le sujet ne m'intéressait pas spécialement : la traque d'Oussama Ben Laden durant 10 ans par une équipe d'élite. Mais il faut reconnaitre que le film a toutes les qualités d'un bon film d'espionnage, de guerre. La réalisation, l'interprétation, le suspense, le déroulement quasi documentaire des faits y sont pour beaucoup.

Lonerism (Tame Impala)

note: 3De bons morceaux psychédéliques Peggy - 28 juillet 2013

Lonerism c'est un album de pop psychédélique avec divers sons (claviers, percussions). En l'écoutant, on ne peut s'empêcher de penser à la musique des Pink Floyd, à la voix de John Lennon. Plusieurs écoutes sont nécessaires pour l'apprécier pleinement.

Les bêtes du Sud sauvage (Benh Zeitlin)

note: 4Fantasique, Hypnotique, Original, Peggy - 28 juillet 2013

Magnifique conte mais aussi véritable OVNI, Les bêtes du Sud sauvage capte notre attention dès les premières minutes jusqu'à la fin. C'est un grand spectacle avec des allures surnaturelles mais aussi très ancré dans la réalité. A voir absolument.

Hitchcock (Sacha Gervasi)

note: 3Un biopic classique du maitre du suspense Peggy - 26 juillet 2013

Ce biopic sur Alfred Hitchcock est réalisé de manière très classique, académique. Il insiste fortement sur le rôle joué par sa femme dans sa carrière, ici interprété par Helen Mirren (excellente!). Le film est rempli d'anecdotes intéressantes pour les fans ! Personnellement, je n'ai qu'une envie, c'est revoir Psychose.

La conjuration primitive (Maxime Chattam)

note: 4Pour vos nuits blanches... Peggy - 25 juillet 2013

Partout en France et en Europe s'accumulent des crimes réalisés suivant des rituels étranges. Maxime Chattam revient avec son héros fétiche, le criminologue Richard Mikelis, découvert dans la trilogie du mal : L’âme du mal, Maléfices, In Tenebris. Les premiers romans de l’auteur, angoissants et horrifiants à souhait : les meilleurs ! Ce nouveau roman est excellent pour ceux et celles qui aiment se faire peur et qui ne craignent pas l'horreur, le "très noir", le mal incarné par l'Homme. Je ne vous en dis pas plus.

Breaking Bad n° 1
Breaking bad (Vince Gilligan)

note: 5Bientôt la fin .... Peggy - 16 juillet 2013

Si vous pensiez que l'intensité dramatique de la série était atteint à la fin de la saison 4, vous n'allez pas être déçu !!! C'est la dernière saison et raison commerciale oblige, il faudra attendre une année avant de voir la seconde partie de celle-ci et la fin des aventures de Walter White ! C'est tout ce que l'on peut regretter. Comme d'habitude, l'intelligence du scénario, la richesse de l'intrigue, le suspense, l'excellence des acteurs, l'originalité et l'anticonformisme en font une série d'exception.

Happiness therapy (David Russell)

note: 4De la romance atypique Peggy - 16 juillet 2013

Une comédie romantique qui sort de tous les codes habituels et ça fait du bien. Son lot de héros névrosés à souhait, son atypisme, l'excellence de son interprétation font que cette comédie romantique est excellente, différente !

Max (Stéphanie Murat)

note: 1Un film à oublier Peggy - 13 juillet 2013

Il n'y a pas grand chose à dire de ce film ennuyeux, mal joué et/ou surjoué, le duo Mathilde Seigner / Joey Starr ne prend pas. Le film est tourné sous la forme d'un conte de Noël auquel on ne croit pas non plus !

Wadjda (Haifaa Al-Mansour)

note: 5Pour plus de liberté... Peggy - 12 juillet 2013

Une petite fille rêvant de liberté qui vit en Arabie Saoudite, c'est "Wadjda", bouleversante de sincérité et de naturel. L'histoire est toute simple : Wadjda qui rêve d'un vélo, (alors que les filles ne peuvent en posséder)participe à un concours pour se l'acheter. Un très beau film, tendre, rafraichissant qui n'occulte pas la condition de la femme dans le pays. Un coup de cœur.

A toi pour l'éternité (Daniel Glattauer)

note: 4Captivant de bout en bout Peggy - 11 juillet 2013

C'est le premier roman que je lis de cet auteur et ça ne sera pas le dernier. L'écriture est très agréable et Daniel Glattauer a une façon de raconter qui fait que l'on se croirait face à Judith et Hannes. Il est difficile de parler de l'intrigue sans rien dévoiler. Débutant comme une histoire d'amour, le roman vire vers un thriller psychologique, angoissant à souhait. Un roman intense que je vous recommande vivement.

Hors les murs (David Lambert)

note: 4Un film attachant Peggy - 9 juillet 2013

Il y a beaucoup d'émotions dans cette histoire d'amour simple et compliquée à la fois. Le film doit énormément au jeu des deux acteurs impressionnants de force, de conviction, de naturel.

The impossible (Juan Antonio Bayona)

note: 3Un film catastrophe classique Peggy - 9 juillet 2013

Un film catastrophe classique sur le tsunami qui a eu lieu en Thaïlande en 2004. Il n'y a rien d'exceptionnel dans ce film, beaucoup de scènes convenues. J'ai moyennement accroché, reste qu'il met en évidence la solidarité lors de telles catastrophes.

Petit traité de l'abandon (Alexandre Jollien)

note: 4"Les idées coulent, s'écoulent et il faut les laisser faire." Peggy - 5 juillet 2013

Un ouvrage rempli de "règles", "d'outils" pour vivre le quotidien sereinement, accepter le bon comme le mauvais dans la vie. L'auteur le fait à travers d'exemples personnels mais généralise également. La lecture est très simple et agrémentée de diverses citations de philosophes. Un ouvrage touchant, optimiste, à lire à tout moment de la vie.

Norway of life (Jens Lien)

note: 3Un jour sans fin "norvégien" Peggy - 28 juin 2013

Préparez-vous à entrer dans la 4ème dimension... Andréas vit et (revit) dans une ville où tout semble organisé pour lui. Norway of life c'est une critique de la société moderne, un humour noir auquel il faut accrocher, un film fantastique original.

Rebelle (Mark Andrews)

note: 4Une histoire tragique et désarmante Peggy - 28 juin 2013

Un sujet difficile à traiter sans sombrer dans l'horreur : les enfants soldats. L'actrice principale qui raconte sa vie (enrôlée comme guerrière dans l'armée rebelle) à l'enfant qui va naître est impressionnante de naturel, de justesse.

Les poissons ne ferment pas les yeux (Erri De Luca)

note: 5Un émerveillement... Peggy - 28 juin 2013

Une écriture lyrique, poétique, passionnante pour une histoire d'enfance douce-amère et le difficile passage à l'âge adulte. Des thèmes simples et universels sont abordés : l'enfance, l'amour mais aussi plus difficiles : la guerre, la séparation. Un très beau livre, très court mais qui nécessite du temps pour s'arrêter à chaque pensée, émotion, souvenir.

Arbitrage (Nicholas Jarecki)

note: 3Un bon suspense Peggy - 20 juin 2013

Un thriller financier de bonne facture où Richard Gere excelle dans son rôle. Pour les amateurs du genre.

Best of Denez (Denez Prigent)

note: 5Une musique venue d'ailleurs ... Peggy - 20 juin 2013

C'est avec bonheur que je redécouvre les meilleures chansons de cet artiste qui est capable de nous emmener très loin. On y retrouve une musique bretonne différente ( avec alliance de l'électronique), avec des textes quelquefois dramatiques. Magique, Magnifique...

Mona
Populaire ? (Florence Hinckel)

note: 4Un film rétro qui assure Peggy - 20 juin 2013

Fan de l'acteur principal, je pensais que cela serait le seul atout du film ! Hé bien pas du tout ! L'interprétation est généralement enlevée, la réalisation très soignée, comme la reconstitution des années 1950. Le petit côté kitsch du film est très plaisant. A voir et pas seulement pour Romain Duris !!!

Foxfire - Confessions d'un gang de filles (Laurent Cantet)

note: 3Etats-Unis- Années 50-Gang de filles Peggy - 17 juin 2013

Après la vie dans un collège difficile décryptée dans Entre les murs, le réalisateur français s'intéresse à la vie d'un gang de filles aux Etats-Unis. L'exercice n'était pas aisé, c'est assez réussi. Les actrices débutantes accrochent, dominées par le jeu de "Legs". Toutefois, divisé en trois parties bien distinctes, le film souffre de nombreuses longueurs et ça le dessert. Bref, le film aurait pu être plus abouti, passionnant à mon goût, en étant plus court. Adapté du roman de J. C Oates.

To win the world (Puggy)

note: 4A écouter sur la route des vacances !!! Peggy - 16 juin 2013

Ils sont trois : un Français, un Anglais, un Suédois. Et ils nous livrent un nouvel album pop qui déménage!!! Les mélodies sont très vite entêtantes. Mon top 5 : Last day on earth, Everyone learns to forget, To win the world, I'm happy et Goes like this.

Le monde de Charlie (Stephen Chbosky)

note: 4Attachant, tendre, inattendu Peggy - 16 juin 2013

Cela aurait pu être un banal film sur le mal-être et les joies de l'adolescent. Mais, c'est tellement touchant, attachant, tendre , inattendu, dramatique que cela donne un très bon film (et pas seulement pour les adolescents !)

Real Humans n° 1
Real humans - Saison 1 (Harald Hamrell)

note: 5100 % Intelligente, originale , bluffante Peggy - 15 juin 2013

Les réalisateurs nordiques nous habituent à d'excellentes séries télévisées, c'est de nouveau le cas avec Real Humans. L'histoire est très bien ficelée et sujette à de nombreuses réflexions sur le futur. Les images avec un style futuriste subjuguent. A noter, le côté très avant-gardiste de la série (comme dans Borgen, Killing) sur l'importance de la femme dans la société. Pourtant peu attirée par la science-fiction, je suis bluffée !!! Je ne vous en dis pas plus, l'essentiel étant à découvrir. Saison 2 à suivre ...

Des amours dérisoires (Virginie Carton)

note: 3Le roman de plage idéal.... Peggy - 12 juin 2013

On se laisse vite prendre par cette histoire de bande d'amis trentenaires vivant des amours plus ou moins contariés. L'écriture est légère, fluide. Idéal pour une lecture sur le sable.

Django unchained (Quentin Tarantino)

note: 5Un excellent moment de cinéma Peggy - 11 juin 2013

Que dire ? Aucune surprise ! Si ce n'est que ce film est encore meilleur que je ne le pensais, peut être mon préféré de Tarantino. La réalisation, les acteurs, la bande-son,tout est excellent. Sans oublier,le côté trash et violent, omniprésent et propre au réalisateur !!! A voir et revoir !

Oeuvre non trouvée

note: 1Décevant... Peggy - 11 juin 2013

L'histoire était prometteuse et originale même si invraisemblable mais c'est très long et ennuyeux. Le spectacle ne prend pas. A ce face à face en pleine mer entre un tigre du Bengale et un jeune garçon, j'ai préféré Seul au monde avec Tom Hanks. Reste les effets visuels.

Suite à un accident grave de voyageur (Eric Fottorino)

note: 5Nos vies ont pris un peu de retard. A cause de trois détresses qui n'ont jamais existé." Peggy - 9 juin 2013

Un livre très court, pas vraiment un roman, ni un documentaire, plutôt un constat. L'auteur s'insurge contre l'individualisme de la société, son attitude silencieuse face aux suicides sur les rails. Et pourquoi pas faire réagir le lecteur ? Une très belle plume pour un sujet encore tabou.

Alyah (Elie Wajeman)

note: 5Un excellent premier film Peggy - 9 juin 2013

Il règne dans ce film une atmosphère particulière, qui le rend original, spécial. Il oscille entre drame, romance, polar. Le jeu de tous les acteurs est excellent. Noir, romantique, moderne... A ne pas manquer

Reality (David Bowie)

note: 3Un sujet réaliste et actuel Peggy - 9 juin 2013

Une comédie dramatique italienne plutôt réussie qui montre la montée de la paranoïa chez un homme et les ravages que peut créer le monde de l'image sur la société. Le sujet est intéressant, mais plutôt pessimiste. Le film souffre également de quelques longueurs.

Maurice et Mahmoud (Flemming Jensen)

note: 3Drôle, original, alerte Peggy - 3 juin 2013

Une histoire danoise originale très drôle qui joue beaucoup sur les préjugés, le choc des cultures. C'est une sorte de vaudeville avec divers quiproquos où plusieurs personnes de confessions différentes se retrouvent enfermés dans une même pièce. Le style est très alerte, on ne s'ennuie pas une minute.

Les révoltés de l'an 2000 (Narciso Ibanez Serrador)

note: 5Eprouvant, glaçant, violent Peggy - 3 juin 2013

Il faut avoir le cœur bien accroché pour regarder ce film fantastique hispanique, datant de 1976. Et les âmes sensibles peuvent s'abstenir. Les premières minutes sont des images d'archives des premières victimes des guerres : les enfants. Ensuite, le film débute avec un malaise qui sera constant. Le décor restreint (une île peuplée uniquement d'enfants), les silences, les visages angéliques des enfants (victimes d'une malédiction les poussant à tuer les adultes) glacent le sang. Un film qui n'a pas vieilli. Il dérange autant qu'il fascine.

Elle s'appelle Ruby (Jonathan Dayton)

note: 4Une délicieuse comédie sentimentale Peggy - 27 mai 2013

Nouveau succès par le réalisateur de Little Miss Sunshine grâce à cette comédie sentimentale sous forme d'un joli conte. Délicieux, tendre, drôle. Un film qui permet de passer un très bon moment.

La vague (Dennis Gansel)

note: 4Tragique, difficile psychologiquement Peggy - 27 mai 2013

Le sujet : un exercice pratique donné par un professeur à ses élèves pour réfléchir sur le totalitarisme tourne mal. Inspiré de faits réels.

Télé gaucho (Michel Leclerc)

note: 4Un grand bol d'air !!! Peggy - 26 mai 2013

Des comédies françaises comme on aimerait en voir plus souvent. C'est drôle, gentiment décalé, les personnages sont très attachants, certains loufoques. Une comédie qui fait du bien, qui respire la nostalgie. A voir de toute urgence !

Oeuvre non trouvée

note: 5Un merveilleux voyage !!! Peggy - 25 mai 2013

Si vous avez apprécié la trilogie du Seigneur des Anneaux, vous ne serez pas décu par cet opus! Du fantastique, du merveilleux, de l'humour, de l'aventure... On ne voit pas passer les 2 h 40, vraiment. Un très beau voyage.

Bienvenue en Transylvanie (François Bégaudeau)

note: 2Déçue ! Peggy - 22 mai 2013

Sans doute, parce que le thème du vampirisme est justement revu à la façon de chacun des auteurs ! Avec dérision, humour, alors ça change c'est sûr mais non !!!

L'air de rien (Grégory Magne)

note: 4Pour les nostalgiques de Michel Delpech ou pas... Peggy - 22 mai 2013

Un film tourné comme un reportage musical sur le chanteur Michel Delpech qui joue ici avec son image. Très endetté, il se lance dans une tournée en province avec l'aide d'un huissier de justice dont le père était fan de Michel Delpech. Le film est plutôt attachant, avec un thème en toile de fond : la filiation, le rapport père- fils. Sympathique!

Elles se manifestent (Clémentine Autain)

note: 4Un document poignant. Peggy - 16 mai 2013

Un document qui brise le tabou sur le viol, en donnant la parole à 100 victimes. Des chiffres édifiants, de nombreuses informations pour les femmes victimes de viols mais surtout des témoignages directs, certains courts, d'autres plus longs sur les faits, les dépôts de plainte,le suivi psychologique, la résilience... Indispensable.

The lumineers (Lumineers (The))

note: 5Une découverte douce et festive Peggy - 16 mai 2013

J'adore !!! Un album folk rock et un groupe génial ! Des mélodies entêtantes : assuré dès la 1ère écoute ! The best : Ho Hey (vous n'avez pas pu passer à côté !), Stubborn love, Charlie Boy. A suivre...

Radiostars (Romain Lévy)

note: 3Un film sans prise de tête Peggy - 13 mai 2013

Perplexe au début, avec un démarrage plutôt lent,ce film français réserve plutôt de bonnes surprises. Sans trop se prendre au sérieux, le réalisateur filme une bande de potes qui s'amusent à jouer ensemble. C'est drôle, distrayant, un film qui ne prend pas la tête. Petit plus à Manu Payet que j'adore !!!

Royal affair (Nikolaj Arcel)

note: 3Un moment d'histoire danoise méconnu Peggy - 12 mai 2013

L'histoire d'une passion amoureuse et l'histoire d'une Nation, le Danemark au temps des Lumières : c'est le sujet du film, réalisé de manière très classique. Mais les costumes, la musique, l'interprétation de Mikkel Boe Folsgaard (excellent en roi atteint de troubles psychiques),le développement des idées qui vont changer le monde emportent le spectateur. Le bémol : un manque de souffle et de passion dans l'histoire d'amour !!! Dommage !

Ce que le jour doit à la nuit (Alexandre Arcady)

note: 3Un film aux allures de saga ... Peggy - 9 mai 2013

Sur fond de colonialisme, dans l'Algérie française des années 1930, jusqu'à aujourd'hui, une histoire mêlant amours (très) contrariés, amitiés, trahisons... Un film qui souffre de longueurs et qui manque de souffle dans l'interprétation, notamment chez le héros principal : Jonas. Adapté du roman de Yasmina Khadra.

400 coups de ciseaux (Thierry Jonquet)

note: 4Noir... vous avez dit noir ... Peggy - 9 mai 2013

Recueil de nouvelles de l'auteur décédé, une seule est inédite : 400 coups de ciseaux. Elles sont proposées de manière chronologique montrant les évolutions dans l'écriture. La première "voilà comment c'est arrivé" relate les débuts de l'auteur. Misère, noirceur humaine, horreur, découvrez ou redécouvrez l'univers très noir de Thierry Jonquet.

Oeuvre non trouvée

note: 3Intrigues policières et fantastiques Peggy - 5 mai 2013

Balam, Lowen,Geier, Blutbad ... Toutes ces créatures n'auront plus de secrets pour vous ! Dans cette série originale, le héros principal, détective, découvre qu'il doit combattre des créatures surnaturelles prenant forme humaine. L'alliance du fantastique et du policier est plutôt réussie, l'humour présent, et les transformations des créatures sont originales. Bref, un bon divertissement !

Comme des frères (Hugo Gélin)

note: 2Un road movie à la française Peggy - 1 mai 2013

Pas très convaincue par ce road movie : trois hommes partent en Corse pour honorer le souvenir d'une amie commune qui leur était chère. C'est un peu décousu et bancal, l'alchimie ne prend pas vraiment. Reste l'interprétation, plutôt juste et touchante.

Le plus petit baiser jamais recensé (Mathias Malzieu)

note: 3Etre ou ne pas être....amoureux. Telle est la vraie question. Peggy - 27 avril 2013

Un récit inventif, original, décalé avec des entames de chapitres plutôt drôles. Bref, l'auteur nous conte une histoire d'amour un peu particulière en utilisant de nombreuses métaphores et un style poétique qui lui est propre. Un récit fluide et très facile à lire. Il suffit d'accrocher au style !

Oeuvre non trouvée

note: 3Touchant, émouvant, sincère Peggy - 27 avril 2013

Le réalisateur s'en sort plutôt bien malgré la multitude des thèmes qu'il aborde : l'immigration, l'exil politique, l'apprentissage de l'enfance, la mort, le suicide... L'acteur principal Fellag est bouleversant de naturel comme les acteurs enfants (ce qui n'est pas toujours aisé!).

Mauvaise fille (Justine Lévy)

note: 3Un premier film prometteur Peggy - 27 avril 2013

Une chromique familiale douce-amère dans laquelle Izia Higelin fait ses premiers pas d'actrice. Elle y dégage une grande force dans le rôle d'une jeune femme enceinte face à la grave maladie de sa mère. C'est un joli film français, émouvant, touchant, un hymne à la vie. Adapté du roman de Justine Lévy.

Paperboy (Lee Daniels)

note: 1Un polar décevant ! Peggy - 26 avril 2013

Le casting et la très bonne interprétation ne sauvent pas ce polar à l'ambiance sulfureuse, poisseuse qui au final est plutôt ennuyeux. Un film qui se regarde sans être réellement indispensable.

Nous voulons tous mourir dans la dignité (Marie de Hennezel)

note: 5On meurt mal dans notre pays Peggy - 23 avril 2013

Un document clair, essentiel à la compréhension sur la fin de vie en France : sur les soins palliatifs, l'humanisation de la fin de vie. Un document qui revient sur la loi Leonetti de 2005, qui existe, mais n'est pas toujours appliquée. L'auteure, psychologue clinicienne au sein de la première unité de soins palliatifs française, souhaite ouvrir le débat pour une fin de vie digne. Nécessaire et difficile à la fois car nous sommes tous concernés.

Oeuvre non trouvée

note: 4Un thriller de bonne facture !!! Peggy - 22 avril 2013

Le réalisateur revient sur la prise d'otages d'Américains en pleine révolution iranienne (1979). C'est un bon film d'espionnage, où le suspense est omniprésent. Le réalisateur a su en faire un bon divertissement. A voir !

Thérèse Desqueyroux (François Mauriac)

note: 3Sobre, juste, académique Peggy - 10 avril 2013

Une réalisation soignée, tout en retenue de l'oeuvre de François Mauriac Thérèse Desqueyroux. Il nous permet d'entrevoir la condition de la femme au début du XXème siècle. L'héroïne : Thérèse Desqueyroux, accusée du meurtre de son mari, se retrouve cloîtrée chez elle mais "non emprisonnée" grâce au témoignage de son mari.

Oeuvre non trouvée

note: 3Un film de bonne facture Peggy - 9 avril 2013

Un décès oblige l'héroïne à revenir sur le lieu où elle a grandi, en Bretagne. C'est l'occasion pour elle de revenir sur ses blessures non cicatrisées et de prendre son destin en main. Le film vaut surtout par l'interprétation de Vanessa Paradis et les mystères qui l'entourent.

La chasse (Thomas Vinterberg)

note: 4Un drame sobre et tendu. Peggy - 8 avril 2013

Un drame tendu à l'atmosphère glaciale par le réalisateur de l'incroyable Festen. Un homme voit sa vie broyée suite à un mensonge d'enfant. Le réalisateur insiste sur la descente aux enfers du héros principal, excellemment interprété par Mads Mikkelsen.

My head is an animal (Of Monsters And Men)

note: 5Un album pêchu !!! Peggy - 6 avril 2013

C'est obligé : vous avez tous entendu Little talks cet été, si ce n'est pas le cas, empruntez le premier album de ce groupe islandais. Entre l'indie, le folk, la pop, des mélodies qui entêtent !!! Mes préférées (Little talks à part car j'adore): Your Bones et Sloom.

Outrun (Kavinsky)

note: 4Une grande maîtrise de la musique électronique Peggy - 6 avril 2013

Qui n'a jamais entendu le fameux Nightcall, BO du film Drive ? C'est cette chanson et le rapport avec ce film qui m'a fait découvrir l'album de ce compositeur français de musiques électroniques. Kavinski nous livre un très bon album. Avis aux amateurs.

Different pulses (Asaf Avidan)

note: 5Une pépite musicale Peggy - 5 avril 2013

Je découvre cet artiste qui avant de démarrer une carrière solo, faisait partie du groupe Asaf Avidan & The Mojos. C'est tout simplement à tomber par terre, le genre de voix que l'on reconnaitrait partout. L'album est plutôt mélancolique et folk - rock. J'adore !!!

Frankenweenie (Tim Burton)

note: 5Une pépite à voir absolument ! Peggy - 5 avril 2013

Un 100 % Burton : fantaisiste, gothique, magique, fou ... Bref, une pépite, un excellent film d'animation !!! On replonge dans l'univers des premiers films de Burton comme Edward aux mains d'argent... On ressent aussi fortement les souvenirs d'enfance du cinéaste, un petit jeu pour les passionnés : retrouver tous les petits monstres qui partagent l'affiche de ce film.

Oeuvre non trouvée

note: 5Un excellent suspense !!! Peggy - 3 avril 2013

On ne s'attendait pas à autre chose de la part de David Vann : une histoire familiale bien ficelée, des procédés d'attente très bien construits. Les personnages sont croqués à merveille et le suspense est prenant. L'intrigue est savamment construite et ne se dévoile que peu à peu. Et pour ceux qui ont loupé les précédents : Sukkwan Island et Désolations sont tout aussi excellents.

Oeuvre non trouvée

note: 5Une série de qualité, Intelligente, subtile, Peggy - 3 avril 2013

La saison 5 de Mad Men est probablement la plus noire de toutes. Très peu des héros y sont épargnés, dans leur vie personnelle comme dans leur vie professionnelle. Cette série est vraiment différente, elle se passe en majeure partie dans les bureaux d'une agence de publicité. Et nous vivons avec les acteurs, l'histoire des Etats-Unis dans les années 60. Dans cette saison, sont abordés les thèmes du racisme, la discrimination, le machisme (toujours), l'émancipation difficile de la femme mais aussi les réunions Weight Watchers, la montée des Rolling Stones... Un régal.

Twosomeness (Pascal Pinon)

note: 3Un album sympa ! Peggy - 2 avril 2013

Pascal Pinon c'est un groupe de deux jeunes soeurs jumelles islandaises qui nous livrent un 2ème album entre pop et folk.

Amour (Michael Haneke)

note: 4Un film d'une grande force Peggy - 2 avril 2013

Le titre est évocateur de tout ce que contient le film. C'est surtout l'amour que l'on retient comme thème principal, qui transcende tout le reste. Les autres thèmes : la vieillesse, la dépendance, l'hospitalisation à domicile, la fin de vie sont bien présents mais c'est le sentiment amoureux qui domine ce film. L'interprétation est excellente, d'un naturel incroyable, elle repose sur le duo d'acteurs Jean-Louis Trintignant et Emmanuelle Riva.

Marley (Kevin MacDonald)

note: 5Un excellent documentaire musical Peggy - 1 avril 2013

Un documentaire exceptionnel, d'une grande force sur le roi du reggae: passionnant, instructif, intimiste. En plus du portrait de Bob Marley, le réalisateur insiste sur l'évolution de la société, la politique des pays où Bob Marley passe (Jamaïque...). Ainsi, nous apprenons beaucoup sur le mouvement rastafari. Les images exceptionnelles des concerts, coulisses, les témoignages des proches (Les Wailers, son groupe), de la famille sont touchants. A la fin du documentaire, on ne peut s'empêcher de réécouter un de ses albums !

Twosomeness (Pascal Pinon)

note: 3Un album plutôt sympa ! Peggy - 1 avril 2013

Un nom de groupe original pour ces deux jeunes sœurs jumelles islandaises qui surfent entre la pop et la folk, dans leur 2ème album.

Camille redouble (Noémie Lvovsky)

note: 4Universel, poignant, juste Peggy - 23 mars 2013

Une réalisation soignée pour un film qui parle à tout le monde. Et si l'on vous donnez le moyen de repartir 20 ans plus tôt, est ce que vous referiez la même chose ? Ici, l'héroïne se retrouve plongée dans l'univers de son adolescence. Elle a 16 ans, et se retrouve face à son premier amour, la tendresse et l'amour de ses parents mais aussi les premières blessures. A voir.

Wonderful, glorious (Eels)

note: 5De très belles chansons entre rock et ballades Peggy - 23 mars 2013

Rien de surprenant dans cet album, un groupe toujours aussi excellent ! Une voix à tomber par terre, un style que l’on reconnait entre tous, avec une multitude d’instruments. J’adore !!!

Hot fuzz (Edgar Wright)

note: 4Une bonne surprise Peggy - 23 mars 2013

Une comédie qui parodie films policiers et films d’horreur, qui fait tantôt sourire, tantôt rire !!! C’est vraiment sympa, ça détend.

Zombie (George A. Romero)

note: 4Un classique du genre Peggy - 23 mars 2013

Un film d’horreur par un spécialiste du genre : George A Romero. Ce qu’il faut, c’est s’imaginer 30 ans plutôt avant l’excellente série de zombies Walking Dead. En effet, Zombie date de 1983. Et pour l’époque, le film est vraiment pas mal. L’histoire est bien écrite, c’est un bon scénario. L’histoire se déroule à huis clos (dans un centre commercial) et cela rajoute à la tension. C’est captivant de bout en bout.

Black city parade (Indochine)

note: 4Un très bon album !!! Peggy - 23 mars 2013

Plus besoin de présenter ce groupe et sa musique. Un album attendu par les fans ! Il est nécessaire de l'écouter plusieurs fois avant de se l'approprier. Une fois fait, on découvre un très bon album, bien travaillé. Avis aux fans, ils seront au Main Square festival d'Arras le 7 juillet 2013 !

Mon père m'a donné un mari (Emmanuelle Bayamack-Tam)

note: 4Drôle, cynique, déjanté Peggy - 19 mars 2013

Une pièce de théatre contemporaine française très courte qui vaut le détour par son originalité, son cynisme, sa différence. A ne pas mettre entre toutes les mains car certains pourraient s'offusquer des paroles crues et politiquement incorrectes. En fait, dans les pièces classiques, les parents organisaient le mariage de leur fille. Ici, les parents organisent le dépucelage de leur fille autiste Asperger, Alexandrine.

Dans la maison (François Ozon)

note: 3Surprenant, énigmatique, original Peggy - 19 mars 2013

Voici un execice de style plutôt intéressant mais qui aurait pu convaincre davantage. C'est une relation particulière qui se noue entre l'élève et son professeur de français, qui nous semble déroutante. Le côté voyeur, intrusif du professeur est bien mis en avant. La double lecture : du point de vue du prof et ce qui se passe en réel est plutôt intéressante. Ce film aurait mérité une meilleure fin !

Les piliers de la terre (Sergio Mimica-Gezzan)

note: 4Une série historique de qualité Peggy - 19 mars 2013

C'est une grande fresque historique autour de la construction d'une cathédrale en Angleterre, au XIIème siècle. Les rivalités entre le pouvoir temporel et le pouvoir spirituel sont omniprésentes ! Mais aussi : guerre civile, rivalités amoureuses (il en faut toujours !). La série est très bien construite et se suit avec plaisir. Par rapport aux autres séries historiques (Borgia, Tudors, Rome...), les accroches avec le "sexe", la "torture" sont beaucoup moins présentes. Adaptée du célèbre roman de Ken Follett.

Chansons de marins (Tri Yann)

note: 5Une envie de s'évader en Bretagne !!! Peggy - 19 mars 2013

Certes, rien de très original : on y redécouvre des chansons de marins connues ! Ces chants qui rythmaient le travail des marins. Mais quel plaisir de retrouver le groupe Tri Yann , avec quelques inédits, notamment l'excellente Y a quatre mains, en duo avec Hugues Aufray.

Oeuvre non trouvée

note: 4Une création originale Peggy - 15 mars 2013

XIXème. Paris au lendemain de la Commune,immersion dans une maison close avec les histoires amoureuses, amicales, dramatiques des filles... Les décors et les costumes sont excellents comme la photographie. L'interprétation l'est tout autant, dans les premiers comme dans les seconds rôles. On s'attache facilement à l'histoire des hérïnes. Saison 2 à suivre...

Amanké dionti (Ablaye Cissoko)

note: 4De la pure évasion Peggy - 15 mars 2013

Un voyage prenant entre jazz et musique du monde. On voyage et on se détend dès les premières notes. J'adore !!!

Savages (Oliver Stone)

note: 2Décevant !!! Peggy - 15 mars 2013

Plutôt déçue !! ce n'est pas franchement le meilleur film d'Oliver Stone, il ne convainc pas. Pour ceux et celles qui aiment l'action à la limite,(une histoire de cartel, de drogue, sur fond d'amitié et d'amour). Le film est assez cruel. La voix off qui fait partie intégrante de l'histoire est assez pénible. Adapté d'un roman de Don Wislow.

Une fille, qui danse (Julian Barnes)

note: 4Une agréable découverte Peggy - 15 mars 2013

L'auteur nous conte une histoire atypique sous forme d'intrigue, avec un secret à découvrir ! Quarante ans après un homme s'interroge sur ce qui a conduit son meilleur ami de l'époque (années lycée) à se suicider. L'écriture est plutôt soutenue mais ça se lit très facilement et l'on n'a pas envie de décrocher !

L'atelier des miracles (Valérie Tong Cuong)

note: 4Idéal pour une lecture de week end Peggy - 14 mars 2013

Une lecture idéale pour le week end :un récit entre le conte de fées moderne et le mélodramatique. Trois marginaux abîmés par la vie se retrouvent à l'atelier : Mike, Mariette Millie. C'est facile et agréable à lire !!!

Du vent dans mes mollets (Carine Tardieu)

note: 4Humain, poignant, tendre Peggy - 1 mars 2013

Comment une rencontre d'enfant peut adoucir ou changer une vie ? Un film plein de nostalgie de tendresse. Le petit bémol pour moi : l'aspect dramatique de l'histoire qui n'était pas forcément nécessaire !

Les attaques de la boulangerie (Haruki Murakami)

note: 4Un petite pépite Peggy - 27 février 2013

Pour les amoureux de l'auteur et idéal pour ceux qui ne le connaissent pas encore ! Un peu moins d'une heure de lecture pour ces deux nouvelles drôles et décalées ! Il serait dommage de s'en priver.

Oeuvre non trouvée

note: 3Une bonne surprise Peggy - 24 février 2013

Entre pop et rock, entre douceur et force, Audrey Lavergne livre un album réussi grâce à sa voix envoûtante, aux multiples sonorités. Celles que je préfère : Come up to me et As it comes, take life.

Superstar (Xavier Giannoli)

note: 3Intelligent, féroce, subtil Peggy - 24 février 2013

Un film intéressant par la réflexion qu 'il propose. On ne peut s'empêcher de penser à l'emprise de la télé-réalité sur toutes les personnes qui du jour au lendemain se retrouvent aux premières loges pour retourner à l'anonymat très vite. Le réalisateur insiste bien sur le rôle des médias (internet, presse, télévision) dans la fabrication de ces "stars d'un jour". Et rien que l'interprétation de Kad Merad (qui excelle encore une fois dans un rôle dramatique) mérite que ce film soit vu !

A perdre la raison (Joachim Lafosse)

note: 4Asphyxiant, opressant, insidieux Peggy - 24 février 2013

Ce drame d'une grande force psychologique est tiré d'un fait divers. Mais le réalisateur s'est surtout attaché au cheminement qui a conduit au drame. On assiste à la lente déchéance physique et psycholgique de l'actrice principale Emilie Dequenne (excellente) et l'emprise insidieuse que son beau-père sur celle-ci.

American horror story n° 1
American horror story - Saison 1 (Ryan Murphy)

note: 3Surprenante, envoûtante, stylisée Peggy - 23 février 2013

Une famille en pleine reconstruction emménage dans une maison hantée. J'ai aimé : la réalisation, l'excellent casting : Jessica Lange en tête, l'effrayant générique. Par contre,la série ne fait pas franchement peur, elle possède également un vrai aspect dramatique. On comprend assez vite ce à quoi l'on a à faire. A noter que la série emprunte à de vieux films tels Rosemary's baby, Halloween...J'ai un peu de mal avec l'apparente normalité avec laquelle évolue le couple de personnages principaux face à un univers bien particulier tout de même. Je suis donc partagée. La saison 2 (totalement indépendante de la 1) est dite excellente. A suivre ....

Very bad trip 2 (Todd Phillips)

note: 3Comment ne pas oublier son enterrement de vie de garçon en 10 leçons ! Peggy - 23 février 2013

Very Bad Trip 2 fait partie des vrais bons films à regarder sans se prendre la tête. On retrouve les mêmes et on recommence ! Après Vegas, la même bande de copains se retrouvent pour une folle virée à Bangkok. De l'aventure, de l'humour, de l'action, c'est parti !!!

The secret (Pascal Laugier)

note: 2Une déception pour moi Peggy - 16 février 2013

Le réalisateur français, Pascal Laugier avait impressionné lors de son premier film Martyrs. Ici, il déçoit plutôt ! Il y a bien une trame fantastique au départ, après on s’oriente plus vers le réalisme dans cette histoire de disparitions d’enfants. Et c’est dommage. L’interprétation est moyenne, l’angoisse quasi-nulle. A noter que le réalisateur emprunte beaucoup au cinéma américain avec ses effets de genre et ses moyens, ce qui est un plus !

Talé (Salif Keita)

note: 5Excellent ! J’adore Peggy - 16 février 2013

Un album excellent avec de nombreux instruments qui nous font voyager. Un son un peu plus électro que d’habitude mais toujours des sonorités de musique du monde. Un album très engagé qui parle du pays de Salif Keita, le Mali. Et même si le ton est parfois grave, on n’a qu’une envie « s’évader » avec lui. Mes préférées : Da et Natty. Apparemment, le dernier album de Salif keita…

Oeuvre non trouvée

note: 3Pas totalement convaincue Peggy - 6 février 2013

J’attendais fortement la sortie de cette série « fantastique » française, création originale Canal +. Pendant et au final, je suis partagée et perplexe. La série c’est : comment revenir après la mort et reprendre sa vie auprès des siens ? Sur la forme, oui ! J’ai aimé la photographie, les images sombres et brumeuses, le casting, la musique !!! Sur le fond : il y a pas mal (trop !!!) de questions sans réponses ! Très peu d’action !! Ce qui est terrible c’est que j’avais envie de connaitre la suite mais je suis restée sur ma faim. Alors j’espère que la saison 2, prévue pour 2014, confirmera un essai plus ou moins réussi….

Je vais mieux (David Foenkinos)

note: 5Une valeur sûre Peggy - 3 février 2013

Il est des auteurs qui ne nous décoivent jamais ou rarement, Foenkinos en fait partie. On se laisse emporter par cette histoire qui pourrait être celle de tout le monde. Une écriture fluide, alerte, un zeste d'humour...: un roman qui se dévore. Je ne peux m'empêcher de penser à la lecture à un autre livre de David Lodge (auteur anglais) : Thérapie, dont l'histoire ressemble beaucoup. Pour les amateurs ...

Dernières avant Vegas (Audrey Lamy)

note: 4Très prometteur .... Peggy - 3 février 2013

Après quelques rôles au cinéma et son rôle dans Scènes de Ménages, voici le premier one man show d'Audrey Lamy et c'est un essai plutôt réussi !!! Elle assure vraiment, on ne peut s'empêcher de penser à son rôle dans la série mais elle a su étoffer le spectacle de plusieurs personnages hilarants (je pense au rôle du lapin et à la nymphomane entre autres). Un spectacle qui fait du bien !

A moi seule (Frédéric Videau)

note: 2Plutôt ennuyeux ... Peggy - 3 février 2013

Un film librement inspiré de l'affaire Kampush, donc un sujet délicat. On a du mal à rentrer dans ce film, il est difficile d'accéder à la psychologie des personnages (par exemple, on se représente mal l'état de victime de Gaëlle), très peu d'émotions se dégagent. Le film oscille entre le présent (la difficile renaissance de Gaëlle) et les flash backs (qui explorent les relations entre la victime et son bourreau).

Circus (Circus)

note: 4J'adore !!!!!!!! Peggy - 2 février 2013

Que de temps parcouru depuis les Charts ! Nous retrouvons ici Calogero, qui reforme un groupe (deux femmes et deux hommes, chanteurs et musiciens) pour notre plus grand bonheur. C'est un album aux accents pop, très bien écrit avec des textes de JJ Goldman, Dominique A, entre autres. Mes préférées: Moi je joue et L'amour suicide.

Tout le monde vibre (Altam)

note: 3Une découverte pour moi Peggy - 2 février 2013

Un album très court dans la durée et dans le nombre de titres (seulement cinq ) ! Des textes engagés tantôt chantés, tantôt slamés ! Je me suis surprise à aimer cet album car je ne suis pas fan du slam ! A suivre

Un bonheur n'arrive jamais seul (James Huth)

note: 4Le romantisme à la française Peggy - 2 février 2013

Voici une très bonne comédie romantique à regarder en famille. Le film repose en grande partie sur les épaules des deux acteurs principaux, grâce au charme et à l'humour de Sophie Marceau et Gad Elmaleh. C'est drôle, touchant et romantique...

Kill list (Ben Wheatley)

note: 5Sombre, anxiogène, violent Peggy - 29 janvier 2013

L’idée : en dire le moins possible ! Mais foncez le voir si vous vous voulez vous faire peur ! Un film inclassable entre le drame social, le polar, l’horreur. La mise en scène est superbe, l’angoisse terrible. Difficile de savoir où le réalisateur nous emmène et c’est tant mieux !

Babycall (Pal Sletaune)

note: 3Plutôt décevant, dommage Peggy - 29 janvier 2013

C’était ce fameux Grand Prix Gérardmer 2012 dont je vous avais parlé !! Mais si rappelez-vous mon clin d’œil !!! Bon eh bien, déception ! Le film est nordique : donc froid, plutôt lent, ce qui est caractéristique et passe plutôt bien. Le problème c’est que plutôt que d’être un grand film fantastique (pendant une heure, il y a quand même quelques ficelles) pourquoi pas horrifique, c’est plutôt un petit thriller. Le baby phone, on oublie !! C’est plus un prétexte pour appeler le film ! C’est très dommage car il y a une certaine tension croissante et une Noomi Rapace qui excelle dans son rôle de mère au bord du gouffre (heureusement !).

The lucky one (Scott Hicks)

note: 2Pour les inconditionnels du genre Peggy - 29 janvier 2013

Une comédie romantique dont on devine toutes les ficelles, tous les ingrédients habituels y sont réunis. On s’attend à tout, il n’y a aucune surprise !!!

Oeuvre non trouvée

note: 3Original, pour les amateurs d’humour noir ! Peggy - 29 janvier 2013

Voici un film qui propose une relecture de la tradition de Noël très originale et très spéciale. A éviter pour les vrais amoureux du Père Noël. A conseiller aux amateurs de frissons, même si c’est plus de la surprise et du suspense que nous offre ce petit film qui se laisse regarder ! Grr….

La revanche des nuls en orthographe (Anne-Marie Gaignard)

note: 3Un document nécessaire qui peut changer des vies ! Peggy - 29 janvier 2013

Un document très intéressant pour tous ceux et celles qui sont concernés par les difficultés scolaires en général : une étude fouillée et approfondie. Les expériences de l’auteure et de tous les enfants ou adultes rencontrés sont bien détaillées, l’aspect psychologique lié aux difficultés scolaires est bien mis en avant. Le lecteur qui « découvre ce mal » apprend énormément sur les notions de dysorthographie et de dyslexie et sur les méthodes de remédiation orthographique. Des expériences et des méthodes qui sont un peu trop développées à mon goût, l’ouvrage aurait pu être plus court.

Emmaüs (Alessandro Baricco)

note: 4Un Baricco intime Peggy - 24 janvier 2013

Moins enchanteur, plus solennel que "Novencento" ou "Ocean mer", ce livre est néanmoins empreint de nostalgie et magnifiquement écrit.
Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, "Soie" vient d'être réédité avec des illustrations de Rebecca Dautremer.

Les enfants de Belle Ville (Asghar Farhadi)

note: 4Violent psychologiquement Peggy - 8 janvier 2013

Entre drame social, thriller, le réalisateur dresse un portrait de la société iranienne, avec de nombreux éléments documentaires. Un film intéressant qui interpelle comme tous les films de Asghar Farhadi. A voir : Une séparation.

La mordue (Mordue (La))

note: 4A découvrir Peggy - 8 janvier 2013

Une chanteuse française à textes à découvrir. Un 1er album, drôle, bien pensé sur la société : ses travers. Des textes assez féministes.

En souvenir d'André (Martin Winckler)

note: 4Un sujet difficile, triste, douloureux Peggy - 8 janvier 2013

Un livre sur l’euthanasie qui interpelle, fait réfléchir. Même si c’est un roman, on ressent la véracité et le vécu de certaines histoires. L’auteur traite de l’euthanasie de manière singulière. Il y met en scène un médecin affecté à l’Unité de la Douleur qui aide à mourir des personnes lui en ayant fait la demande. Un final difficile et bouleversant. A noter que l’auteur a été médecin généraliste, gynécologue et est aujourd’hui défenseur « du côté humain » dans le monde médical.

Homeland n° 1
Homeland - Saison 1 (Michael Cuesta)

note: 3Action, suspense Peggy - 28 décembre 2012

Une série télévisée typiquement américaine, pas de réelle surprise : il y a de l’action, beaucoup de rebondissements, une bonne interprétation. Une série imprégnée de l’atmosphère post 11 septembre 2001 : une agent tente de déjouer un attentat aux Etats-Unis dont elle pense que les terroristes bénéficient de complicités chez un soldat américain. A noter que la série manque de vraisemblance dans certaines situations. Pour celles et ceux qui ont suivi 24 heures mais en moins bien, je dirais !!!

The fight (Lilly Wood And The Prick)

note: 4Un album qui donne la pêche Peggy - 28 décembre 2012

Un album plus abouti que le 1er Invisible Friends. Un groupe français qui a la pêche, j’adore ! A suivre leur concert sur Lille le 07 mars 2013 !

Le calme et la tempête (Olivia Ruiz)

note: 3Un univers musical particulier Peggy - 28 décembre 2012

Quatrième album pour cette chanteuse avec un univers musical toujours aussi particulier : des textes durs, des mélodies gaies.

Laurence anyways (Xavier Dolan)

note: 4Une histoire d’amour, une réflexion sur l’identité sexuelle, des effets stylisés Peggy - 28 décembre 2012

Après J’ai tué ma mère, Les amours imaginaires, Xavier Dolan nous surprend encore avec cette histoire singulière d’un homme qui souhaite devenir femme. Amoureux fou d’une autre femme, ils se heurtent à leur entourage, la société pendant de nombreuses années. Melvil Poupaud est bluffant de sincérité, d’authenticité. Filmé avec beaucoup d’effets de style, une bande son prenante, un soupçon de poésie.

Starbuck (Ken Scott)

note: 4Une comédie drôle, touchante, originale Peggy - 12 décembre 2012

1er atout de ce film, un scénario original : un homme qui a donné son sperme pendant des années se trouve être le père de 533 enfants !!!! Des enfants qui s’organisent en collectif pour que l’anonymat de leur géniteur soit levé. « Starbuck », tel qu’on le surnomme entre dans la vie de « ses enfants » pour les aider, être « leur ange gardien », sans leur révéler son identité, alors qu’il s’apprête à avoir un enfant avec sa compagne. C’est drôle, bien pensé, original, une très bonne surprise canadienne !!!

The soul sessions 2 (Joss Stone)

note: 4Une très grande voix Peggy - 12 décembre 2012

Une grande voix actuelle de la soul qui reprend de grands standards soul, le résultat ne peut qu'opérer !

De rouille et d'os (Jacques Audiard)

note: 5Un grand moment de cinéma, excellent, prenant Peggy - 12 décembre 2012

Le dernier Jacques Audiard est comme toujours excellent. La clé du film : une rencontre improbable entre Ali et Stéphanie que tout oppose et qui vont avancer dans la vie côte à côte suite à un grave accident de Stéphanie. Je trouve qu’au-delà du sujet traité : le handicap, le film aborde la société actuelle, la crise, la solidarité frère-sœur, les relations père-fils. Il n’y a aucun pathos, aucun misérabilisme dans cette histoire. J’ai été subjuguée par le jeu de l’acteur principal Matthias Schoenaerts qui crève l’écran. L’impression à la sortie du film c’est quelque chose de fort, de brut, de naturel. Un très bon moment cinématographique, avec un grand cinéaste français.

Les proies (Amélie Sarn)

note: 4Une lecture essentielle, édifiante, cruelle Peggy - 5 décembre 2012

Un remarquable travail d’investigation par la journaliste Annick Cojean sur le chef d’Etat de la Lybie Kadhafi. C’est tout le système de corruption sexuelle qu’elle y dénonce, les tortures et viols sur hommes et femmes, sur ses ministres, la population en général. Elle y dénonce comment le chef d’Etat sélectionnait ses cibles, et comment ensuite il les asservissait, les incitait à boire et à se droguer. A travers les médias, apparaissaient celles qu’on nommait « les amazones ». Même si elle ne peut citer les sources (peur de représailles sur toute la famille, sentiment de honte…), le travail de documentation et de restitution de l’auteure est impressionnant. A lire même si le malaise et l’horreur sont omniprésents.

Engrenages (Leon Christophe)

note: 5Une série crédible, addictive, un suspense au couteau Peggy - 5 décembre 2012

Cette série policière de qualité est de retour pour notre plus grand plaisir avec les flics : Laure, Gilou, Tintin, le juge Roban, l’avocat Pierre Clément… Une nouvelle histoire, avec en toile de fond le drame des sans–papiers, une affaire de trafic d’armes, une ultra gauche prête à tout pour briser le capitalisme, les politiques. La série ne laisse pas un instant de répit au téléspectateur, l’intrigue s’installe doucement et se déploie. Le jeu des acteurs est comme toujours excellent. A regarder et re-regarder sans modération. Une vraie série policière française de qualité qui je l’espère connaitra de nombreuses saisons.

Oeuvre non trouvée

note: 4Suspense, action, réflexion Peggy - 21 novembre 2012

J’étais plutôt perplexe avant de regarder ce film, je ne suis pas spécialement fan, je n’ai pas lu les livres de Suzanne Collins dont le film est adapté et je ne suis plus ado ! Pourtant j’ai été agréablement surprise. Le film est savamment dosé en action, suspense et amour, il est captivant de bout en bout. Chaque année, deux jeunes tributs représentent leur district et s’entretuent pour qu’à la fin, il n’en reste qu’un. Pour espérer des aides (nourriture, médicaments …), les participants doivent se faire apprécier du public qui les suit en direct.
Là où il dérange, c’est par le fait qu’il montre des enfants s’entretuer dans un avenir proche à travers un événement national télévisé. La jeune actrice Jennifer Lawrence crève l’écran et le film lui doit énormément. J’attends les autres opus avec impatience.

Oeuvre non trouvée

note: 4« Une écriture alerte, des moments drôles, de l’histoire » Peggy - 21 novembre 2012

L’auteur choisit d’aborder un volet de l’histoire française plutôt méconnue même si la tendance commence à s’inverser. C’est l’histoire (vraie) d’un tirailleur sénégalais (ici guinéen) qui nous est contés : Addi Bâ, soldat, résistant qui créa le premier maquis des Vosges en 1942. L’arrivée de ce nouvel occupant à l’âge de 13 ans va bouleverser les habitants de Romaincourt : querelles de voisinage ravivées, rivalités amoureuses…
Personnellement, j’ai adoré, j’ai trouvé ça drôle et très bien raconté.
J’ai découvert la littérature africaine il y a quelques années souvent avec des textes difficiles ici le ton est plutôt drôle malgré le contexte. L’écriture est très alerte, on ne s’ennuie pas une minute. Je vous le recommande vivement.

Comme une bête (Joy Sorman)

note: 5Prix Georges Brassens 2012 Peggy - 17 novembre 2012

Prix Georges Brassens 2012

L'espoir en contrebande (Didier Daeninckx)

note: 5Prix Goncourt de la nouvelle 2012 Peggy - 17 novembre 2012

Prix Goncourt de la nouvelle 2012

En vieillissant les hommes pleurent (Jean-Luc Seigle)

note: 5Grand Prix RTL- Lire 2012 Peggy - 17 novembre 2012

Grand Prix RTL- Lire 2012

La blonde et le bunker (Jakuta Alikavazovic)

note: 5Prix Wepler Fondation de la Poste 2012 Peggy - 17 novembre 2012

Prix Wepler Fondation de la Poste 2012

Le dernier contingent (Alain-Julien Rudefoucauld)

note: 5Prix France Culture Télérama 2012 Peggy - 17 novembre 2012

Prix France Culture Télérama 2012

Juste une ombre (Karine Giebel)

note: 5Prix du meilleur roman français 2012 (Festival du polar) Peggy - 17 novembre 2012

Prix du meilleur roman français 2012 (Festival du polar)

Les vieilles (Pascale Gautier)

note: 5Prix Renaudot Poche 2012 Peggy - 17 novembre 2012

Prix Renaudot Poche 2012

Rien ne s'oppose à la nuit (Delphine de Vigan)

note: 5Grand Prix des Lectrices de Elle 2012 Peggy - 17 novembre 2012

Grand Prix des Lectrices de Elle 2012

Miséricorde (Jussi Adler-Olsen)

note: 5Prix des Lectrices de Elle 2012 (policier) Peggy - 17 novembre 2012

Prix des Lectrices de Elle 2012 (policier)

La ballade de Lila K (Blandine Le Callet)

note: 5Prix des Lecteurs du Livre de Poche 2012 Peggy - 17 novembre 2012

Prix des Lecteurs du Livre de Poche 2012

Certaines n'avaient jamais vu la mer (Julie Otsuka)

note: 5Historique, mémoriel, magnifique Peggy - 14 novembre 2012

« Nous oubliions Bouddha. Nous oubliions Dieu. Nous étions glacées à l’intérieur et notre cœur n’a toujours pas dégelé. Je crois que mon âme est morte (…) Nous ne rêvions plus. N’avions plus envie. Nous travaillions, c’est tout. » Un roman à plusieurs voix, celles des Japonaises qui ont quitté leur terre natale au début du XXème siècle pour épouser des Américains qu’elles croyaient négociants et qui en fait étaient paysans. Il y a d’abord la traversée en bateau, leur première nuit d’amour, le travail harassant dans les champs, les naissances… L’auteure clame, on ressent les cris, les hurlements, paradoxalement tout en douceur. Elle dit les mauvais traitements, le racisme, les dénonciations, la déportation des Japonais(les Etats-Unis sont en guerre contre le Japon à partir de 1941). L’auteure s’est inspirée de cahiers d’immigrants japonais pour écrire un pan de l’histoire qui nous est méconnue. Il en résulte un écrit brillant. Prix Femina étranger 2012.

L'ombre du mal (James McTeigue)

note: 3Divertissant Peggy - 14 novembre 2012

Un film qui oscille entre le policier et le thriller, je m’attendais à plus d’effroi. L’écrivain Edgar Allan Poe aide un policier à démasquer un meurtrier qui s’applique à reproduire les crimes décrits dans ses ouvrages. Un film qui se laisse regarder sans avoir rien d’exceptionnel.

547 jours (Hervé Ghesquière)

note: 3Quotidien d'un otage en Afghanistan, de première main Peggy - 2 novembre 2012

Je fais partie de celles et ceux qui ont suivi cette affaire au jour le jour devant mon téléviseur, dans la presse. D’abord il y l’annonce de leur enlèvement en décembre 2009 (alors qu’ils réalisaient un reportage sur la fameuse route « Vermont » en Afghanistan pour le magazine d’investigation Pièces à conviction) puis la levée de l’anonymat des otages, la médiatisation de « l’affaire » et enfin leur libération en juin 2011. Hervé Ghesquière, journaliste, Stéphane Taponier, cameraman, et Reza leur traducteur ont été otages 547 jours en Afghanistan. C’est un récit de première main que nous propose Hervé Ghesquière qui malgré la confiscation de son journal a réussi à retranscrire leur quotidien : les changements de cache réguliers, la promiscuité dans des endroits réduits, les maigres repas, les espoirs déçus, l’attente d’une réaction en France. Entre chaque moment de séquestration décrit, l’auteur revient sur ce qui se passait alors en France pour les libérer. Un document intéressant, actuel, de première main qui nous éclaire un peu sur la culture afghane de part les relations entre les otages et leurs geôliers.

This silence kills (Dillon)

note: 4Sublîme, fragile, envoûtant Peggy - 2 novembre 2012

Un 1er album électro très , très réussi ! La voix de Dominique Dillon dit Dillon nous envoûte de la 1ère à la dernière chanson. Pour les mélancoliques s’abstenir !

Les infidèles (Jean Dujardin)

note: 1Navrant, affligeant, aucun intérêt Peggy - 2 novembre 2012

Après avoir entendu beaucoup de critiques négatives sur ce film, j’ai voulu vérifier par moi-même. C’est effectivement très mauvais, il n’y a aucun scénario mais seulement une succession de scènes montrant l’infidélité masculine. Je m’attendais à une petite réflexion sur l’infidélité, mais pas du tout. Ce n’est même pas dôle. Un film à ne pas retenir dans la filmographie de Jean Dujardin.

Possessions (Eric Guirado)

note: 3 Inspiré d’une histoire vraie Peggy - 2 novembre 2012

Un film qui a plus l’allure d’un téléfilm mais qui est plutôt bien réalisé avec une bonne interprétation. Eric Guirado s’inspire d’une histoire vraie et revient sur une affaire surmédiatisée qu’on a appelé « l’affaire Flactif », « la tuerie du Grand Bornand ». Annecy en 2003, un entrepreneur immobilier et sa famille sont portés disparus. Que leur est-il arrivé ? Ce film est la preuve que le cinéma français commence à se lancer dans l’adaptation de faits divers, ce qui est monnaie courante dans le cinéma américain.

La cabane dans les bois (France Cottin)

note: 2Navrant, grotesque ! Peggy - 18 octobre 2012

Je pensais frissonner avec un vrai bon film d’épouvante, c’est plutôt sourire ou rire que j’ai fait ! Ca commence plutôt bien : une bande de jeunes part en week-end dans une cabane en plein milieu des bois. En fait, on se rend vite compte que les jeunes étudiants sont observés et manipulés par des scientifiques.
Si vous savez prendre les choses au 2ème degré, vous moquez des films d’horreur, alors c’est peut-être pour vous ! Personnellement, je n’ai pas du tout aimé mais peut-être parce que je que je ne m’attendais pas du tout à cela. Reste l’idée originale de démonter un à un les codes du film d’horreur comme l’avait déjà fait Wes Craven mais en mieux !

L'embellie (Audur Ava Olafsdottir)

note: 4Fantasque, drôle, un petit bijou ! Peggy - 18 octobre 2012

Les moments passés avec « ce couple » improbable sont enchanteurs. C’est en effet une très belle histoire entre une femme en pleine reconstruction et un petit garçon sourd-muet qui nous est contés. Un beau voyage au cœur de l’Islande, de très bons sentiments sans pathos, une lecture très agréable. Je pars vite à la lecture de Rosa Candida, le premier roman de l’auteure, très apprécié à sa sortie.

Kaïken (Jean-Christophe Grangé)

note: 3Un bon Grangé ! Peggy - 3 octobre 2012

Un 100 % Grangé : de l’action, du rythme, du suspense, quelques scènes gores . Un flic : Passan. Une affaire « d’accoucheur » et de brûleurs de fœtus. Une histoire qui le concerne plus personnellement. En train de divorcer de sa femme, Naoko, Passan et sa famille se trouvent être la cible d’attaques répétées. Une double enquête s’ouvre pour Passan. A noter, le final plus réussi que d’habitude et la découverte du Japon en filigrane avec ses codes, coutumes…

Louise Wimmer (Cyril Mennegun)

note: 4Implacable, réaliste, actuel . Peggy - 25 septembre 2012

Un drame de la précarité féminine filmé en toute simplicité. Une femme d’une cinquantaine d’années fait tout pour s’en sortir dignement malgré les difficultés, les aléas de la vie. Un très bon film.

With us until you're dead (Archive)

note: 5A écouter, réécouter… Peggy - 25 septembre 2012

Entre rock psychédélique et électro, un pur bonheur musical! Mes préférées : Wiped out, Stick me in my heart et Violently !

Martha Marcy May Marlene (Sean Durkin)

note: 5Subtil, cruel, hypnotique, magnifique Peggy - 25 septembre 2012

Un film qui touche tant par sa beauté que par sa cruauté indicible. On est tout de suite absorbé par les images, la photographie, le jeu de l’actrice. Comment avoir une vie normale après avoir passé deux ans dans une secte ? Martha a fui une secte et se réfugie chez sa sœur et son beau-frère qu’elle n’a pas vus depuis deux ans. Elle tente de réapprendre à vivre tout en étant hantée par les souvenirs difficiles d’endoctrinement, de soumission… Persuadée d’être toujours poursuivie par la secte, Matha développe une paranoïa ou pas ? J’ai senti un peu de Lars Von Trier chez ce jeune réalisateur Sean Durkin. A voir d’urgence !

Chronicle (Josh Trank)

note: 2Décevant . Peggy - 25 septembre 2012

Si vous avez aimé la série de science-fiction Misfits, ce film est pour vous ! Trois jeunes se retrouvent avec des supers pouvoirs du jour au lendemain et se demandent quoi en faire. Se pose alors la question des limites à poser à l’utilisation de leurs pouvoirs. Pour moi, la dynamique ne prend pas, je trouve ce film fantastique et dramatique sans saveur.

La jouissance (Florian Zeller)

note: 3Distrayant, Instructif . Peggy - 25 septembre 2012

J’attendais avec impatience le nouveau roman de Florian Zeller, auteur de La fascination du pire et de Julien Parme que j’avais dévorés. Certes, on ne s’ennuie pas, l’idée de départ est astucieuse et ambitieuse mais j’attendais autre chose que cette histoire à deux fils narratifs. Une histoire d’amour banale : Nicolas et Pauline s’aiment et rencontrent des problèmes comme bon nombre de couples dans une Europe en pleine crise. L’auteur revient d’ailleurs sur la construction de l’Europe avec ses pères fondateurs et les grandes dates. Le plus de l’ouvrage : les références culturelles multiples qui renvoient aux philosophes, compositeurs, écrivains …

Les lisières (Olivier Adam)

note: 4Une lecture intime, bouleversante, noire. Peggy - 13 septembre 2012

« Car si je réalisais soudain combien mes parents m’avaient peu ou mal aimés, et combien cela avait conditionné ma vie, mon incapacité à être au monde, ma soif inextinguible de reconnaissance, d’affection, de preuves, de gestes, de signes, de mots, l’inverse était sans doute tout aussi vrai »

Le dernier roman d’Olivier Adam enfin arrivé ! Paul Steiner divorcé de sa femme, a deux enfants, sa famille lui manque. Ecrivain à succès, dépressif à ses heures, des obligations familiales l’obligent à retourner dans la banlieue parisienne où il a grandi. C’est là qu’au hasard des rencontres, il se replonge dans sa vie d’avant. Avec toujours cette façon de pénétrer dans la vie des gens, d’explorer la douleur.
On y ressent beaucoup l’introspection de l’auteur et on y retrouve toujours les thèmes qui lui sont chers, doublés d’un état des lieux culturel, social de la France d’aujourd’hui.
Une lecture intime, bouleversante, noire.

La dame de fer (Phyllida Lloyd)

note: 3De bonne facture . Peggy - 13 septembre 2012

Un biopic de qualité qui revient sur les moments forts de la vie politique, privée de Margaret Thatcher, la seule et unique femme premier ministre de Grande-Bretagne (1979-1990). La réalisatrice la met en scène âgée et malade et la fait revenir sur son parcours : de l’épicerie familiale, à ses débuts politiques entre échecs et succès. Aimée et détestée à la fois, elle continua de mener son combat pour conserver le pouvoir.
Bémol : le film ne permet pas de mieux appréhender le surnom de « dame de fer » et le balayage des grands faits de l’histoire est très rapide. A noter, la spectaculaire transformation de Meryl Streep, tant malade et vieillissante, que dans les jeunes années de Margaret Thatcher.

Les Lyonnais (Olivier Marchal)

note: 4Apre, tendu ! Peggy - 13 septembre 2012

La rencontre entre deux ex-membres du gang des Lyonnais, liés pour toujours, l’un rangé des « affaires », l’autre toujours dans les mauvais coups. C’est une immersion dans le banditisme lyonnais à la fin des années 60 et dans les années 70 que nous propose le réalisateur de 36 Quai des Orfèvres et de la série Braquo. Un très bon polar avec une excellente interprétation, Gérard Lanvin et Tcheky Karyo, en tête.

Extrêmement fort et incroyablement près (Stephen Daldry)

note: 4Touchant. Peggy - 13 septembre 2012

Etats-Unis, Oskar Shell a perdu son père dans les attentats du 11 septembre. Surdoué, plein d’imagination, il se met en quête de retrouver la serrure d’une clef laissée par son père. A la recherche de tous les dénommés Black de New York, le voilà parti en quête de l’histoire de son père avec l’aide d’un vieux voisin qui a perdu la parole…. Un film rempli d’émotions avec un jeune acteur touchant.

Severin (Severin)

note: 4Sympa ! Peggy - 23 août 2012

Un album français très sympa qui donne la pêche, des textes qui accrochent, de jolies mélodies avec un style qui fait penser à Etienne Daho.

Millenium (David Fincher)

note: 3Plutôt décevant . Peggy - 23 août 2012

Cette version américaine du célèbre thriller Millénium est plutôt décevante par rapport à la version cinématographique suédoise de Niels Arden Oplev ! On n’y ressent pas l’atmosphère et l’ambiance glaciales et glaçantes.

Oeuvre non trouvée

note: 4Anticonformiste. Peggy - 23 août 2012

Une série anglaise criminelle de grande qualité qui met en scène un flic, Luther en proie à son côté sombre. Un héros anticonformiste comme la télévision nous en propose de plus en plus. L’interprétation est excellente, avec de très bons seconds rôles. A suivre.

Une enquête du commissaire Erlendur Sveinsson
La muraille de lave (Arnaldur Indridason)

note: 4Excellent ! Peggy - 26 juin 2012

Comme à son habitude l’auteur nous offre un roman policier d’excellente facture, malgré l’absence du commissaire Erlendur, parti en vacances. La trame se tisse peu à peu avec plusieurs intrigues : une affaire de chantage et de couples échangistes, une affaire de pédophilie, avec en toile de fond le contexte économique de l’Islande. Il est difficile de lâcher ce policier une fois commencé !

Crazy stupid love (John Requa)

note: 3 Divertissant . Peggy - 20 juin 2012

Un homme anéanti par la rupture de sa femme se met en quête d’aventures d’un soir avec l’aide d’un coach « séducteur ». Une comédie romantique drôle, avec un très bon jeu d’acteurs : Julianne Moore, Ryan Gosling, Kévin Bacon .... Un film à regarder « sans se prendre la tête », juste pour se détendre !!!

Mirel Wagner (Mirel Wagner)

note: 4Un 1er album à découvrir ! Peggy - 20 juin 2012

Un album folk noir d’une grande intensité, une voix envoûtante qui ne peut laisser indifférent, une guitare omniprésente. Mes préférées : No death et No hands !

A dangerous Method (David Cronenberg)

note: 4Classique Peggy - 20 juin 2012

A dangerous method nous plonge dans les débuts de la psychanalyse avec ses pères fondateurs : Freud, Jung, leur amitié puis rivalité. Une mise en scène plutôt classique du réalisateur, un excellent jeu d’acteurs notamment celui de Keira Knightley qui interprète Sabina Spielrein, maîtresse de Jung et une des premières femmes psychanalystes. Le sujet est passionnant, la complexité des relations entre Freud et Jung bien exposée, le récit très documenté.

Les neiges du Kilimandjaro (Robert Guédiguian)

note: 4Emouvant, juste, sincère . Peggy - 20 juin 2012

Un couple heureux remet sa vie en question après avoir été victimes d’un braquage. Le suspect n’est autre qu’un ancien collègue de Michel, licencié le même jour que lui. Dès lors, le couple s’interroge : pourquoi ? et pourquoi eux qui se sont toujours battus pour s’en sortir ? Une réflexion sur la crise économique, sur la société. Le meilleur film de Robert Guédiguian, une vraie réussite.

The Lady (Luc Besson)

note: 3Sobre Peggy - 20 juin 2012

Loin de Nikita, Léon, Luc Besson, réalise un biopic de Aung Saan Suu Kyi, prix Nobel de la paix en 1991. Le film raconte son combat pour la démocratie en Birmanie. Opposante à la dictature militaire, elle ne cessera de soutenir son peuple malgré sa résidence surveillée imposée par la junte birmane qui l’empêche d’exercer son activité politique. Un film de bonne facture mais un peu lent, auquel il manque quelque chose, un peu de souffle peut-être.

Des vents contraires (Jalil Lespert)

note: 4Puissant Peggy - 8 juin 2012

Un homme, père de deux jeunes enfants rejoint sa terre natale en Bretagne suite à la disparition inexpliquée de sa femme. Il y réapprend à vivre à l’aide de nouvelles rencontres. Un film fort adapté de l’ouvrage d’Olivier Adam du même nom. D’une grande richesse émotionnelle, le film aborde divers thèmes : la disparition de l’être aimé, le sentiment d’abandon, les relations familiales…

Oeuvre non trouvée

note: 4Ambitieux, novateur Peggy - 8 juin 2012

Encore une série danoise de qualité qui offre une grande place aux femmes. Les interprétations sont excellentes, l’intrigue fouillée aborde divers thèmes de la scène politique danoise : la parité hommes femmes, les manipulations, les relations internationales, les arrangements entre les médias et les politiques … Il s’agit de la première saison, à suivre ….

Le sel de la vie (Françoise Héritier)

note: 3Léger, optimiste, savoureux Peggy - 8 juin 2012

« Il y a une forme de légèreté et de grâce dans le simple fait d’exister, au-delà des occupations, au-delà des sentiments forts (…) et c’est de cela dont j’ai voulu rendre compte. » De ce petit plus qui nous est donné à tous : le sel de la vie ». Une lecture très courte, qui prend à peine une heure pour un ouvrage qui fait beaucoup de bien. L’auteure nous propose une réflexion sur les petits plaisirs que nous offre l’existence. A savourer.

Le caveau de famille (Katarina Mazetti)

note: 4 « Au fait, ça fait un moment que je n’ai pas eu mes règles…. Au non ! pourvu que ce soit la ménopa Peggy - 18 mai 2012

Les suites sont quelques fois décevantes, ce n’est pas le cas de ce nouvel opus des aventures de Désirée, bibliothécaire et Benny, agriculteur. Plus abouti, plus drôle, plus dramatique aussi. Imaginez la vie de famille entre Désirée et Benny, tout juste installés et heureux parents…. Quoique …. (Si vous souhaitez découvrir leurs précédentes aventures, lisez Le mec de la tombe d’à côté).

Un prophète (Jacques Audiard)

note: 4Grandiose ! Peggy - 18 mai 2012

Un jeune détenu arrivé en détention tombe sous la coupe du « chef » à qui il doit sa protection à l’intérieur de la prison. Dès lors, il fera tout pour inverser la tendance. Un drame carcéral français comme on en voit rarement, avec d’excellents interprètes, dont Niels Arestrup.

Le roi n'a pas sommeil (Cécile Coulon)

note: 4« Cette nuit, Thomas était devenu un monstre, une carcasse burinée, taillée à la hache, un homme qu Peggy - 18 mai 2012

En toile de fond, l’Amérique des années 1930, récit de la famille Hogan d’apparence tranquille, rien qu’en apparence. L’auteur, très jeune, nous surprend par son écriture riche, sobre, foisonnant de détails, en s’attachant beaucoup à la description des personnages.

The geeks and the jerkin' socks (Shaka Ponk)

note: 4Innovant. Peggy - 27 avril 2012

Un groupe français à découvrir pour ceux qui ne connaissent pas encore ! Ils chantent en anglais, en espagnol ! Un concentré d’électro-rock mais pas seulement ! Un CD énergisant ! En prime le titre Palabra mi amor avec Bertrand Cantat.

Drive (Nicolas Winding Refn)

note: 4Poignant. Peggy - 27 avril 2012

Un inclassable, qui touche à plusieurs genres. Cascadeur le jour et chauffeur pour la mafia la nuit, le héros se retrouve au cœur d’une sombre histoire pour sauver celle qu’il aime. A voir pour le côté ténébreux de l’acteur principal, la bande-son mémorable, enivrante ! Un polar différent!

Breaking Bad n° 1
Breaking bad (Vince Gilligan)

note: 4Anticonformiste. Peggy - 27 avril 2012

Une série anticonformiste, surprenante, dramatique. A l’annonce de sa maladie, un père de famille professeur de chimie, décide de produire de la drogue et de la vendre afin de mettre sa famille à l’abri. Si vous ne connaissez pas, plongez-vous déjà dans les deux premières saisons, vous deviendrez vite accroc !

We need to talk about Kevin (Lynne Ramsay)

note: 3Film choc. Peggy - 27 avril 2012

Une mère s’interroge sur ce qui a conduit son fils à la folie meurtrière. Elle revit les différentes étapes de sa vie, ses relations difficiles avec lui, se pose la question de sa responsabilité. Un sujet délicat pour un film choc, terrifiant qui interroge sur les origines du mal, de l’horreur.

The killing n° 1 (David Hewson)

note: 4Glacial ! Peggy - 27 avril 2012

Une excellente série policière danoise à découvrir, qui balaye « le genre de la série américaine ». Intrigues politiques et criminelles dans une atmosphère glaciale, une tension et une progression constantes. Découvrez également la première enquête de la commissaire Sara Lund dans la saison 1!

Le Mec de la tombe d'à côté (Katarina Mazetti)

note: 4Drôle, Détonant ! Peggy - 27 avril 2012

C’est une vraie bouffée d’air que nous offre la lecture de ce roman! L’histoire d’une rencontre improbable entre l’agriculteur Benny et la bibliothécaire Désirée, le choc de deux mondes, de deux cultures. Une histoire d’amour vraiment pas comme les autres. On retrouve la suite de leurs aventures dans Le caveau de famille. A savourer !

La maison où je suis mort autrefois (Keigo Higashino)

note: 2Lent ! Peggy - 8 mars 2012

Une femme retourne avec son ancien petit ami dans une maison où elle pourrait avoir vécu enfant pour y retrouver ses souvenirs. Un policier qui démarre très doucement, et qui progresse doucement, on attend ! Un roman facile à lire qui s’attache plus à la psychologie des personnages.

Le prince de la brume (Carlos Ruiz Zafón)

note: 4Intrigant, facile à lire . Peggy - 8 mars 2012

Il le dit lui-même : il écrit des livres pour des lecteurs de 15 à 99 ans… Alors certains diront que l’écriture est un peu facile et que les personnages principaux sont (encore) des adolescents. Mais c’est tellement d’autres choses : une écriture fluide, sans fioritures, qui nous tient en haleine, nous fait froid dans le dos parfois… Alors, laissez-vous entraîner dans la brume, mais surtout, si vous croisez le prince : passez votre chemin !!!

1Q84 n° 1 (Haruki Murakami)

note: 4Déstabilisant et savoureux . Peggy - 8 mars 2012

Quand deux mondes se rencontrent, entre poésie et science-fiction, entre amour et violence, nous voici de nouveau plongé dans l’univers abscons de H. Murakami ! Un régal pour ceux qui ne cherchent pas forcément de réponse aux énigmes, et qui aiment se laisser porter par la douce folie de l’auteur japonais !

Les séparées (Kéthévane Davrichewy)

note: 4Le temps s’écoulerait quoiqu’il arrive, ponctué par des détails infimes qui rendraient l’insupportab Peggy - 8 mars 2012

Une fois passé quelques longueurs du début, l’auteur nous plonge au cœur d’une amitié fusionnelle. Ce récit à deux voix, celui d’Alice et de Cécile, amies depuis leur adolescence, explore la complexité des sentiments, la fragilité et la force de leur amitié. Les personnages sont très attachants et donnent beaucoup de corps à l’ouvrage qui sonne juste. Une auteur que je découvre et que je recommande!

L'occupation (Annie Ernaux)

note: 3Intimiste, passionné ... Peggy - 8 mars 2012

Texte très court sur la jalousie qui « occupe » la narratrice. Une femme quitte un homme. Il refait sa vie avec une autre. C’est cette autre qui devient l’obsession de la narratrice : qui est-elle ? que fait-elle ? Une écriture passionnée, à laquelle on peut facilement s’identifier tant elle raconte les choses de la vie.
Ecrire sa vie (2011), regroupe certains des ouvrages autobiographiques de l’auteur, ainsi que des textes inédits. A (re) découvrir.

Veuf (Jean-Louis Fournier)

note: 3Pourquoi le bonheur, on le reconnaît seulement au bruit qu’il fait en partant ? Peggy - 8 mars 2012

Un récit autobiographique très court, d’un homme qui dit au revoir à sa femme décédée, avec des émotions pas forcément dévoilées auparavant. Un véritable hommage à celle qui l’aime. Le ton est identique à celui de Où on va papa (Prix Femina 2008), récit sur ses deux enfants handicapés, avec un humour piquant. Ce n’est pas la tristesse qui se dégage de l’ouvrage mais plutôt une bouffée d’air.

La forêt des ombres (Franck Thilliez)

note: 3Noir, oppressant, machiavélique Peggy - 8 mars 2012

Un huis clos organisé par un manipulateur pervers au fin fond de la forêt noire. Une atmosphère glaçante, sombre avec des personnages inquiétants à souhait. Idéal pour une soirée d’hiver !

Le fils (Michel Rostain)

note: 3Pudique Peggy - 8 mars 2012

Ou le récit autobiographique du deuil d’un père. C’est par la plume même du fils décédé que nous sont relatés ses derniers moments de vie, la maladie fulgurante qui le tue. Des moments tristes, tendres et drôles. On ne sort pas indemne d’un tel récit. Prix Goncourt du premier roman 2011.

Le passager (Jean-Christophe Grangé)

note: 3Surprenant, effrayant, violent Peggy - 8 mars 2012

Il suffit de l’ouvrir et vous laisser happer dans ce labyrinthe d’identités multiples. L’idéal : en savoir le moins possible et dévorer! Une fois commencé, on a qu’une envie : arriver au bout des 750 pages, même si le dernier chapitre fait un peu retomber la pression, à mon avis.

La délicatesse (David Foenkinos)

note: 4Emouvant, drôle, léger Peggy - 8 mars 2012

Une femme qui avait tout pour être heureuse perd goût à la vie suite à la mort de son mari. Délicatesse, c’est l’histoire de sa renaissance avec un homme qu’elle n’attendait pas, son entourage non plus. Une écriture fluide, légère, parsemée de citations, de paroles de chansons, de films. Un livre à savourer ! Adapté au cinéma récemment.

Désolations (David Vann)

note: 3Dépaysant, tendu, angoissant. Peggy - 8 mars 2012

Alaska. Un couple en difficulté s’isole en pleine nature pour passer l’hiver dans une cabane.
L’auteur explore le couple avec en toile de fond les grands espaces. La tension et l’angoisse sont grandissantes au fil de la lecture même si l’on présume de la fin. Auteur également du magnifique Sukkwan Island (2010).

Tout, tout de suite (Morgan Sportes)

note: 3Circonstancié, percutant, glaçant . Peggy - 8 mars 2012

C’est un récit tiré d’un fait divers, plus sous la forme d’un document que d’un roman,écrit comme un reportage. C’est une véritable enquête sociologique,très fouillée, très documentée. Un livre édifiant. Plus on avance dans la lecture, plus c’est insoutenable. Il n’y a pas de jugement, juste une description très complète des faits : l’enlèvement, la séquestration, la torture et l’assassinat d’un jeune homme juif. Prix Interallié 2011. Par l’auteur de L’appât (1990).

Retour Haut