AccueilUn first folio de Shakespeare découvert à Saint-Omer

Dans le cadre de la préparation d’une exposition sur les auteurs de langue anglaise dans les collections audomaroises, prévue pour l’été 2015 à la Bibliothèque d’agglomération de Saint-Omer, Rémy Cordonnier, docteur en Histoire de l’Art et responsable du pôle Fonds Anciens et Fonds d’Etat, a fait plusieurs découvertes importantes, dont la plus spectaculaire est l’identification d’un exemplaire d’un ouvrage intitulé Mr. William Shakespeare, Comedies, Histories and tragedies,  First folio, published according to the originall copies.
Ce livre est en fait un exemplaire de la première édition in-folio de la collection des œuvres complètes attribuées à W. Shakespeare, publiée en 1623, sept ans après la mort du dramaturge et traditionnellement appelée First Folio par les spécialistes.
Cette découverte a été confirmée par Éric Rasmussen, professeur de littérature Anglaise à l’Université du Nevada à Reno, spécialiste des éditions anciennes de l’œuvre de Shakespeare, venu spécialement à Saint-Omer pour l’authentifier.

Cette édition, qui comprend 36 pièces attribuées à Shakespeare, est d’autant plus importante que l’on n’a conservé aucun manuscrit autographe de Shakespeare. Ces exemplaires du First folio sont donc considérés comme les références les plus fiables pour l’étude du texte original de la  moitié de ces pièces. Chacun constitue une source supplémentaire pour l’étude et la retranscription de l’œuvre de Shakespeare, d’autant que chaque First folio diffère  légèrement des autres en raison des techniques d’impression de l’époque, ce qui complexifie les recherches des érudits et rend passionnante la découverte de chaque nouvel exemplaire susceptible d’apporter de nouvelles données à l’étude non seulement du texte lui-même, mais également de sa postérité durant les siècles suivant.
Ainsi, le nom Nevill inscrit à la main sur la première page de l’exemplaire audomarois s’offre comme une piste de recherche passionnante concernant la provenance de ce livre. Plusieurs hypothèses ont déjà été émises par des chercheurs comme celle présentée par E. Rasmussen dans un article récent du New-York Times, qui suggère que ce livre serait arrivé à Saint-Omer vers 1650, dans les bagages d’Edward Scarisbrick, membre d'une famille catholique anglaise renommée qui a utilisé ce pseudonyme et a fréquenté le collège de Jésuites anglais de notre ville.
Le  college anglais Stonyhurst, en filiation direct avec le collège des jésuites anglais  de Saint-Omer, possède d'ailleurs un exemplaire complet de First Folio   .

En tout cas, quel que soit son origine, ce First Folio est considéré comme étant un des livres les plus célèbres au monde ! C’est en outre un ouvrage relativement rare. Il n’en reste que 233 exemplaires à ce jour, dent deux seulement sont conservés en France, celui de la Bibliothèque Nationale de France et désormais celui de Saint-Omer.


Cette découverte littéraire majeure et confirme la richesse exceptionnelle du fonds ancien de la Bibliothèque d’Agglomération qui possède par ailleurs, parmi d’autres œuvres rares rappelons-le, un exemplaire de la très célèbre Bible de Gutenberg.

  Pour mieux comprendre  le contexte de cette découverte ,
reportez vous à l'article  :

Le" first folio audomarois" de fréderic Barbier

Partager "Un first folio de Shakespeare découvert à Saint-Omer" sur facebookPartager "Un first folio de Shakespeare découvert à Saint-Omer" sur twitterLien permanent
RetourHaut