écoutez

Parmi les trésors à découvrir lors de l’exposition : Jeux de Mains : portraits de Scribes qui se tient à la bibliothèque  jusqu’au  9 décembre 2015 :
le  film : l’abbaye de Saint Bertin, une histoire de livre, réalisé par Martin Peterolff  (Khulan agency).

En guise de présentation,  quelques impressions de ce jeune réalisateur audomarois :

« En réalisant ce film documentaire, j'ai été surpris d'apprendre encore des choses fondamentales sur l'Histoire de Saint-Omer, pourtant je m'y suis confronté depuis mon adolescence en accompagnant mon père, le photographe Carl Peterolff, qui a photographié et photographie encore notre patrimoine.

Pratiquement et techniquement ?  Deux moments particuliers lui reviennent à l’esprit  et rendent compte des coulisses de la réalisation d’un tel film.

L'enregistrement de la voix off : Nous avons mis une après-midi à l'enregistrer, il a d’abord fallu que nous trouvions un lieu calme !,…  après avoir traversé des couloirs et gravit des escaliers inconnus,  nous nous sommes installé dans la réserve sous les toits. Christine Charpentier, conteuse a savamment guidé Olivier et Rémy pour qu'il pose leur voix sur ce texte Nous avons repris, répété, haché le texte et retourné les mots pour obtenir le résultat le meilleur.

Filmer la maquette​ : Pour réaliser cette partie, je me suis rendu au Musée de l'Hôtel Sandelin. Cette maquette est belle et bien une échelle réduite de l'Abbaye, qui est aujourd'hui en ruine. Je suis allé chercher chaque détail qui raisonne avec le texte. Ne pouvant sortir l'Abbaye de sa cloche de verre, je devais me positionner de telle sorte à éviter les reflets et filmer une échelle réduite demande beaucoup de minutie.

Ce qui m'a le plus fasciné en réalisant cette séquence, c'est qu'on se projette, on s'imagine ce que pouvait être la vie dans cette Abbaye. A savoir qu'à tel endroit des notables, des scribes, des moines déambulaient. 

Mais, le plus poétique est d'aller sur les ruines elles-mêmes et de se projeter dans l'Histoire et dans mon rapport à ce lieux (adolescent, je venais courir sous les marronniers lorsque j'étais au collège St Bertin). C'est à ce moment que l'âme du lieu se révèle.

 

Partager "L'abbaye de Saint-Bertin, une histoire de livre" sur facebookPartager "L'abbaye de Saint-Bertin, une histoire de livre" sur twitterLien permanent
Retour Haut